Forum Naruto - Tales of Onogoro
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

Aller en bas
Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Dim 31 Mar 2024 - 20:41

Event
Introduction, partie 5



Tu mises où, Kage ?.




Par une nuit sans lune, les cieux lourds de nuages noirs plongeaient tout le village de Kiri, en contrebas, dans l’obscurité la plus totale. Le Mizukage, posté les mains dans les dos et droit comme un i devant la fenêtre de son bureau, observait son village sans dire un mot, le regard perdu dans le voile mêlé de ténèbres ainsi que d’un épaisse purée de pois, en réfléchissant aux évènements qui s’étaient si rapidement mis en marche. Tous les shinobis de la brume se trouvaient à la veille d’une invasion qui avait toutes les chances de tourner au conflit de plus grande envergure voire même de défigurer l’intégralité du monde connu d’une balafre indélébile aux couleurs de sa nation.

Beaucoup auraient sans doute vu la météo sordide comme un mauvais présage, un avertissement quant aux évènements à venir mais, pour Zangetsu, cela avait tendance à le conforter, l’enveloppant d’un sentiment de douce nostalgie. L’humidité créant un rideau naturel autour de son village lui rappelait la douce étreinte d’une mère protectrice et l’obscurité présentait à ses yeux le doux cocon des fonds marins. Bien évidemment, au vu des projets qui s’étaient mis en branle, il avait été bien incapable de fermer l’oeil et avait préféré demeurer dans ses quartiers, là où tout avait réellement commencé. Les engagements qu’il s’était juré de tenir envers son village, les sacrifices qu’il avait dû faire et tout ce temps, passé à attendre, qui allait enfin porter ses fruits.

Sentant une quinte de toux lui venir, il attrapa un mouchoir en tissu pour y étouffer le son de sa maladie, faisant un signe de l’autre main à son plus proche conseiller de ne pas s’inquiéter, l’arrêtant alors même qu’il s’apprêtait à rejoindre son chef pour s’enquérir de son état. L’Hozuki esquissa un sourire en jetant un regard distrait sur l’étoffe avant de la ranger dans sa poche de façon distraite, les yeux fermés.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Scf1
« Ce n’est rien. » Rassura-t-il celui ayant décidé, malgré tout ce qu’il avait pu faire pour tenter de le décourager, de rester à ses côtés. « Tout ça est bien peu de choses, sur la tapisserie du monde... et nous touchons presque au but… »

L’intéressé se contenta de s’incliner très légèrement et de faire deux pas en arrière, pour revenir s’adosser au mur qui le soutenait depuis maintenant plusieurs heures. Il était loin de partager le calme de son souverain, mais il ne pouvait se démonter maintenant, surtout lorsqu’il savait ce qu’il se tramait.

Ce soir-là, les effectifs étaient particulièrement réduits en raison de plusieurs facteurs. Pour commencer, l’effort de guerre qui se préparait demandait beaucoup de ressources et de personnel. De plus, une étrange intoxication alimentaire avait cloué plusieurs officiers sur un brancard et laissés aux petits soins de leurs meilleurs thérapeutes d’Iroujutsu. Enfin, Zangetsu lui-même avait congédié le gros de ses équipes personnelles pour s’assurer qu’elles soient au summum de leur forme pour l’invasion du lendemain, n’ayant gardé qu’un duo de garde devant sa porte, bien à contrecœur.

Ces deux là, bien loin de se douter de ce qui les attendait,  surveillaient statiquement l'endroit où il se trouvait ainsi que le couloir qui les encadrait. Il s'agissait, comme peu de gens auraient pu le réfuter, de sacrés spécimens.

« Hey. Pssst ! Hey, Yuya ! » Murmura non sans aplomb Guya à son collègue, devant la porte menant au bureau du Kage. « Bon, tu vas répondre, oui ?! »

« Mais ferme laaaaa… Tu vois pas qu’on va s’faire fumer là ?! » Susurra son camarade tremblotant sur place, le regard dardant de droite à gauche le corridor désert, pianotant machinalement des droits sur le manche de son Guandao. « Ils nous attendent trop dans les ptits coins sombres là, c'est bon... »

« Non mais tu vas craquer, depuis le temps qu'on essaye... Tu vas voir, tu vas voir… » Lui assura-t-il en tournant la tête dans sa direction.

