Forum Naruto - Tales of Onogoro
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -11%
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K ...
Voir le deal
549.99 €

Aller en bas
Hyuga Kamisaka
Hyuga Kamisaka
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 64
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 50
Rouleaux: 49
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV010/100[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (10/100)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0490/490[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (490/490)
Force: 90
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Dim 31 Mar 2024 - 16:15

Kuma no Kuni
Ne pas vendre la peau de l’ours



Cloîtré au plus profond de son domaine, Kamisaka profitait de ces rares moments où il n’était pas sollicité pour pouvoir se plonger dans l’un de ses fameux sommeil réparateur. Un repos de courte durée puisque le jeune homme fut rapidement interrompu par l’un des intendants du clan qui toqua à la porte, lui rappelant à chaque fracas la dure réalité du métier de shinobi.

— Vous avez reçu une missive jeune maître.

Ne relevant même pas ce titre qu’il détestait au plus haut point, Kamisaka se contenta d’activer son dojutsu pendant quelques instants lui permettant d’accéder au contenu de la missive sans même avoir à se déplacer. Les bienfaits des yeux de Dieu. Se levant sans plus tarder, la mine qu’il affichait fit comprendre à l’intendant que son contenu était des plus graves.

Qu’on me prépare mon équipement shinobi ainsi qu’une tenue de voyage. Le Hyuga débuta alors une suite d’étirements. Quant à cette missive, tu peux la brûler.

Dans les minutes qui suivirent, le Hyuga reçut tout son attirail habituel pour pouvoir pleinement réussir sa mission. Cela avait beau faire une éternité que le chuunin n’avait pas effectué de mission, il était loin de s’inquiéter. Le binôme qui avait été missionné ne l’à ait pas été au hasard et tout comme au funeste mariage, ils allaient une nouvelle fois devoir prouver leur efficacité. Une fois prêt, le Hyuga attendit aux portes du villages en s’assurant que l’homme loup soit au courant de l’imminence de leur départ pour Kuma no Kuni.

De son côté, il s’agissait là de la première fois qu’il se rendait au pays de l’ours. C’était dommage que son premier voyage là-bas se fasse pour une aussi triste raison, mais il ne pouvait rien y faire. Voyant une silhouette accompagnée de deux ombres canines se dessiner à l’horizon, Kamisaka estima qu’il était enfin temps pour le groupuscule de partir.

Bon je suppose que l’on peut y aller. Dit-il d’une voix une peur plus sérieux qu’à l’accoutumée. Peut-être même que l’on croisera ta petite moine. Il souris en ébouriffant la chevelure de l’Inuzuka avant de reprendre son sérieux et de se mettre en route.


On va faire vite, nous sommes pressés.

Il ne pouvait pas réellement dire combien de temps ils avaient mis, mais une chose était sûre c’était qu’ils avaient optimisé leur voyage. La prise de raccourcis très risqués leur avait permis de gagner un temps considérable sur le temps de voyage initial, et s’il était normalement déconseillé d’effectuer ce genre de manœuvre en mission c’était bien parce qu’il était accompagné de quelqu’un dont il avait entièrement confiance que Kamisaka se permettait de genre de folie.

Je crois qu’on arrive !

Continuant de se mouvoir de branche en branche, Kamisaka finit par apercevoir ce qui semblait être leur destination. Accélérant le pas accompagné de ses gardes du corps, le Hyuga se hâta de pouvoir enfin poser les pieds au sol et de pouvoir annoncer la tant attendue arrivée des sauveurs de la feuille. Espérant ne pas avoir l’air hostile, il mit en évidence son bandeau shinobi qu’il portait habituellement autour de sa taille.

Inuzuka Hakari
Inuzuka Hakari
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 78
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 0
Rouleaux: 36
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV080/90[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (80/90)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0450/450[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (450/450)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0440/440[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (440/440)
Force: 80
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Mar 2 Avr 2024 - 18:43

Mission
Konoha à la rescousse



Sueur coulant sur son front, bleus couvrant plusieurs parties de son corps. L'Inuzuka combattait au pur taijutsu des membres de son clan au beau milieu du modeste domaine. La volonté d'une telle façon de faire est une simple démonstration de ce qu'il veut désormais pour cette famille : un retour à un état un peu plus sauvage. Moins diplomate, moins... "apprivoisé".

Pour cela, il faudra faire des maîtres canins des incontournables pour la structure de Konoha, qu'ils ne soient pas de simples shinobis en plus. Sur le papier, ils sont moins bons en ninjutsu que les Senju, moins bons en sensorialité que les Hyuga, moins bons en genjutsu que les Yamanaka, moins bons en stratégie que les Nara ou encore moins bons destructeurs que les samurais.

La tête du clan doit trouver une manière de tirer son épingle du jeu. Même les jutsus interdits sont plutôt l'affaire des Shimura, une véritable plaie lorsqu'on sait que Hakari est un des rares Inuzuka à en utiliser. Et il ne se leurre pas : la plupart des siens n'atteindront jamais son niveau. Pas forcément à cause d'un manque de potentiel mais plutôt de volonté.

Exploiter la force des chiens semble être la clé. À l'image de sa propre manière de combattre, peut-être arrivera t-il à faire des soldats du clan les ninjas les plus polyvalents du village ? La réflexion cesse lorsqu'un duo de chunins vient lui remettre une missive des plus urgentes.

Un soupir plus tard et une sceau d'eau vidé sur soi, il s'essuie avec une serviette et se met en route pour la porte du village. Après les quelques mots de Kamisaka concernant la borgne, le brun de cheveux rétorque "Et que dire de ton épéiste à la grosse épée ? J'imagine qu'il te manque déjà." le Hyuga est du genre gourmand après tout...

En arrivant près de leur destination, Hakari s'exécute par réflexe. Un claquement de doigt de la main gauche signale à Yume de contourner le village en prenant Akumu avec elle. L'objectif : déceler la moindre activité suspecte. L'issue d'une guerre est déjà décidée lorsqu'elle est déclenchée, c'est donc avant les combats que tout se joue. Sur les préparatifs, l'espionnage et bien entendu le contre-espionnage. "Aboyez au moindre problème, vous avez l'autorisation de tuer si la situation s'envenime." Lui comme ses deux chiens aiguisent leurs sens pour s'assurer que tout se passe bien dans le coin après qu'ils se soient séparés.


Résumé:

Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Mer 3 Avr 2024 - 20:56
Hello ! En attendant l'ouverture d'Hakari et de Kamisaka, voilà un premier jet de leur rencontre avec Komamaru.


Kuma No Kuni
Mission



Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué


Une année, c’est le temps qui s’était écoulé entre le dernier événement qui avait permis la rencontre “pacifique” de toutes les Grandes Nations, la mise en avant des forces de ces dernières, la création de nouvelles alliances, et les promesses ténues d’un avenir radieux. Pourtant, bien vite, les choses s’étaient dégradées et la soif de pouvoir du Daimyo Kirijin, animée par un désir de vengeance et donc impossible à juguler l’avait à nouveau entraîné sur le chemin de la guerre et surtout sur le chemin du Pays des Ours.

L'équilibre des forces bien moindre du Pays des Ours avait forcé leur Daimyo, Komamaru, à faire appel à sa seule alliée, Konoha. Ainsi, deux shinobis avaient été dépêchés sur les lieux, aussitôt le message reçu. Si le voyage avait été relativement calme, ne nécessitant de traverser aucune autre nation pour relier les deux pays, la tension sur place était pour le moins palpable. Le village caché des Ours était en effervescence, chacun s’activant pour l’effort de guerre : distribution d’armes, renforcement des murailles, répartition du contingent et construction de barrières de fortunes étaient autant d’activités qui permettaient de dire que le dirigeant se préparait à une véritable bataille, voir même à la guerre.

Une fois arrivés, le duo de Konoha avait rapidement été approché, grâce à la présence visible du bandeau du Hyuga, puis escortés jusqu’à la tour centrale du village par deux ninjas de ce dernier. Toute de bois faite, comme la quasi-intégralité du village à vrai dire, trônant avec fierté au-dessus de la cime des plus grands arbres qui pouvaient entourer ce dernier, les deux hommes de la feuille gravirent les nombreuses marches qui les séparaient de l’entrée d’une grande salle qui semblait être celle d’un conseil, comme pouvait l’attester la grande table et les nombreuses chaises qui l’entourait.

Nous vous remercions d’avoir entendu notre requête, shinobis de Konoha. Veuillez prendre place en attendant l’arrivée de notre seigneur, il va vous recevoir d’ici quelques instants.

Trois hommes trônaient déjà autour de la table, en comptant celui qui venait de s’adresser aux invités. Une femme était également assise aux côtés de ces derniers, et alors qu’elle dévisageait l’équipe de Konohajins fraîchement arrivée, la porte à l’autre extrémité de la salle, soit celle située derrière les conseillers s’ouvrait dans un fracas presque assourdissant, ne laissant se dessiner que la silhouette de ce qui aurait semblé être un ours, l’espace de quelques secondes.



S’avançant finalement dans la lumière, le plancher craquelant légèrement sous ses pas lourds, le Daimyo de Kuma venait à prendre la place centrale, déposant sa lourde hache contre le siège tandis qu’il toisait rapidement les deux invités, prenant finalement un air moins dédaigneux après quelques brèves secondes d’observation.

Pardonnez l’austérité et l’urgence de cette réunion, j’aurais préféré rencontrer les shinobis de la Feuille dans d’autres circonstances, hélas, il semblerait que la guerre soit au menu du jour.

Il grogna quelque peu.

Comme on vous l’a sûrement déjà stipulé en amont, des troupes Kirijins sont en ce moment-même en train de débarquer sur nos côtes, au sud de ce village. Mais je ne me rendrais pas sans combattre, c’est une certitude !” s'exclama-t-il, frappant du poing sur la table, alors qu’un des conseillers venait à prendre la parole à sa suite, un poil plus posé, quoiqu'une pointe de stress était audible dans sa voix.

Il va sans dire que si le village caché des Ours tombait entre les mains de ses barbares, ils auraient un accès terrestre direct au Pays du Feu, ce qui pourrait leur donner un avantage tactique certain.

C’est pour cette raison que vous êtes ici. Nous avons tous à y gagner, et c’est dans cette optique que nous vous partagerons toutes les informations nécessaires au bon déroulé de votre mission. Vous n’aurez alors plus qu’à les communiquer à vos supérieurs, afin qu’ils organisent votre armée au mieux.” repris l’homme-ours, semblant légèrement agacé à l’idée de devoir dévoiler ses tactiques aussi facilement.

D’un signe de tête, le Daimyo invitait l’un de ses conseillers à donner le nécessaire aux deux shinobis, à savoir un rouleau de parchemin, et le nécessaire pour écrire, qui furent rapidement déposés devant ceux-ci.

Si vous avez des questions, posez-les maintenant. Toshinori se chargera ensuite de vous faire un rapide tour du village, de nos moyens de défenses, ainsi qu’un bilan de nos effectifs.