Contrairement à son collègue, Guya était un samouraï à la posture très guindé et rigide, le faisant presque passer pour une statue ou une armure d’exposition, bien droit et la main respectueusement posée sur le pommeau de son sabre… Pourtant…

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Hxq8
« Je cligne de l'œil ! » Affirma-t-il, les deux paupières sauvagement fermées et une grimace inconsciente lui défigurant les traits, la lumière vacillante des torches lui donnant un aspect presque morbide.

Son attitude n’était pas vraiment à la hauteur de ce que l’on aurait été en droit d’espérer de sa part. En tout les cas, la garde ne volait pas bien haut en cette glaciale soirée alors même qu’elle était loin de savoir ce qui manigançait dans l’ombre, prêt à frapper.



Code by Frosty Blue de never Utopia
Musashibô Benkei
Musashibô Benkei
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 66
Date d'inscription : 01/10/2023
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 900
Rouleaux: 61
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV015/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (15/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 95
Défense: 39
Agilité: 51
Esprit: 30

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Sam 13 Avr 2024 - 16:01

Saiyonara, Mizukage-Sama


"Les humains sont faibles. Ils meurent en un instant. Transpercés, mutilés, ils essaient quand même de survivre."





Un an s'est écoulé depuis les jeux de Yu, une année marquée par le changement et la transformation. Pour Kiri, pour moi-même, pour tout le monde. Depuis cet événement, j'ai consacré chaque instant à l'entraînement, à repousser mes limites, à affûter mes compétences. Les jeux de Yu ont été un révélateur, mettant en lumière à la fois mes forces et mes faiblesses. Depuis lors, j'ai travaillé sans relâche pour renforcer mon corps, pour affiner mon esprit. Chaque jour, chaque répétition, chaque exercice m'ont permis de progresser, de devenir plus fort, plus agile, plus résistant. J'ai exploré les profondeurs de ma propre volonté, repoussant les frontières de ce que je pensais possible. Dans les moments de doute, dans les moments de fatigue, c'est cette détermination qui m'a poussé à continuer, à persévérer, à ne jamais abandonner. Et maintenant, alors qu'une année s'est écoulée, je me tiens ici, plus fort que jamais, prêt à affronter tout ce que le destin me réserve. Les épreuves passées m'ont forgé, m'ont transformé en un guerrier plus accompli, plus déterminé que jamais. Je suis prêt à relever n'importe quel défi, à défendre mon clan, ma nation, avec une conviction inébranlable.

Le village de la Brume a lui aussi beaucoup évolué au cours de cette année écoulée. Un vent de révolte souffle désormais à travers ses rues, porté par un petit groupe de rebelles auquel je me suis joint. Nous nous appelons le Saumon Belliqueux. Quand j'y pense, je me dis que c'est un complétement ridicule ... Mais l'important, c'est ce qu'il incarne : notre détermination à défier le statu quo, à remettre en question l'autorité en place. Au cœur de cette contestation grandissante se trouve donc le restaurant de Shinji, qui est devenu l'un de mes principaux alliés dans cette lutte. Son établissement est devenu bien plus qu'un simple lieu de restauration ; c'est devenu un symbole secret de résistance, un lieu de ralliement pour ceux qui refusent de se soumettre au pouvoir en place. Le Hoshigaki lui-même incarne cette rébellion, avec sa détermination inébranlable et son esprit combatif. En travaillant aux côtés de Shinji et des autres membres du Saumon Belliqueux, j'ai vu le potentiel de changement qui réside dans notre village. Nous ne sommes plus prêts à accepter passivement les décisions arbitraires de nos dirigeants, ces mêmes décisions qui mené le peuple à être divisé de la sorte. Nous aspirons à un avenir où le peuple de la Brume peut vivre librement, sans crainte de l'oppression ou de l'injustice. Et nous sommes prêts à nous battre pour cet avenir, quoi qu'il en coûte.

L'esprit de vengeance brûle toujours en moi avec la même intensité. Chaque jour, je pense aux Watari, ma famille d'accueil, qui a été lâchement assassinée sous les ordres du Daimyô de l'Eau. Leurs visages hantent mes rêves, leurs voix résonnent dans ma tête, me rappelant sans cesse le sang versé injustement et la douleur qui en découle. La trahison et la cruauté dont ils ont été victimes ne peuvent être oubliées ni pardonnées, et je me suis juré de venger leur mort. Chaque entraînement, chaque combat, chaque action que je prends est guidée par cette soif de justice, cette nécessité de faire payer ceux qui ont commis cet acte impardonnable. Le Daimyô de l'Eau et ses sbires peuvent penser qu'ils ont échappé à leur châtiment, mais je ne les laisserai pas vivre en paix tant que justice ne sera pas rendue pour les Watari et pour tout les autres clans. Ils ont semé la destruction et le chaos dans ma vie, et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour les arrêter et les faire payer pour leurs crimes.

Alors que notre groupe se prépare à passer à l'action, grâce à l'aide précieuse d'un mystérieux Watari, dont la loyauté a été démontrée au fil d'une année de collaboration, nous planifions une double attaque, quasiment simultané e, contre le Daimyô et le Mizukage. Malheureusement, le destin en a décidé autrement pour moi. Je me retrouve affecté à la mission visant le Mizukage, alors que mon désir ardent aurait été de m'attaquer au Daimyô. Ce traître de Yorimoto aurait été un trophée de grande valeur au bout de ma lame. Mais peu importe, l'objectif reste le même : vaincre tous nos ennemis, quel que soit le rôle qui m'incombe dans cette entreprise.

Nous voilà donc, nous quatre, un Uchiha, un Yuki, un Hoshigaki et un bâtard sans nom, avançant dans les égouts putrides de Kiri, traversant l'eau croupissante et la crasse stagnante. Pour dissimuler l'odeur nauséabonde de merde et de pisse royale qui imprégnait les égouts, j'avais pris soin de m'équiper de grandes bandes blanches que je plaçais sur mon visage, pour couvrir ma bouche et mon nez. Cela me donnait davantage l'air d'un véritable ninja en mission, j'imagine, tandis que nous progressions dans les ténèbres humides et puantes des tunnels souterrains.  Les plans fournis par Mihari étaient d'une précision incroyable, et en quelques instants, notre groupe parvint à se repérer et à se frayer un chemin à travers le dédale souterrain. Même moi, qui n'ai aucun sens de l'orientation, je parviens étonnamment à suivre le plan et à trouver rapidement l'échelle menant directement au domaine de Zangetsu Hozuki.

La colère et l'énervement commencent lentement à prendre le dessus sur la raison. Je sens mon sang bouillir à l'intérieur de moi alors que nous sommes enfin à l'intérieur du domaine, qui paraît étrangement calme. Je suis le premier à pénétrer à l'intérieur de la bâtisse, sortant d'une plaque d’égout telle une tortue ayant appris le karaté, sentant l'air renfermé m'assaillir dès que je franchis le seuil. Personne n'ouvre jamais une fenêtre ici ? La noirceur de l'endroit semble refléter l'âme corrompue du Mizukage, et chaque pas que je fais à l'intérieur résonne comme un grondement de tonnerre dans le silence oppressant.

Passant devant le groupe, en éclaireur, je m'engage dans le plan fourni par notre complice. Une sensation de liberté m'envahit à mesure que je m'approche de notre charmant Kage. Je vais droit à la mort, c'est certain. Et ce sera la sienne ou la nôtre. En silence, je finis par arriver au coin d'un couloir où deux samurais montent la garde devant des portes massives. Mes compagnons d'armes ont-ils déjà perçu la véritable nature qui sommeille en moi ? Moi qui suis généralement taciturne et d'un calme presque cadavérique. Il est temps de leur révéler ma vraie nature. Pardonne-moi, Hariken, mais je crains que tu ne sois pas d'accord avec ma décision. Ma soif de sang est bien trop puissante pour être contenue.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  YpOg2rQ

Ce soir, c'est la grande fête. Ce soir, je danse avec les corps meurtris, je baigne dans le sang et je ne rêve plus de Mei. Ce soir, c'est le chien qui agira, ce soir, c'est le monstre qu'on réveillera.