Informations complémentaires :

Code by Frosty Blue de never/ Utopia
Hyuga Kamisaka
Hyuga Kamisaka
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 64
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 50
Rouleaux: 49
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV010/100[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (10/100)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0490/490[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (490/490)
Force: 90
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Dim 7 Avr 2024 - 13:00

Kuma no Kuni
Ne pas vendre la peau de l’ours



La rapidité avec laquelle ils avaient été pris en charge était relativement impressionnante. Malgré ça, le Hyuga ne pouvait pas s’empêcher de se demander s’ils auraient pu réussir à s’infiltrer a l’intérieur du village, à quel point leur système de défense était efficace. Quoi qu’il en soit, il se garda de faire tout commentaire et suivit ses hôtes jusqu’au lieu dans lequel ils étaient censés recontrer les hautes autorités du village des ours. L’ambiance semblait vraiment être à la guerre et la préparation minutieuse des Kumajins témoignait de la volonté du peuple de se battre pour garder leur indépendance.

Marchant les longues marches pour rejoindre ce qui semblait être une salle de réunion, Kamisaka se contenta d’incliner respectueusement la tête en voyant trois hommes déjà présents, si leurs réactions le surpris, il se contenta d’abord de garder le silence et de simplement s’assoir sur l’une des chaises en coin de table.  Les minutes passèrent dans le silence le plus total avant que l’hôte n’arrive, il était grand et imposant et personne il n’y avait pas réellement besoin d’être devin pour pouvoir deviner que c’était lui la figure du village de l’ours.

Ses explications furent rapides et concises, mais il y avait énormément de non-dit, et Kamisaka souhaitait au préalable éclaircir quelques points avant de commencer quoi que ce soit.

Je ne pense pas que Konoha n’ait quoi que ce soit à craindre de Kiri, que Kuma soit une terre conquise ou non. C’est surtout vous qui avez besoin de notre aide en l’occurrence.   Il marqua une pause de quelques secondes. Il serait peut-être même plus simple de raser ce pays pour que Kiri n’ait rien à se mettre sous la dent.

Les mots étaient durs, mais ils restaient vrai. Cela éviterait énormément de perte matériel et humaine que de déchaîner la puissance d’un village caché sur un pays frontalier, et Kuma disparaîtrait avant que les shinobis de la brume n’accostent.

Mais la solution la plus simple n’est pas toujours la meilleure. Nous avons promis de vous aidez et nous somme la.

Il récupéra le rouleau ainsi que les instruments pour pouvoir le marquer et le rangea dans sa sacoche shinobi.

Pas de question pour ma part, commençons sans plus tarder. Il s’agit aussi d’une guerre contre la montre et chaque minute est précieuse.

Il se leva et se mit en route sans perdre une seconde de plus.

Inuzuka Hakari
Inuzuka Hakari
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 78
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 0
Rouleaux: 36
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV080/90[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (80/90)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0450/450[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (450/450)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0440/440[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (440/440)
Force: 80
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Jeu 11 Avr 2024 - 13:56

Mission
Konoha à la rescousse



Après un silence naturel qui accompagne la marche jusqu'à la tour centrale, les yeux du canin se baladent à droite à gauche. Balayant la salle du regard, il remarque sans peine l'impertinente assise près des autres personnes présentes. L'échange oculaire ne faiblit pas lorsque le colosse pénètre dans la salle de réunion. Après tout, l'Inuzuka est bien connu pour deux choses : l'insolence et le jeu. Le monologue du chef militaire de Kuma n'apporte rien de très utile, il ne s'agit principalement que d'une méthode protocolaire pour introduire deux inconnus à un sujet qui leur est commun.

Malgré les apparences, le guerrier qui leur fait face est enclin au stress, en proie au doute. Rien d'étonnant, sa vie et son héritage prendront peut-être fin dans quelques heures. Hakari s'échauffe la coiffe des rotateurs lorsque Kamisaka s'exprime brièvement, plaçant une supposition de mauvais goût d'ailleurs. Pour sa part, le brun de cheveux serait concentré sur autre chose.

"Inuzuka Hakari." se présente t-il "J'ai bien quelques points à éclaircir avant de risquer ma vie pour votre pays." avance t-il avant de venir s'asseoir autour de la table à son tour "Selon moi, s'il s'agit d'une attaque réelle de la part de Kiri, vous ne serez plus de ce monde à la fin de la journée." suppute t-il en s'adressant à l'ours.

"Si vous mourez, qui prendra la relève ?" il s'adosse confortablement contre la chaise et plaque ses pieds sur la table "Elle peut-être ?" accompagne t-il d'un mouvement de tête suffisant "Si c'est le cas, il y a de fortes chances pour que je refuse de combattre à vos côtés." lance t-il, en laissant s'échapper une légère aura malsaine. Si ce n'était pas pour son uniforme, on aurait du mal à le prendre pour un shinobi de la Feuille.




"Les Uchiha avec eux, Kiri n'ont pas la force de faire plier Konoha. Mais ils parviendront à nous causer quelques soucis, c'est certain. À moins d'une intervention divine, ils ne peuvent tout simplement pas nous vaincre." il soupire "Votre survie dépend de nous, veillez à agir en conséquence et ne pas montrer un quelconque signe d'hostilité." un léger silence, il tique fortement "Non, vraiment. Je ne la sens pas celle-là." avant de se balancer quelques instants sur sa chaise.

Le voilà qui se racle la gorge avant de conclure "Y a-t-il un éventuel problème avec Konoha no Kuni de votre côté, madame ?" ses yeux font le tour de la pièce avant de s'arrêter sur le visage de l'ours "Pourquoi une telle tension si ce n'est pas le cas ?" une traitre ? Il en doute légèrement. Kiri est certes doué pour l'espionnage mais atteindre un niveau aussi haut dans la hiérarchie d'un autre pays serait assez fou. Seulement, il a appris à s'arrêter sur les détails dérangeants avec le temps.




En posant ses questions, il concentre son chakra pour aiguiser son ouïe. Fort heureusement, le calme ambiant lui permettra peut-être de détecter une irrégularité cardiaque accusant un vilain mensonge. Evidemment, il ne s'occupe pas de son partenaire de mission. Ce dernier peut directement mettre en place la stratégie de défense et un éventuel plan de contre-attaque. Tandis que l'un protège Konoha et son image, l'autre s'assure que les intérêts du village sont bel et bien servis. Un homme destiné à la lumière et l'autre à l'ombre. Une dynamique qui les arrange bien tous les deux, au final.


Résumé:

Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Dim 14 Avr 2024 - 13:48

Kuma No Kuni
Mission



Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué


Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'atmosphère s'était rapidement dégradée autour de la table des dignitaires de Kuma. Si tout ses conseillers et celle qui était probablement son épouse semblaient outrés par les propos tenus par le Hyûga, le chef du Pays esquissait un sourire carnassier, fixant ce dernier dans les yeux alors qu'il se redressait.

" Je ne savais pas les shinobis de la Feuille aussi.. véhéments. Mais j'apprécie la franchise, jeune pousse. "

Cependant, c'est bien les commentaires de l'Inuzuka qui vinrent à mettre le feu aux poudres. La jeune femme vint alors à se redresser, aux commentaires du Maître-Chien, le fusillant du regard alors qu'elle commençait à s'exclamer en guise de réponse :

" Quel petit imper -

- Il suffit ! Nous ne sommes pas là pour nous faire la guerre, mais bien pour faire front commun contre la nation de Kiri ! "

Le Daimyo venait à placer sa main face aux lèvres de son épouse, de sorte à la faire taire tandis qu'il posait désormais son regard sur l'Inuzuka, qui semblait simplement prendre ses aises, peut-être un peu trop sûr de lui alors que les conseillers portaient également leurs regards sur ce dernier, sans pour autant piper mot.

Chacun écoutait les prochains mots qui sortaient de sa bouche, et alors que la jeune femme semblait fulminer, se retenant probablement de pester davantage, Komamaru répondait simplement, relevant un peu la tête comme s'il cherchait à déceler les intentions du maître-chien :

" J'ai toute confiance en mon épouse, si c'est la question que vous vous posez. Il n'y a aucunes chances que Kiri ait pu arriver aussi loin dans les hautes sphères de notre pays. N'est-ce pas ?

- Nous n'avons, et moi personnellement, aucuns problèmes avec le village caché de la Feuille, du moins pour le moment, et nous souhaiterions que la chose se poursuive, si vous le voulez bien. "

Nul doute que cette dernière se serait montré plus venimeuse, si son époux n'avait pas été là pour la canaliser, mais il n'y avait aucune trace de mensonge dans ses propos, simplement de la colère provoquée par de telles accusations. Pour peu qu'il y ait un traître à Kuma, celui-ci devait être ailleurs. Alors que le Hyûga se levait finalement, l'Inuzuka fût invité à faire de même tandis que le conseiller en charge de fournir les informations aux deux comparses les accompagnaient finalement aux pieds de la Tour, rapidement suivi de Komamaru.

Une fois aux pieds de cette dernière, il vint à présenter une carte du village, et de son organisation. Entouré par de lourds et hauts murs de bois, les entrées principales étaient situées au nord et au sud, tandis que deux entrées secondaires se trouvaient également de chaque côté.

" Des barricades ont été installées à chaque entrées, ainsi que deux balistes pour celles au nord et au sud, c'est tout l'armement lourd dont nous disposons, à notre grand damn. La quasi intégralité de notre village étant faits de bois, cela nous rends vulnérable à tout départ d'incendie également. Il y a également quelques ruelles entre les habitations, qui offrent des zones d'ombre, mais il reste difficile d'escalader nos murs pour s'y introduire, qui plus est, nous avons postés bon nombres de soldats sur les remparts. "

Alors que les explications allaient bon train, le petit attroupement composé du conseiller, du Daimyo ainsi que des Shinobis de la Feuille se voyait rapidement approché par les compagnons à quatre pattes de l'Inuzuka, qui semblaient vouloir lui faire passer un message. Deux personnes semblaient approcher par le chemin situé au sud, et c'est bien rapidement par la suite que des samouraïs Iga se présentèrent aux portes de la cité.

Le Daimyo et son conseiller ne tardèrent pas à les rejoindre, alors que ces derniers prirent la parole :

" Nous sommes votre dernière chance de parlementer, et de vous rendre. Déposez les armes, et aucun mal ne vous sera fait. "

Les deux samouraïs étaient sûrs d'eux, leur regard se posant sur leurs différents interlocuteurs tandis qu'ils gardaient la main bien en évidence sur la garde de leur sabre, prêt à riposter à la moindre échauffourée.

" Cela étant dit, il est évident que si nous n'étions pas amenés à revenir auprès de nos troupes, la guerre serait lancée dans l'heure de notre disparition. Tels sont les mots de nos dirigeants. "

Informations complémentaires :

Code by Frosty Blue de never/ Utopia
Inuzuka Hakari
Inuzuka Hakari
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 78
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 0
Rouleaux: 36
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV080/90[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (80/90)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0450/450[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (450/450)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0440/440[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (440/440)
Force: 80
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Lun 15 Avr 2024 - 3:47

Mission
Konoha à la rescousse



La réponse de l’Ours ne se fit pas attendre, rien d’étonnant à cela. Le grand gaillard avait l’air de faire confiance à son épouse, quand bien même elle avait prouvé ne pas avoir sa place ici selon l’Inuzuka. Mais il n’était ni chef militaire, ni décisionnaire politique. Alors il se contenterait seulement de la sincérité de son interlocuteur. Qu’il soit naïf ou lucide ne changerait rien aux circonstances de son décès s’il venait à arriver.

Un léger silence suivit l’intervention du chef du pays avant une simple phrase de konohajin, laissant sous-entendre ce qu’on voudrait bien comprendre “Gardez à l’esprit que vous êtes en sécurité tant que vous restez ici.” ses pieds bougent de la table, la chaise cesse de se balancer ; il se relève “Je garde un œil sur ceux qui vous entourent. La moindre menace sera éliminée, peu importe son identité. De votre survie dépend l’avenir de votre pays, et du sien probablement celui du mien.” ils étaient venus aider et feraient au mieux sans avoir à suivre d’éventuels stratagèmes dénués de sens.




En écoutant le briefing du Kumajin, Hakari se rendait bien compte qu’ils avaient fait du mieux qu’ils pouvaient. Peut-être que le pays n’était pas reconnu pour sa puissance militaire au même titre que Konoha mais il avait au moins le mérite d’avoir des stratèges visiblement intelligents. “Ca devrait le faire.” avance le maitre-chien, d’une assurance pleine de désinvolture “Nous sommes bien plus nombreux que ce qu’on peut laisser croire. Ma brigade canine s’occupera des zones d’ombre et de former une garde personnelle pour le daimyo.” il soupire “Daimyo du pays de l'Ours, sachez que nous nous réservons évidemment le droit de vous briser les genoux si un quelconque manque de coopération viendrait à menacer l'intégrité de vos sujets.” et il serait plus aisé de le cacher aux kirijins.

Pas une menace mais bien une promesse d'impartialité. On lui avait demandé d’être efficace, pas nécessairement de devenir un enfant de cœur. “D’ailleurs, tiens, c’est pour toi le kho bendero.” glisse t-il tout en lui refilant une pilule qu’il avait reçu en compensation d’une mission. Elle lui serait plus utile qu’à lui. Sur ses gardes, il avait ressenti la présence des individus dont Yume et Akumu avaient parlé plus tôt.

Alors qu’ils s’approchaient des remparts, l’un d’eux commençait à ouvrir sa sale bouche pour déblatérer des élucubrations.

À peine le messager avait-il fini sa première phrase qu’Hakari se tenait déjà à ses côtés (sur sa gauche), la main déposée sur la tsuka de son katana. “Ferme ta gueule, trimard.” Un mouvement de son bras droit vint dégager l’arme de son fourreau tandis que son bras gauche visait le menton du samurai avec un simple uppercut venant de son autre bras. Les jambes en appuie, équilibre parfait, prêt à en découdre. “Tu vas juste crever ici avec la pute qui te sert de coéquipier." tranche t-il froidement.




Non content de l’avoir stoppé dans sa volonté de faire vaciller le moral des troupes défensives, il était conscient que ses chiens le suivraient. Durant sa charge, ils s’étaient métamorphosés. Lorsqu’il tenta de désarmer sa cible, ils apparurent près du second messager (Yume sur la gauche de l’homme et Akumu derrière lui). Lorsque le coup partait, Yume partait pour un désarmement alors qu’Akumu se concentrait pour immobiliser son adversaire par derrière avec une morsure directement appliquée sur la nuque de ce dernier.

Si Kiri avait voulu faire simple et prompt, Konoha comptait aller bien plus loin : le dialogue n’était pas acceptable. Le moindre militaire du pays de l’Eau allait mourir s’il ne quittait pas le continent dans les heures qui suivaient ce malheureux évènement.


Résumé :

Techniques utilisées :

Statistiques de Hakari :

Statistiques de Yume (métamorphosée) :

Statistiques d'Akumu (métamorphosé) :



Dernière édition par Inuzuka Hakari le Mer 17 Avr 2024 - 12:19, édité 2 fois
Hyuga Kamisaka
Hyuga Kamisaka
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 64
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 50
Rouleaux: 49
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV010/100[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (10/100)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0490/490[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (490/490)
Force: 90
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Lun 15 Avr 2024 - 3:53

Kumq no Kuni
Ne pas vendre la peau de l’ours



Hakari. Loin d’être un ordre ou une quelconque réprimande, le Hyuga souhaitait tout simplement attirer son attention avant qu’il ne commette l’irréparable et qu’il ne soit obligé de le suivre dans une danse macabre. Vous êtes bien plus sage que vos congénères Kumamori, il est facile de comprendre pourquoi vous êtes le seigneur de votre pays mais n’ayez crainte : Konoha fera en sorte que Kuma no Kuni subsiste -à condition que vous y mettiez le prix-.

Les explications de Daimyo avaient su convaincre le Hyuga, s’il en était de même pour son allié bestial -qui avait probablement user de son don pour pouvoir ressentir le moindre subterfuge- alors il considérait que cette discussion était close. Il s’agissait probablement d’une bonne chose vu toutes les tensions qu’elle avait pu générer.

Descendant lentement les marches de la tour, Kamisaka tenait toutefois à éclaircir un point.


Kumamori, je préfère le préciser si ce n’est pas clair mais en quemandant notre aide, vous nous laissez carte blanche sur les moyens que nous mettrons en œuvre pour réussir.

En sortant, Kamisaka caressa Yume et Akumu, assez content de les retrouver. Il faudra tout faire pour les maintenir devant les portes. Nara, Senju, Uzumaki… Konoha avait les clans parfait pour pouvoir agir en ce sens. Pourtant, la n’était pas la priorité puisqu’ils venaient de recevoir la visite d’invités très spéciaux.

Dites leur que Kuma ne se rendra pas.  Son regard croisa celui du seigneur du pays alors que son visage de recouvre progressivement de veines, synonymes de l’activation de son don clanique. Suivant le Daimyo de près, Kamisaka était fermement décidé à leur montrer l’hospitalité Konohajine… Merci. Dit-il en attrapant la pilule et en la rangeant précieusement avec ses autres outils shinobi.

Maintenant capable de visualiser l’ensemble du village, Kamisaka passa son environnement au crible en regardant précisément les moindres recoins et alentours du village, la moindre action suspecte serait détectée et révélée. Son attention se reporta ensuite sur les Samurai qu’il analysa minutieusement de leurs équipements à leurs battements de cœurs, le Hyuga ne se gênait pas pour pénétrer dans l’intimité de ses ennemis.


Dès lors que Kumamori entama les pourparlers, Kamisaka effleura le sol de son pieds, si le coup semblait ne pas avoir de force, c’est bien la puissance du chakra investis dedans dont provenait la dangerosité de l’arcane. Alors que le chakra se diffusa dans le sol, comme elle faisait habituellement dans le corps de ses adversaires, l’onde de choc en garde pas à arriver jusqu’à ses adversaires qui ne s’attendaient probablement pas à un assaut direct de la part de Kuma no Kuni.


S’il avait frappé extrêmement fort, il avait tout fait pour que ses coups ne soient pas létaux. Ils avaient encore besoin de ces énergumènes pour l’instant. Rejoignant Hakari devant la barricade, le Hyuga restait toutefois à l’affût de la moindre surprise à l’aide de son Byakugan.

Toujours aussi précis dans tes mouvements. Dit-il en repensant à quel point Hakari pu faciliter son attaque et ce même sans se concerter. Je suppose que je n’ai pas besoin de t’expliquer la suite du plan ?

Un sourire carnassier se dessina sur son visage d’ange alors que ses yeux reprenaient leur forme habituelle.


L’attaque est la meilleure des défenses .

Résumé :
Kamisaka — Détails des dépenses:
Techniques utilisées:
Kamisaka — Statistiques:

Shimura Yuna
Shimura Yuna
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 39
Date d'inscription : 27/03/2024

Feuille de personnage
Niveau: 8
Ryôs: 50
Rouleaux: 29
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV025/80[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (25/80)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0500/500[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 30
Agilité: 31
Esprit: 69

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Mar 16 Avr 2024 - 11:43

Kumo No Kuni
NE PAS VENDRE LA PEAU DE L’OURS



Yuna avait à peine eu le temps de poser son équipement après sa mission de collecte de plantes que déjà, un supérieur hiérarchique l'interceptait, lui enjoignant de se rendre immédiatement dans le pays de l'ours. La gravité dans sa voix et l'urgence dans son regard laissèrent peu de place au doute : la situation était critique.
Deux ninjas de Konoha avaient déjà été dépêchés pour renforcer la région, qui se préparait à subir une attaque imminente du pays de l'eau. Les enjeux étaient évidents : le pays de l'ours partageait des frontières avec le pays du feu, et une invasion réussie pourrait ouvrir la voie à de futures conquêtes. De plus, cette nation servait de tampon entre les pays de l'eau et le pays du feu, un avantage stratégique crucial à préserver.
Pour Yuna, c'était une mission d'une importance capitale... Et la promesse de remmener à sa maison quelques cadavres interessant.

Yuna avait l'habitude de se débrouiller seule, et elle préférait souvent observer les lieux par elle-même plutôt que de se fier à un comité d'accueil officiel. Alors, après son arrivée tardive dans la ville du pays de l'ours, elle décida de se mêler à la foule locale, espérant glaner quelques informations utiles.
Évitant habilement les patrouilles militaires qui sillonnaient les rues, elle errait dans les ruelles animées, tendant l'oreille aux conversations et aux rumeurs qui circulaient. C'était dans ces moments-là qu'elle se sentait le plus à l'aise, se fondant dans la masse, observant silencieusement.

Soudain, un bruit attira son attention. Curieuse, elle se fraya un chemin à travers la foule pour découvrir ce qui se passait. Là, elle aperçut deux autres ninjas qui semblaient attirer l'attention des badauds. L'un d'eux était accompagné de compagnons canins, typique des membres du clan Inuzuka, tandis que l'autre avait des yeux pâles caractéristiques des membres du clan Hyuga.
De très belles prunelles au demeurant... Elle aurait bien aimé les étudier d'un peu plus prêt.
Ils faisaient face à deux samurai de Kiri. La tention était palpable.

Le chaos régnait alors que deux samouraïs du pays de l'eau faisaient face à l'assaut soudain des ninjas de Konoha.
Yuna siffla vraiment impressionner et commença à se frayer un passage à travers la bande de curieux à grand renfort de « pardon... excusez-moi... Ce sont mes fesses que vous touchez monsieur... » jusqu'à finalement arriver au devant la scène. Sa petite taille ne l'aidait pas à attirer l'attention, aussi elle se racla la gorge avec force, son bandeau frontal indiquant déjà quelles étaient ses origines.

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué 703oq4287n771

« Si je peux me permettre un commentaire. » Commença t'elle alors qu'un sourire froid flotta sur ses lèvres rosée. « Je dispose des capacités nécessaires pour rendre les morts... plus loquaces... Je vous encourage donc à parler sans tarder... Et j'encourage mes camardes à utiliser la force létale si nécessaire. »
Elle se tourne ensuite vers le dirigeant du pays de l'ours et observa quelques secondes sa haute stature. « Mon seigneur... » Commença-t-elle une lueur brillante dans les yeux. « Vous disposez d'une stature tout à fait impressionnante. M'autoriseriez-vous à disposer de votre cadavre le jour de votre trépas ? Le plus tard sera le mieux évidemment... » s’amusa la nécromancienne d'un ton badin.



Résumé:
Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Jeu 18 Avr 2024 - 20:44

Kuma No Kuni
Mission



Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué




Les discussions à la descente de la tour étaient allés bon train, et si Komamaru s'était abstenu de répondre aux provocations du maître-chien, qui lui avait expliqué que toute tentative de sabotage, même non voulue, lui vaudrait de se faire briser les genoux, il avait esquissé un sourire carnassier à son attention, à la fois amusé et motivé par la fougue, tout comme la désinvolture du louveteau. Pourtant, c'est bien rapidement que le petit groupe s'était rendu aux barricades, et à peine les pourparlers avaient-ils été engagés que déjà, l'appel du sang était trop fort.



Préparés à cette hypothèse, la riposte ne tarda pas à venir de la part des Samouraïs Iga. D'un pas rapide, le premier visé par le maître-chien venait d'esquiver avec une simplicité surprenante son offensive, pivotant sur lui-même afin d'esquiver le coup cherchant à le désarmer. Profitant de ce souffle provoqué par ses propres mouvements, de concert avec la seconde offensive de l'Inuzuka, il dégaina sa lame de sa main droite, qu'il envoya avec férocité vers son adversaire, bloquant une partie des dégâts de l'uppercut de son bras libre.


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué S38o

Le second, qui vit le premier animal fondre vers lui, réagit au quart de tour. D'un pas tout aussi rapide que son camarade, il esquiva aisément la tentative de désarmement, et alors qu'il s'apprêtait à contrer l'offensive, un sourire au coin des lèvres, la présence du second chien à l'arrière le désarçonna quelque peu. Faute de mieux, il se retourna avec rapidité pour bloquer les crocs sur le point de pénétrer sa chair, s'ensuivant un rapide duel avec l'animal Inuzuka, dont il arriva avec une relative facilité à se défaire, le repoussant sans baisser la garde, dos aux shinobis de la Feuille.


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Quob

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'offensive du Maître-chien et de ses camarades canins avait été pour le moins anticipée. Chacun en proie à un ou deux adversaires, les samouraïs restaient sur leur garde sans se douter de ce qui allait suivre.

- Foutus clébards.. !

D'un coup d'un seul, un grondement audible vint à les surprendre, et alors qu'ils semblaient chercher la source de l'offensive, la surprise les eût de pleins fouets. L'onde de choc se diffusant à travers le sol, les deux soldats accusèrent le coup, le chakra et le sol grondant provoquant une importante douleur dans tout leurs corps, si bien que le seul à avoir essuyé une offensive directe auparavant s'écrasa mollement sur le sol, relâchant son sabre, au bord de l'inconscience alors que le second hurlait de rage, son corps meurtri par l'offensive mais pas complètement K.O. pour autant :

- PUTAINS DE KONOHAJINS ! VOUS ALLEZ VOIR !

Dans un dernier souffle, encadré par tout ses adversaires mais loin d'abandonner, le samouraï concentra une grande quantité de chakra dans sa lame avant de l'abattre au sol. Et, de façon similaire à la technique du Hyuga, un grondement se fit entendre alors qu'un bref instant suivant ce mouvement, de puissantes vagues à l'âme venaient à pourfendre les adversaires, transperçant la terre de laquelle elles venaient.


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Zov1

Relevant ensuite sa lame, le souffle court, il venait à constater l'ampleur des dégâts provoqués par sa technique, l'œil vif et adoptant une posture défensive. Nul ne pouvait dire s'il avait touché ses cibles, pour autant, il le savait, il était seul contre tous, son collègue se traînant mollement sur le sol pour tenter de récupérer sa lame, tandis qu'une jeune femme finissait par approcher, restant toutefois en retrait.

" Je dispose des capacités nécessaires pour rendre les morts... plus loquaces... Je vous encourage donc à parler sans tarder... Et j'encourage mes camarades à utiliser la force létale si nécessaire. "

Tournant ensuite son faciès vers le Daimyo de Kuma, elle fût certainement la première à remarquer ses muscles se tendre, et ses veines ressortir, tandis qu'un regard et une aura bestiale se faisait sentir. Pliant les genoux, puis se propulsant dans les airs au moyen d'un saut au-dessus des barricades, l'animal venait à s'écraser lourdement de l'autre côté de ces dernières, faisant trembler le sol sur quelques brefs mètres à l'impact. Une seconde impulsion, c'est tout ce qu'il lui fallut pour fondre sur le dernier adversaire encore debout, dans un cri bestial, détachant la tête du samouraï et envoyant valdinguer son sabre de quelques mètres dans un coup de hache horizontal brutal.



" Alors comme ça, la guerre est déclarée. Qu'il en soit ainsi. " rugit-il.

Le Daimyo vint à se retourner vers le petit attroupement, du sang sur le visage tandis qu'il avisait la dernière arrivée, de haut en bas, reprenant un peu de contenance :

" La seule personne qui disposera de mon cadavre à ma mort, sera mon épouse, jeuneotte. Et je ne compte pas mourir aujourd'hui. "

Informations complémentaires :

Code by Frosty Blue de never/ Utopia
Inuzuka Hakari
Inuzuka Hakari
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 78
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 0
Rouleaux: 36
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV080/90[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (80/90)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0450/450[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (450/450)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0440/440[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (440/440)
Force: 80
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Jeu 18 Avr 2024 - 22:42

Mission
Konoha à la rescousse




Quelques semaines auparavant


Hakari avait pris la tête du clan Inuzuka depuis une dizaine de jours déjà et les rumeurs allaient bon train, pour ne pas changer. Bien que la prise de pouvoir du jeune bâtard avait secoué les puces des anciens, aucun d'entre-eux n'avait daigné s'opposer clairement à lui. Et pour cause, son exil suivit de multiples tentatives d'assassinat ne l'avaient que rendu plus fort.

Qui plus est, ses kinjutsus et sa prestation lors des Jeux Paramilitaires lui avait permis d'imposer son aura de manière naturelle. Si bien que, il n'était pas rare de voir les remises en question être transformées en curiosité positive.

"Hé madame, c'est quand la dernière fois que vous avez vu Hakari saigner ?" demandait un jeune canin à la mère de Hakari. Après un silence lourd de sens, sa réponse finit par arriver. Et elle était, pour ainsi dire, sans équivoque.





De retour dans le présent




Alors qu'il sentait son poing faire mouche, l'intégralité de son torse lui envoyait une alerte. Sensation brûlante, début de panique si l'on voulait. Son sang jaillissait comme une fontaine, ne le surprenant pas plus que ça. Mais ça faisait mal, très mal.


L'inconfort de la vie qui s'évadait de sa carcasse était redevenu un sentiment étranger avec lequel il devait renouer !!


Et les problèmes ne s'arrêtaient pas là. À peine avait-il le temps de cracher une gerbe de sang en reprenant ses repères, constatant de la réussite de sa manœuvre et de celle des chiens, il se préparait déjà à flirter avec la mort. Son rôle ayant toujours été de permettre à l'héritier Hyuga de briller, son sacrifice n'était pas un réel problème en soi. Pas le moins du monde. Et puis, ne disait-on pas que ce qui ne nous tuait pas nous rendait plus fort ?

La frappe de l'épéiste avait été annoncée après son hurlement, tout le monde avait eu la capacité de se mettre sur ses gardes. Surtout que le premier individu avait déjà été mis KO par Kamisaka. À l'image d'un seul corps, se déplaçant au même timing, le maître et ses chiens esquivèrent les lames aquatiques du samurai en proie à la colère. Aucune perte à déclarer, juste du sang coulant un peu plus rapidement du côté de Hakari.

La suite des événements était d'ailleurs des plus intéressantes. Reprenant sa garde habituelle, le shinobi s'apprêtait à distraire le deuxième kirijin lorsque le sol fit chavirer les membres du clan canin. Son instinct meurtirer prit de court le konohajin, se reprenant promptement et ajustant sa position de combat pour finalement constater la présence de l'Ours à leurs côtés. À deux doigts de l'attaquer lui aussi, il se questionnait sur sa prochaine action, lui qui avait l'avantage de la surprise.




La décapitation qui suivit lui permit d'alléger sa vigilance. De toutes évidences, l'homme-bête n'en n'était pas à son coup d'essai. Ou plutôt, sa force ne semblait peut-être pas être de la poudre aux yeux. Difficile à dire lorsqu'il avait été uniquement témoin d'un coup porté à un homme déjà prêt à mourir et à bout d'options. En quelques sortes, le daimyo avait au moins le mérite d'avoir su frapper au bon moment, plus que d'avoir été décisif.

Sans pour autant se formaliser pour si peu, notre protagoniste énonçait quelques mots à son égard, alors que la tension semblait déjà s'apaiser. "À l'image de la guerre qui arrive, faisons dans l'équité en tant qu'alliés. Konoha garde le cadavre et Kuma garde le prisonnier." avançait-il "Cela vous permettra sans doute d'optimiser vos défenses et préserver le plus de vies possible." poursuivait-il, en s'adressant au conseiller de guerre de l'Ours.




Sans trop attendre, son buste se tournait en direction de Yuna, restée en retrait. Quelques semaines plus tôt, il l'avait mise à l'épreuve sur demande direct du Hokage. Selon son propre rapport après cela, il l'avait jugée apte à intervenir en temps de crise aux côtés du duo improbable. "Il est à toi Yuna." lui lançait-il alors qu'il commençait à retirer les vêtements du shinobi de l'Eau décédé "De notre côté..." une légère pause, son regard croise celui de Kamisaka "... on va aller résoudre le problème à la source." sous-entendu : c'était au tour de Konoha d'aller rendre une visite au camp adverse.


Résumé :

Techniques utilisées :

Statistiques de Hakari :

Statistiques de Yume (métamorphosée) :

Statistiques d'Akumu (métamorphosé) :

Hyuga Kamisaka
Hyuga Kamisaka
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 64
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 50
Rouleaux: 49
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV010/100[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (10/100)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0490/490[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (490/490)
Force: 90
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Jeu 18 Avr 2024 - 23:55

Mission
Ne pas vendre la peau de l’ours




Quelques semaines après son intronisation, un petit groupe d’ancien se réunissait dans une petite bâtisse hors de Konoha, appartenant au domaine Hyuga. La nomination d’une personne aussi jeune que Kamisaka n’avait clairement pas fait l’unanimité et si énormément de personnes avaient accepté qu’il soit leur guide, quelques marginaux s'entêtait et continuaient de penser qu’il n’était là que parce qu’il était le petit fils du précédent chef de clan.

— Kamisaka à beau être notre chef, nous doutons de ses capacités à pouvoir diriger notre clan. Dit une première voix, vieille et fatiguée. Si on peut bel et bien vanter la puissance et la complexité de son chakra, elle n’à d’égale que la fragilité de son corps. Continua une secondes Il semblerait que notre jeune maître qu’en plus de sa faible constitution, ait hérité des même maux de son père.

Si ces messes basses étaient fondamentalement interdite et n’avaient pas lieu d’être, le petit grouspucule de rebelle pointait quelque chose d’extrêmement important. La faiblesse physique de celui qui, aujourd'hui, représentait le clan Hyuga aux yeux du monde. Assit sur la branche d’un arbre, le chef de clan avait eu vent de cette petite réunion qu’il épiait à l’aide de ses pupilles pâles. Lisant sur les lèvres de ses détracteurs, Kamisaka ne put que garder le silence face à ces détracteurs.

Tss.

•••

Lorsqu’il avança pour se tenir aux côtés de l’Inuzuka, il était clair que Kamisaka n’avait pas prévu que ces hommes, ou plutôt ces guerriers, s’évertuent à emporter avec eux la plupart des âmes ici présentes dans l’au-delà.

Mais tout se passe rapidement, beaucoup trop rapidement pour que Kamisaka ne puisse réellement comprendre ce qu’il venait d’arriver. Son corps avait agit par l’instinct, et l’avait probablement sauvegarder autant qu’il pouvait en bondissant hors de la trajectoire du jet d’eau pressurisé. Était-ce la lenteur ? La surprise ? Le fait de voir son compagnon blessé ou tout simplement la faiblesse, qui empêcha le Hyuga de totalement esquiver cette attaque ? Il ne pourrait y répondre lui-même, mais en voyant son liquide carmin couler le long de son visage, résultat de sa propre incompétence, il soupira un long moment.


C’est… embêtant. Dit-il en regardant son état et celui de son compagnon. L’aversion que j’éprouve pour les sabreurs kirijins grandit jour après jour.

Son regard se reporta alors vers le maître des lieux, qui se décida à passer à l’assaut. La dextérité et la vitesse de déplacement du vieil homme était très impressionnante pour un homme de son âge, et de son gabarit. L’heure n’était toutefois pas aux louanges et Kamisaka avait beaucoup mieux à faire que de vanter les mérites d’un homme qui n’avait rien fait d’autre que de voleur leur proie à deux chasseurs expérimentés.

Yuna. Il se tourna vers la jeune femme, et plongeant son regard pâle dans ses yeux ensoleillés. Quelle surprise de te voir ici, enfin, tu te trouves souvent la où on ne t’y attends le moins. Comme le domaine des Hyuga, par exemple. Hakari à raison, fais ce que tu veux du cadavre du moment qu’il parle, tu peux même l’épouser. Il s’approchait de l’homme qu’il avait brutalement assommé, et commença à le dévêtir aussi vite que possible. Si la motivation de l’Inuzuka semblait clair, le Hyuga ne pouvait toutefois pas envisager de partir les voir dans un tel état.

Essuyant l’une des plaies se trouvant sur son  visage, Kamisaka apposa sa main au sol. Invocation, Yugure. D’un épais nuage de fumée surgit une chauve-souris de taille humaine qui afficha une mine —. Kamisaka, Hakari !! Qui vous à mis dans cet état ?! Se mettant à virevolter autour des deux shinobis, il eut quelques hurlement de peur. Yugure, on à pas le temps. Loin de dire ça sur le ton de la colère, le regard du Hyuga dit comprendre à son invocation l’urgence de la situation. Se posant sur son épaule, elle recouvra Kamisaka de chakra curatif et fit disparaître les stigmates dont sa chair était jusque là imprégnée.


Si Hakari était né chanceux, Kamisaka lui, avait eu la chance de naître. Mais aujourd’hui encore il montrait qu’il n’était pas prêt de rendre ce don qui lui avait été fait.

Alors que Yugure se posa lui aussi sur l’épaule de son meilleur ami, Kamisaka commença à enfiler la tenue des samourai. Lorsque ce fut fait, il se retourna vers l’Inuzuka qui devait maintenant être complètement rétabli. Merci pour tes services Yugure. La chauve souris disparu après avoir révérence. Le Hyuga se tourna alors vers le seigneur du pays de l’ours. Il est temps de leur faire payer le prix de leur insolence.

Sur ces simples mots, Kamisaka avança dans la direction depuis laquelle les Iga étaient venus.

Résumé :
Kamisaka — Techniques utilisées:
Kamisaka — Statistiques:

Shimura Yuna
Shimura Yuna
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 39
Date d'inscription : 27/03/2024

Feuille de personnage
Niveau: 8
Ryôs: 50
Rouleaux: 29
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV025/80[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (25/80)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0500/500[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 30
Agilité: 31
Esprit: 69

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Ven 19 Avr 2024 - 2:46

Mission
NE PAS VENDRE LA PEAU DE L’OURS



Bien que les attaques des ninjas de la feuille furent brutales et rapides, les samouraïs de la brume parvinrent à riposter et même à les blesser. Malgré tout, ils finirent rapidement vaincus. Dans un éclat de colère, le daimyo de Kuma bondit avec une agilité improbable et décocha un coup de patte surpuissant qui arracha la tête du samouraï de l'eau, déjà vaincu.
Si la scène était impressionnante à voir, les yeux de Yuna se courbèrent dans une position sévère et elle ne put s'empêcher de rouspéter envers le chef du pays : "Non, mais vous n'auriez pas pu vous débrouiller autrement qu'en lui faisant sauter la tête... Comment vous voulez faire parler une tête sans l'appareil respiratoire qui va avec... sauvage... barbare..." Elle se précipita en avant et ramassa la tête du samouraï pour effectuer un examen superficiel. Elle passa son index et son pouce dans sa bouche et lui ouvrir pour s'assurer de l'étendu des dégâts avant de lancer un regard dubitatif vers le corps. " Il va falloir que je recolle ça ensemble si on veut pouvoir procéder au rituel." Souffla-t-elle.

Elle regarda ses deux compères en train de dévêtir les adversaires vaincus. Infiltrer la base adverse était une bonne idée. Mais tel qu'elle voyait les choses, elle allait devoir rester en arrière pour interroger le cadavre et communiquer avec sa hiérarchie.
Un travail qui correspondait plus à ses compétences, mais qui semblait quand même beaucoup moins intéressant. C'est une phrase du Hyuga qui la sortit de sa rêverie.

" ...Hakari à raison, fais ce que tu veux du cadavre du moment qu’il parle, tu peux même l’épouser. " Elle soutint le regard azuré du shinobi avant de laisser ses lèvres se tordre dans un sourire provocateur.
" J'y penserais..." Commença t'elle . " Même dans cet état il me fait beaucoup plus d'effet que le plouc que ma famille m'avait dégoté avant que le mariage soit annulé..." Le plouc en question étant Kamikasa lui même ! Une plaie dans l'égo de la jeune femme qui ne nourrissait certes pas de sentiment amoureux envers cet homme mais qui se demandait quand même pourquoi il avait annulé cet union. De manière générale, la gente masculine ne restait pas insensible à ses charmes. A moins que... Son regard passa de Kamikasa à Hakari... Puis de Hakari à Kamikasa. A les voir se déshabiller ainsi, l'un prêt de l'autre, elle trouva la réponse à cette énigme.

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Hyec

Alors que ses collègues étaient en train de finir leur préparatif, elle se tourna vers le dirigeant du pays de l'ours. " Il me faut un espace de travail pour recoudre cette tête et procéder à l'interrogatoire." Commença t'elle déterminé. "Je vous conseille également de laisser votre prisonnier assister au spectacle... Cela pourrait lui donner envie de se montrer bavard." Après tout, les samouraï était connue pour leur sens de l'honneur... Il ne serait pas facile de le faire plier mais si Yuna lui montré ce qu'elle allait faire de son cadavre après sa mort... Peut être se montrerait-il un peu plus coopératif. Pour finir elle pratiqua quelques mudras pour finalement plaquer sa main sur le sol.


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Mkrq


Elle plaça ainsi 15 zombies sous le sol, des pions qui pourrait peut être lui être utile si les ninja de Kiri arrive jusqu'ici. Elle était déjà en train de restaurer ses réserves de mana, elle ne devait rien laisser au hasard.




Spoiler:
Map:
Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Sam 20 Avr 2024 - 21:35

Kuma No Kuni
Mission



Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué


Le moins que l'on puisse dire, c'est que le combat qui avait lieu s'était avéré être quasiment à sens unique. Les deux samouraïs défaits, ils se virent donc retirés leurs vêtements par les deux hommes Konohajins, tandis qu'ils s'offraient le luxe de quelques soins bien mérités, après cette offensive éclair. Komamaru écouta la proposition qui lui avait été faite de la part du Maître-Chien, et ne sembla rien trouver à y redire, venant à croiser les bras sur son torse tandis qu'on ôtait les vêtements de son prisonnier.

Il écouta ensuite d'une oreille distraite les doléances de la jeune femme, mais ne sembla pas en avoir cure, à vrai dire, du moins jusqu'à ce qu'elle ne s'approche pour lui demander de lui réserver un lieu pour une opération. Haussant un sourcil, il vint à l'aviser de haut en bas avant de répondre :

" Suivez-moi. "

S'approchant finalement du samouraï défait, mais encore envie, il vint à l'attraper par le col et le souleva du sol, avant de le placer sur son épaule, et de se diriger vers le centre du village, probablement suivi de la Shimura. Ils se retrouvèrent donc finalement dans une des pièces de la tour centrale, qui devait alors servir d'infirmerie. Tout le nécessaire s'y trouvait, et tandis que le Daimyo confiait son prisonnier au bon soin de quelques shinobis infirmiers, il tâchait d'orienter d'orienter cette dernière vers une table d'opération afin qu'elle puisse réaliser ce qu'elle désirait.

Du coin de l'œil, le conseiller qui avait assisté à la bataille aux portes du village, avait suivi son Daimyo et la Shimura, et s'était posé dans un coin de la salle, observant les faits et gestes de tout un chacun, dans un silence presque cléricale.

***



Pendant ce temps, les deux shinobis de la Feuille, désormais partiellement déguisés en samouraïs, avançaient calmement sur le chemin qui les mèneraient certainement au campement Kirijin, sur les côtes de Kuma.

C'est après une bonne vingtaine de minutes qu'ils arrivèrent aux abords de ce dernier, ou du moins, ce qui devait être la bordure de celui-ci. Le chemin s'enfonçant entre les arbres adoptait désormais une atmosphère presque mystique, alors qu'une brume épaisse semblait leur barrer le passage. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette dernière semblait bien peu naturelle, et qu'elle devait probablement être là pour dissuader les voyeurs.

Après quelques brèves secondes néanmoins, une silhouette sembla émerger de la brume. Un nouveau samouraï s'approchait du duo, armé jusqu'aux dents, et vêtu d'une armure qui semblait bien plus solide que celle que possédait les deux Konohajins. Il s'arrêta à bonne distance de ceux-ci, et sembla les aviser chacun leur tour tandis qu'il dégainait son sabre, attendant patiemment quelque chose.



Informations complémentaires :

Code by Frosty Blue de never/ Utopia
Inuzuka Hakari
Inuzuka Hakari
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 78
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 0
Rouleaux: 36
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV080/90[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (80/90)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0450/450[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (450/450)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0440/440[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (440/440)
Force: 80
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Mar 23 Avr 2024 - 3:31

Mission
Konoha à la rescousse




La mise en marche ne s'était pas faite attendre bien longtemps. L'issue d'une bataille était décidée avant même qu'elle n'ait lieu, disait-on. Et, aussi positifs et confiants que pouvaient paraître nos héros, Kuma avait pour destin de tomber. Au vu du caractère inviolable de l'archipel de la Brume et de la potentielle force de frappe dont ils peuvent faire preuve, Hakari et Kamisaka ne suffiraient jamais.


Alors comment la Hokage comptait endiguer la menace kirijin ?


Une question qui ne trouvait de réponse que dans un échange entre elle et le daimyo du pays du feu, sans doute. Eux n'étaient que des soldats, ils agissaient en tant que tel. La neutralisation des messagers ne valait rien et permettrait à l'Ours de faire gagner un peu de temps à son peuple.

Bien qu'il avait l'air puissant, il ne valait rien face à une puissance militaire telle que Kiri. C'était aussi pour les innocents - cloîtrés derrière les bien faibles fortifications du village qu'ils venaient de quitter - qu'ils prenaient désormais ces risques.

"Saka." lançait Hakari alors qu'il grignote une barre chocolatée sur la route "Tu te doutes bien qu'on ne compte pas nous accueillir comme si on était leurs potes." logique. "Et puis, l'avantage de ces ordures reste la dissimulation. Le même genre de furtivité qui passe à travers ton byakugan." avaient-ils été trop gourmands sur cette action ?




"Putain en plus j'ai trop la flemme." avouait-il pleinement et sans honte "Elle aurait au moins pu rappeler le chef du clan Senju de sa mission pour nous épauler." ce qui n'aurait clairement pas été de trop. "On n'a pas le choix, la métamorphose s'impose évidemment et..." son chakra s'agitait et son apparence changeait, optant pour l'apparence du samurai décapité.

Sanguinolant à souhait, il avait une petite idée derrière la tête... "On ne sait pas comment ils se reconnaissent, sans doute une connerie d'honneur ou un code bien particulier." il poursuivait après une légère pause "On doit créer l'effet de précipitation afin de passer les protocoles qui nous trahiraient." ils n'avaient pas d'autre choix. "Et je pense que tu sauras mieux que quiconque t'en charger." concluait-il. Tout reposerait sur la sanité mentale des premiers qu'ils croiseront et qui deviendront garants de leur crédibilité.

Une brume au loin apparaissait. Hakari était déjà affalé sur une épaule de son compère, feintant le fait d'être blessé. Salement blessé. En entrant dans l'arcane kirijin, les konohajins se jetaient dans la gueule du loup (ironiquement). De son museau humain, l'Inuzuka décelait la moindre présence dissimulée ainsi que ses faits et gestes.




Que ce soit la probable odeur de sang, de métal, de pièges, d'humains ou bien des animaux, la Brume était passée au peigne fin. Et aussi discrètement que possible, la tête baissée en jouant la comédie, il transmettait la moindre information utile en chuchotant au Hyuga.


Si Kamisaka ne pouvait être leurs yeux, Hakari serait leur nez !!


Alors que la vigie dégainait son épée, le maître-chien laissa tomber tout son poids d'un coup pour s'écraser lourdement au sol devant son ami. Alea jacta est, tout reposait maintenant entre les mains du futur Hokage deuxième du nom.


• Du côté de Yume & Akumu •


Le maître-chien ayant une seule parole, ses compagnons canins servaient à présent d'escorte pour le daimyo. Enfin, l'un d'entre-eux pour être plus précis. Toujours transformée et indemne de son combat, la chienne surveillait les environs proches de l'Ours. Akumu, quant à lui, fouillait désormais l'intérieur du village pour s'assurer qu'aucune mauvaise surprise ne se préparait.

Ce serait seulement une fois sûrs et certains que le danger ne viendrait pas de l'intérieur qu'ils pourraient se concentrer sur ce qui viendrait de l'extérieur.


Résumé :

Techniques utilisées :

Statistiques de Hakari :

Statistiques de Yume (métamorphosée) :

Statistiques d'Akumu :

Positionnement des chiens :

Shimura Yuna
Shimura Yuna
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 39
Date d'inscription : 27/03/2024

Feuille de personnage
Niveau: 8
Ryôs: 50
Rouleaux: 29
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV025/80[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (25/80)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0500/500[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 30
Agilité: 31
Esprit: 69

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Ven 26 Avr 2024 - 0:03

Kumo No Kuni
NE PAS VENDRE LA PEAU DE L’OURS



La jeune femme suivit docilement les représentants du pays de l'ours jusqu'à une tour puis jusqu'à une infirmerie. La rouquine avait porté quant à elle le cadavre du guerrier vaincu jusque dans la pièce où elle trouva tout le matériel médical nécessaire à ses expérimentations. Elle déposa sa charge sur un lit, laissant le cou tranché du guerrier de la brume continuer à vomir du sang sur le drap immaculé.
En face d'elle : le second messager, inconscient était allongé. La jeune femme se rapprocha de se dernier puis lança un regard à l'assistance. Ils étaient dans une infirmerie, il y avait peut être ici quelqu'un de le remettre sur pied. " Si vous disposez des compétences suffisante pour qu'il retrouve conscience ça serait parfait." Commença t'elle. " C'est votre prisonnier... Mais j'aimerai qu'il assiste à l'opération. Cela nous aidera peut être à lui délier la langue et à récupérer des informations sur les mouvements adverses."

Yuna se tenait devant le corps sans vie du samouraï de Kiri, étudiant attentivement les dégâts causés par la décapitation. Son regard scrutait chaque détail, évaluant la meilleure façon de procéder pour réparer les dommages et ramener l'homme à la vie, ne serait-ce que pour un bref instant.

Elle prit une bobine de fil et une aiguille fine, des outils qu'elle avait l'habitude d'utiliser pour des tâches similaires. Avec une concentration intense, elle commença à suturer méticuleusement la tête du samouraï à son corps, prenant soin de relier chaque partie de manière à assurer une connexion solide.
Pendant qu'elle travaillait, elle prêta une attention particulière à la trachée du samouraï, veillant à ce qu'elle soit correctement réparée. Elle savait que pour pouvoir communiquer avec les morts, il était essentiel que l'homme puisse parler une fois ramené à la vie. Chaque point de suture était effectué avec une précision chirurgicale, Yuna se concentrant sur sa tâche avec détermination. Elle savait que le moindre faux mouvement pourrait compromettre le succès de l'opération, alors elle travaillait avec soin et attention.
Après plusieurs minutes qui semblaient s'étirer à l'infini, Yuna termina enfin de suturer la tête du samouraï à son corps.

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué I2bz

" C'est prêt ! " Ce félicita t'elle sans se tourner vers l'autre messager. Elle choisit plutôt de parler comme si ce dernier était déjà réveillé et que les dignitaire de Kuma avait décidé de jouer le jeu. Au pire des cas c'est uniquement à ses derniers qu'elle parlera. " Les samouraïs partagent tous une chose en commun... Une grande fierté, un dévouement sans faille qui les poussent souvent à faire passer l'honneur avant tout autre considération. Le clan Iga s'est construit sur ses mêmes valeurs... Cependant, il est possible de briser n'importe quoi." Elle fit craquer ses mains avant de désigner le cadavres d'un geste de la main. " Je suis une Shimura... Et j'ai la capacité de faire parler les morts ou d'en faire mes pantins... Si ses deux samouraïs se montrent utile je m'engage à ne pas me servir d'eux pour porter atteinte à leur pays et à leur seigneur. Dans le cas contraire... Leur nom sera à jamais associé aux crimes que je les pousserait à comettre... leur clan en portera la honte pour les années à venir..."

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Jkbu

" On commence ? " Conclut-elle d'un air enjoué.





Résumé:
Hyuga Kamisaka
Hyuga Kamisaka
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 64
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 50
Rouleaux: 49
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV010/100[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (10/100)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0490/490[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (490/490)
Force: 90
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Ven 26 Avr 2024 - 0:28

Mission
Ne pas vendre la peau de l’ours



Une fois déguisé en samouraï, le duo ne perdit pas une seconde de plus pour marcher sur les pas des maîtres de la lame en espérant pouvoir remonter jusqu’à un potentiel campement ou même mieux. Si les aptitudes de ce petit groupe à mener une traque n’était absolument pas à prouver, le Hyuga émettait toutefois certaines réserves sur la viabilité de cette mission. En avançant, Hakari et Kamisaka se rendaient de plein gré dans la gueule du loup, en espérant pourfendre la bête de l’intérieur.

La guerre avait déjà commencé, et comme il l’avait si bien dit : la meilleure des défenses est l’attaque. Konoha devrait frapper en premier, et fort. Bien que dangereuse, Kamisaka ne pouvait pas laisser passer cette occasion, il en allait de la prospérité de Konoha. Ses frères, sœurs, les membres du clan qu’il avait juré de protéger seront forcément impliqués s’il n’agissait pas.

Une chose était sûre, les morts pleuvront. Et puisqu’il n’y avait aucun moyen d’arrêter ce massacre, Kamisaka comptait au moins faire en sorte de ne pas être endeuillé de ses proches. S’arrêtant quelques temps pour recharger ses réserves d’énergies, le Hyuga se décida enfin à sortir de ses pensées pour écouter ce que son compagnon avait à dire. Et il avait raison, ils voulaient qu’ils se rendent compte de ce qu’ils étaient en train de faire.

« Moi-même. » Dit-il sur un ton un peu humoristique pour détendre l’atmosphère. « On ne connaît pas vraiment leur codes en dehors de leur honneur et philosophie à deux balles, mais c’est sur ça qu’on va jouer. Ils doivent pas être tellement différents des Minamoto, tout aussi détestable à mon avis. » Aucun des deux n’étaient des samouraïs, ils ne pouvaient donc se baser que sur le peu de choses qu’ils savaient à leur propos. Mais il y avait un autre problème qu’ils devaient régler en même temps.


« Heiiiiiiiiiiiiiiin ?! Des samourai s’abaisseraient à jouer à cache-cache ? C’est quoi ces innovations du bushido ? » Mais Hakari avait raison, ils pouvaient s’attendre à tout de la part des ordures de la brume. « Mais je suis préparé, je peux me battre même aveugle. » Son ouïe, cette arme secondaire qu’il avait apprise à maîtriser lors de son séjour dans les abysses, domaine des chauves souris. « Enfin bref, envoie une barre. » Il en attrapa une qu’il dévora en quelques secondes. « Mouais, Inori aurait quand même pu faire l’effort de nous envoyer quelques Yamanaka et même. » Il croisa les bras, boudant de nouveau. « Envoyer deux chefs de clans sur une mission de rang B, et puis pourquoi nous ? Tout ça parce qu’on est les plus jeunes membres du conseil… »

Bien qu’il était vexé, Kamisaka comptait bien réussir cette mission et même en faire plus. Prenant en compte les conseils de son meilleur ami, il porta ami et feinta un air épuisé. Il observa scrupuleusement son environnement pour essayer de déceler la moindre faille dans cette brume. Il ne montra toutefois aucun signe de peur ou de crainte en essayant de s’y mêler.


C’est pourquoi il ne fut pas surpris quand un homme sortit de la brume et ne trembla pas non plus lorsque son arme fut pointée vers lui. Regardant cet homme, à l’accoutrement différent, il parti du principe qu’il s’agissait là d’un supérieur. Peut-être était-ce même lui qui les avait missionné de retrouver Kumamori pour parlementer.

« Kuma nous déclare la guerre. » Dit-il d’un ton sec, empli de colère et de ressentiment. « Les alentours du village ont étés piégés, nous n'avons même pas pu les approcher pour parlementer… Ces lâches ! Ils nous ont pris en traître ! » Serrant le poing, au point d’en faire vibrer le katana sur lequel il s’appuyait pour avancer, se mordant la lèvre inférieur au poing de la faire saigner… Il jeta un regard triste en constatant l’état factice de son ami. « Je le jure sur mon honneur, que quand cette guerre débutera... »


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué 3da8e7992be13823de4022d2cc8078df

Résumé :
Kamisaka — Techniques utilisées:
Kamisaka — Statistiques:

Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Sam 27 Avr 2024 - 14:09

Kuma No Kuni
Mission



Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué




Bientôt, la marche de l'armée Konohajin se faisait entendre aux portes du village caché de l'Ours. Pénétrant au sein du village, les représentants de cette dernière semblaient à la recherche de leurs éclaireurs, et c'est dans cette optique qu'ils furent à leur tour menés jusqu'à la tour centrale, et au sein de l'infirmerie.

" Shimura Yuna ! Nous n'avons reçus aucuns rapports avant notre arrivée ! C'est inadmissible ! J'espère que vous et votre équipe avez une bonne raison. D'ailleurs, où sont-ils, mh ? "

Le Daimyo, se mit à rire à gorge déployé tandis qu'il avisait les représentants de l'armée qui arrivaient en pleine débâcle. Il s'exclama alors, en guise de réponse :

" Vos deux énergumènes se sont mis en tête d'infiltrer le campement Kirijin, hé ! Quand bien même j'admire leur courage, ils me paraissent bien présomptueux ! AHAHAH ! "

Fulminant, le représentant venait à s'exclamer à l'un des shinobis de la Feuille l'ayant enjoint :

" Envoyez leur un aigle, qu'ils reviennent ici le plus rapidement possible ! "

Pendant ce temps, n'ayant pas attendus le discours de cette dernière pour rafistoler le samouraï ayant perdu connaissance, les infirmiers s'affairaient à soigner les blessures qui lui avaient été infligées, et à le ranimer à grand renfort d'eau froide, entre autres.

Les autorités de Kuma, en la qualité du Daimyo et de son conseiller, ainsi que les représentants de l'armée Konohajin ne semblèrent pas s'opposer aux décisions de la Shimura, conscients qu'avoir des informations était, après tout, le nerf de la guerre. La louve, restant toute proche de l'Ours tâchait de rester sur ses gardes, vraisemblablement déterminée à protéger le Daimyo, selon les ordres que lui avait donné son maître.

L'opération de la Shimura était vraisemblablement un succès, il ne restait plus qu'à attendre le réveil du second Samouraï, qui ne tarda pas à émerger alors, pieds et poings liés au lit d'infirmerie sur lequel il se trouvait, incapable de se mouvoir. Il écarquilla les yeux néanmoins, en entamant de se tordre dans tout les sens et de beugler :

" Qu'est-ce que.. ?! Raclures.. ? Vous ne tirerez rien de moi ! "

Aux explications de la Shimura, son teint se fit plus pâle, si déjà il l'était, néanmoins. L'idée d'être relevé d'entre les morts pour commettre des atrocités ne l'enchantait guère, et il fusilla cette dernière du regard, avant de chercher quelqu'un dans la salle, sans sembler le ou la trouver.

Un sourire vint à étirer ses lèvres, tandis qu'il lançait alors, avec arrogance :

" Mais je ne vois pas vos camarades, mademoiselle.. Se pourrait-il qu'ils eussent été assez fous, pour se jeter dans la gueule du loup.. ? "

Un fou rire vint alors à le prendre, un fou rire de tout les diables, semblant en proie à une once de folie par la perspective qu'il venait d'annoncer.

***

Une tension palpable s'installait, alors que les deux faux samouraïs venaient à s'approcher de la brume Kirijin. Au travers de la brume, le maître-chien pu aisément détecter quatre silhouettes, chacune disposées à quelques mètres d'intervalles. La brume n'était effectivement pas d'ordre naturelle, mais elle semblait générée par les quatre personnages en arrière plan. Après quelques instants, il sembla détecter une cinquième personne, mais aux premiers mots de son acolyte Kamisaka, cette dernière sembla filer sans perdre davantage de temps vers le campement, de l'autre côté de la barrière artificielle.

Et tandis que le louveteau faisait mine de s'écraser au sol, suite à ses blessures factices, le samouraï semblait écouter attentivement son camarade, attendant poliment que le petit spectacle fusse terminé.



" Nani o itte iru, Kanashimu mibojin* ? "



Délicatement, et avec une sérénité à toute épreuve, le samouraï vint à tirer sur une attache de son armure, tandis que le haut de cette dernière venait à s'écraser au sol, dans des cliquetis audibles, son casque suivant alors d'un simple mouvement de tête. C'est soudainement qu'une bourrasque se fit sentir, tout autour du samouraï désormais torse nu, repoussant les deux shinobis déguisés, alors qu'il dévoilait une musculature travaillée à l'extrême, et un haut de corps couvert de cicatrices éparses.

" Oui. Moi aussi, je sens la traîtrise. "

D'un coup d'un seul, relevant le sabre précédemment dégainé dans un mouvement à la théâtralité marquée, il vint à le retourner vers lui dans un geste vif, et à s'empaler le torse des deux mains dans un cri rauque :

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Seppuk10

Se pliant en deux quelques instants, son cri rauque perdant peu à peu en intensité, l'épéiste venait finalement à se redresser, titubant presque vers l'arrière tandis que sa lame était plantée en plein centre de son torse, ne semblant néanmoins pas le faire saigner. Bien au contraire, une aura presque effrayante semblait émaner de la nouvelle forme qu'il venait d'adopter, les veines autour de la "blessure" noircies par une "magie" insondable.



De ce qui semblait être un pas sonique, le "samouraï" avala la distance qui le séparait du Shinobi encore debout alors qu'il tentait de le saisir à la gorge sans plus tarder, accusant une pression impressionnante sur la nuque de ce dernier tandis qu'il venait à le soulever de terre, plongeant son regard dans le sien.

" Vous allez payer votre arrogance. "

De sa main libre, il vint à joindre ses doigts pour imiter une lame qu'il envoyait aussitôt au travers de la cage thoracique de ce dernier, brisant certainement quelques côtes au passage alors qu'il le transperçait tel un vulgaire sac de viande. Agitant quelque peu son bras, il le faisait alors ressortir aussi sec, relâchant sa prise sur la nuque du jeune Hyûga qu'il laissait tomber par terre, dans une flaque de sang et de morceaux de viscères.


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Faiseu10

Informations complémentaires :

Code by Frosty Blue de never/ Utopia
Hyuga Kamisaka
Hyuga Kamisaka
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 64
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 50
Rouleaux: 49
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV010/100[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (10/100)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0490/490[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (490/490)
Force: 90
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Dim 28 Avr 2024 - 7:16

Kiri
Ne pas vendre la peau de l’ours



Tête baissé, incliné comme s’il espérait que les dieux soient de son côté, Kamisaka profite de cette position pour très discrètement recevoir les informations récoltées par son allié : six ennemis se trouvaient aux alentours. Quatres semblaient être les auteurs de cette dernière, répartis de manière symétrique au sein de cette dernière. Le cinquième venait de filer et était maintenantq au beaucoup trop loin pour être encore traçable. Peut-être devraient-ils se pencher sur cette poste pour pouvoir trouver un potentiel campement, quoi qu’il puisse en être, ce n’était pas une chose dont vous pouviez vous occuper immédiatement puisque le binôme avait à faire avec le dernier et sixième de leurs ennemis.

Ne répondant pas à leurs paroles, le Hyuga se contenta de maintenir un contact entre les deux. À vrai dire, il ne comprit pas vraiment lorsqu’il le vit s’alléger de son armure. Décortiquant chacun des mouvements de son adversaire, il ne s’attendît à aucun moment d’être repoussé sur plusieurs mètres.

« Hakari. » Dit-il en concentrant son chakra sur la plante de ses pieds, adhérant ceux-ci au sol pour l’empêcher de reculer beaucoup plus. Son visage avait déjà repris son apparence habituelle, Kamisaka fut malheureusement incapable de maintenir la métamorphose à cause de l’attaque surprise. « On extermine ces sous merdes vite fait bien fait. » Comme un protecteur, il se plaça devant son ami en lui soufflant discrètement quelques mots. « Je m’occupe de lui. »

S’il parlait avec autant d’assurance, c’est car il était certains de pouvoir mettre fin à la vie de ce pseudo samouraï, et peu importe combien il avait l’air dangereux le Hyuga avait beaucoup à perdre en le délaissant repartir. Il avait l’air d’être un personnage assez gradé de l’armée kirijine et Kamisaka avait tout intérêt à ramener sa tête au nom de Konoha. C’est pour ça qu’il ne vacilla pas lorsqu’il vu cet homme ne faire qu’un avec son sabre à l’aide d’un mystérieux rituel.


« Approche » Son corps positionné dans une garde parfaite, prêt à réagir au moindre assaut, Kamisaka décida d’attendre. Et c’est pourquoi il fut prêt à agir lorsque son adversaire se positionne devant lui. Si son déplacement fut instantané, le mouvement qui suivit fut tweeted très rapide, mais beaucoup moins véloce : le Hyuga pouvait y réagir. Combien de fois il avait combattu des adversaires usant de ce genre de stratégie et surtout combien de fois sa précipitation lui avait coûté la victoire ?

Patience était mère de sûreté, et sûreté souvent mère de victoire.

Tout se passa très rapidement, lorsque son adversaire tendit sa main, le Hyuga en fit de même. Ses deux paumes concentrées en chakra partirent à la rencontre de son adversaire au même moment.


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué 8ea5cc4d9d8e174ac2fc48c175718d2e


Sa garde ayant volontairement été abaissé, Kamisaka avait précisément ciblé les deux pectoraux de son adversaire et faire imploser de l’intérieur son cœur comme ses poumons. Des blessures dont il ne pourrait probablement pas se relever. Le Juken était un art très dangereux et il était extrêmement difficile de pouvoir protéger ses organes vitaux et l’intérieur de son être.

« Tu n’est décidément qu’un idiot. » Dit-il avec un petit sourire mesquin, en essayant de se défaire de la prise de ce qui ne devait être qu’un cadavre. « Tu serais encore vivant si tu avais feinté nous avoir cru. » Il ne baissa toutefois pas sa concentration, et resta prêt à agir au moindre événement inattendu. « M’enfin bon, vous n’êtes pas connu pour vos capacités cognitives à Kiri. »

Si ce n’était que ça, la menace Kirijine serait probablement bien plus facile à mater qu’il ne le pensait.

Résumé :
Kamisaka — Techniques utilisées:
Kamisaka — Statistiques:

Shimura Yuna
Shimura Yuna
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 39
Date d'inscription : 27/03/2024

Feuille de personnage
Niveau: 8
Ryôs: 50
Rouleaux: 29
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV025/80[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (25/80)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0300/300[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0500/500[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 30
Agilité: 31
Esprit: 69

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Lun 29 Avr 2024 - 10:21

Kumo No Kuni
NE PAS VENDRE LA PEAU DE L’OURS



Alors que la porte s'ouvrit à la volée, Yuna se tourna tranquillement vers cette dernière et vit apparaître par l'encadrement de la porte plusieurs hauts dignitaires de la hiérarchie militaire du pays du feu. Cérémonieuse, elle mit un genou à terre alors qu'elle essuyait les premières brimades de son supérieur.
Cela semblait beaucoup amusé le seigneur du pays de l'ours qui mentionna la mission suicide auquel étaient parties se livrer ses deux camarades de Konoha. Il semblait être très sûr de lui pour quelqu'un qui était le leader d'un pays menacé d'être envahi par une nation ennemie bien mieux armé que la sienne. Mais Yuna ne dit rien et se contenta de lever les yeux vers les officiers.

« Mes seigneurs... » Commença-t-elle de son habituel ton monocorde. « Je pensais que Kamikasa s'était chargé de transmettre des nouvelles du front. J'aurais dû m'assurer qu'il remplisse ses engagements. Je tacherai de montrer moins encline à accorder ma confiance à cet homme. » Si elle était assez contente de laisser son ex-fiancé porter la major partie de la responsabilité de cette affaire, elle garda un visage de glace.  Elle porta ensuite son regard vers l'homme que le chef de guerre avait désigné pour envoyer un aigle aux deux jeunes hommes. « Si je peux me permettre, peut être serait-il mal avisé d'envoyer un message que nos ennemies pourraient intercepter. Puis-je proposer à mes seigneurs de demander à Yume... » Elle désigna la chienne. « … De livrer votre message. Son flair ne la trompera pas et elle sera peut-être capable d'aider son maître en cas de problème. » Dans tous les cas, recevoir un aigle messager en plein milieu d'une mission d'infiltration n'était pas forcément une très bonne idée. Autant que l'animal messager puise aider ses deux compères de Konoha. Restez à savoir si l'animal était disposé à écouter les consignes de quelqu'un d'autre que son maitre. Dans tous les cas, Yuna était persuadé qu'elle comprenait très bien la conversation.
Les chiens étaient bien plus intelligents que les humains en son sens.

Quelques instants plus tard, alors que tout le monde semblait d'accord pour laisser une chance à Yuna de faire parler le cadavre, son partenaire se réveilla. Il partit d'un grand éclat de rire... il semblait persuadé que les deux chuunins partaient droit vers un piège.

«  Tu ne vois pas ses deux abrutis dans la pièce et tu t'imagines déjà qu'ils sont partis à la conquête de votre base seul ? » Elle poussa un long soupir avant de s'approcher de lui et de s'accroupir pour être à hauteur de visage.


[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué C2r9


« Moi qui pensais que les samouraïs étaient du genre perspicace... Tu ne l'as peut-être pas remarqué, mais il s'agit de deux soldats dotés de puissantes capacités de détection. Leur place n'est pas ici à me regarder parler aux morts, mais à inspecter les alentours à la recherche d'éclaireur ou d'espion. » Un petit coup de bluff, raconté avec un aplomb digne des plus grands acteurs. Une sombre aura semblait englober le corps de la Shimura alors qu'elle se redressa, esquissant un petit sourire, se donnant l'air de vouloir le réfreiner alors qu'au contraire elle continuait sa comédie. « Nous sommes au courant pour vos protocoles de sécurités... J'ai eu l'occasion de discuter avec un cadavre avant que tu ne te réveilles. Il s'est montré loquace. En échange de quoi, je me suis engagé à ne pas le forcer à tuer ses deux filles... Puis à les ressusciter pour qu'il les retue encore et encore jusqu'à ce qu'il me supplie d'arrêter. Il est toujours possible de trouver des marchés satisfaisant en compagnie de gens raisonnables. Voyons si ton ami en fait partie. » Elle se tourna vers les hommes de l'escorte. « Ballonnez-le, je ne veux pas qu'il interfère pendant mon interrogatoire. » La rouquine se rapprocha du corps sans vie du samouraï qu'elle avait recousu et composa de rapides mudras avant de poser sa main sur son crâne sans vie.

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué 79t3

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Uatd


Un râle rauque s'échappa des lèvres livides du samouraï. Ses yeux s'ouvrirent sans pour autant permettre à ses propriétaires de voir. Cette technique ne permettait aux morts que de communiquer avec les vivants. « Je m’appelle Shimura Yuna... » Dit-elle en posant sur le crâne un regard attendri. « Et toi tu es mort. Mort en brave, emportant avec toi les secrets de ton clan et de ton village. Cependant, comme tu peux le voir, la mort ne te protègera pas de moi. » Elle marqua une courte pause, laissant au cadavre l'opportunité d'absorber les informations qu'il venait de recevoir. « J'imagine que tu ne voudras pas communiquer d'informations sur l'armée qui vient envahir Kuma, mais je te laisse une chance. Ton ami, a monnayé sa vie en échange d'informations. Quand je lui ai expliqué que j'allais le transformer en zombie docile qui irait attaquer votre seigneur, il a fini par lâcher quelques informations. Il a accordé plus d'importance à l'honneur de son clan et de sa famille qu'à un égoïste engagement avec son seigneur. Maintenant c'est à toi que je fais cette proposition. Parle-nous de cette armée, de ses déplacements et de vos intentions. En échange, je te laisserai sombrer dans les limbes, le monde se souviendra de toi comme d'un brave mort avec honneur. Dans le cas contraire... Je ferai de toi un toutou servile... Et le monde ne se souviendra que d'un traitre qui aura sali à jamais l'honneur de son clan et de ses aïeuls. »




Spoiler:
Inuzuka Hakari
Inuzuka Hakari
Chûnin de Konoha
Chûnin de Konoha
Messages : 78
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 0
Rouleaux: 36
XP:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV080/90[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (80/90)
PV:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0450/450[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (450/450)
PC:
[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué NJ7MbV0440/440[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Up4Qf5Y  (440/440)
Force: 80
Défense: 10
Agilité: 71
Esprit: 10

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Sam 4 Mai 2024 - 15:47

Mission
Konoha à la rescousse




Si une chose était sûre au sujet de la Brume, c'est que l'esprit de ses partisans avait quelque chose d'étrange. Assez étrange pour se sauter à la gorge à la première occasion. La situation actuelle prenait de court le duo mais ils avaient quelques informations sur leurs vis-à-vis : des épéistes et possiblement des senseurs. La bonne nouvelle, c'est que leur chef avait pris Kamisaka pour cible.

Ce qui laissait à Hakari toute la liberté pour agir comme bon lui semblait, bien qu'il n'avait pas attendu la début des hostilités pour préparer sa propre offensive. La meilleure défense, c'est l'attaque. Alors que l'homme se plante son arme dans le bide, Hakari se redressa rapidement en jetant ses bras en avant, profitant de la brume présente pour prendre l'ennemi à son propre jeu.

Une multitude de projectiles foncèrent à toute allure, visant les quatre kirijin restés sur place (et plus précisément leur front). Bloqué par ces derniers pour poursuivre le fuyard, sa couverture semblait compromise. Et désormais, c'était cinq adversaires qui se dressaient contre le duo de la Feuille. Cependant, impossible n'est pas Konoha. La priorité était, à ses yeux, de permettre à son coéquipier de profiter de ses pupilles pâles.

Avec elles, peut-être pourraient-ils rattraper plus vite que prévu le lanceur d'alerte. Concentrant puissamment du chakra dans ses jambes, le maître-chien se lançait d'ailleurs à sa poursuite après avoir été repoussé par la bourrasque de l'épéiste - l'ignorant sans problème, mettant toute sa confiance dans les actes du deuxième du nom à venir.

Son nez le mettrait sur sa piste prochainement, ses talents de senseurs lui avaient permis de connaître la direction qu'il avait pris. Sans doute celle qu'il fallait emprunter pour arriver au campement de la nation envahisseuse. Une aubaine pour l'alliance Konoha-Kuma, autant dire une information capitale afin de préparer au mieux les défenses du pays de l'Ours.








Forcément, cela l'amenait sans doute à se rapprocher des quatre autres. Mais au vu de ce qu'il leur avait réserver, il savait qu'il aurait un choix à effectuer une fois qu'ils auraient remarqué qu'il s'était rapproché : finir ce qu'il avait commencé ou bien repartir de plus bel pour intercepter le mouchard. Tout était parti très vite et les morts allaient désormais commencer à pleuvoir dans les deux camps.

C'est ce qu'on appelait la guerre. Nullement propre, à des années lumières d'un quelconque honneur. Personne ne souhaiterait chanter les louanges de meurtres effectués dans la plus grande des bassesses. Et c'est pourquoi les shinobis avaient vu le jour. Tuer. Le péché le plus impardonnable qui soi, et pourtant celui qui fait fantasmer le plus d'"innocents".


• Du côté de Yume & Akumu •

Soulagé de ne rien trouver de suspect, le canin mâle baillait un coup en pensant à son prochain repas. Et il savait très bien que pour en profiter pleinement, il devait mener à bien sa mission. C'était donc la bave au babines qu'il se mit en direction du prochain quartier pour étudier le terrain.

Du côté de Yume, la proposition de la Shimura ne fit pas spécialement mouche. Elle qui était rarement d'accord avec Hakari, elle était tout aussi persuadée que surveiller les arrières du Daimyo était nécessaire. Et puis, elle ne pouvait discuter les ordres de haut-gradés de l'armée du pays du Feu. C'était donc un silence sans gêne qu'elle offrait en guise de réponse à Yuna, toujours sur le qui-vive.

Après tout, c'était souvent au moment où on s'y attendait le moins que les pires évènements arrivaient.


Résumé :

Techniques utilisées :

Statistiques de Hakari :

Statistiques de Yume (métamorphosée) :

Statistiques d'Akumu :

Positionnement des chiens :


Contenu sponsorisé

[S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué Empty Re: [S1] Ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Cliquez sur une technique pour en obtenir le code.