Sans même attendre le moindre signe d'approbation de mes collègues, je prends l'initiative. En un court instant, j'effectuais un déplacement extrêmement rapide derrière les deux hommes, une main sur le manche de Kubikiribocho, dégainant avec violence mon épée. Pas le temps de prendre des otages ou de tenter une attaque frontale. Nous avions besoin qu'ils soient éliminés rapidement. Certes, ce n'était pas très propre, au vu de la quantité de sang recouvrant les murs et le sol, émanant des corps déchiquetés en deux, tombant au sol comme de vulgaires poupées de chiffon. Un léger rire sinistre m'échappa. Cela faisait tellement longtemps que je n'avais plus connu cette sensation. Je jetais un regard à mes compagnons, leur faisant un signe de tête pour qu'ils me rejoignent. J'en profitais pour rester immobile le temps qu'ils me rejoignent, récupérant un peu de chakra au passage.

« La voie est libre. Notre destin nous attend derrière ces portes. »

Spoiler:



© Great Thief sur Epicode

Yûki Izora aime ce message

Yûki Izora
Yûki Izora
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 46
Date d'inscription : 02/10/2023
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 200
Rouleaux: 39
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV013/100[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (13/100)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0300/300[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
Force: 15
Défense: 30
Agilité: 35
Esprit: 50

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Sam 13 Avr 2024 - 20:22
Cette année a été des plus suantes mentalement et pour pas grand chose au final.
J'ignore complètement quel alignement de planètes s'est produit, pour que je me retrouve catapultée cheffe du clan Yûki, tout en intégrant le Conseil du village. Déjà pour le premier "titre", j'étais persuadé que je devrai attendre que tout le clan soit détruit et que je sois la seule vivante, pour être élue "par défaut", parce que ce serait le seul moyen. Et le Conseil, alors n'en parlons pas...
Mais bon, avec le temps, je me suis fait à ces deux choses, me disant au final que c'était logique: les Yuki n'ont jamais versé dans la politique et se concentrent plutôt sur l'entraînement leurs performances en mission. Peut-être que... j'étais juste la seule membre du clan à postuler pour ces postes? Cela expliquerait des choses, notamment le fait qu'une faiblarde comme moi puisse devenir chef.
Oh, je ne suis pas pessimiste, juste réaliste: même si j'ai réussi à être une shinobi "correcte" pour les standards de Yuki, je sais que je suis en retard, avec la forge qui me prend bien du temps sur l'entraînement.

Mais au milieu de tout ça, j'ai quand-même eu vent de sales rumeurs, concernant le Daimyo et le Mizukage. J'imagine que le Conseil aura eu son utilité, pour glaner des informations, même si ce restaurant réunissant tous les "rebelles" de Kiri a aussi bien œuvré.
Je ne sais pas vraiment encore si je peux accorder pleinement ma confiance à un coté ou l'autre de la balance, que ce soit le pouvoir en place ou la rébellion, même si je penche relativement bien du coté de cette dernière. Cependant, tant que je ne serai pas certain à 100%, je ne donnerai pas ma vie, un bras, une jambe ou l’ensemble e de mon chakra pour une cause en laquelle je ne crois pas entièrement.
Et concrètement, dans cette mission folle visant à abattre une des sommités du pays, je n'ai confiance en personne.

L'infiltration est somme toute standard, mais néanmoins, les premiers problèmes arrivent, même un problème de taille: il n'y a quasiment personne.
Sérieusement? Il n'y a que ces deux types se faisant massacrer en quelques instants par cette brute venant des Brumes, pour protéger le Mizukage? Non, je ne peux décemment pas croire que ce soit si simple.
Et clairement, ce type va poser problème, avec sa grosse épée, si on se bat en intérieur: je dois me battre avec un semblant de précision, mais là, à quatre et avec ce type et son arme à rallonge, ça va être compliqué.

- Suivez votre destin si vous voulez.
Pour ma part, je trouve ça trop simple. Je refuse de croire que ce collabo ne soit gardé que par ces deux personnes et le combat qui s'annonce risque de rameuter du monde.
Je reste en arrière pour intercepter d'éventuels renforts, ou bien pour prendre le relais, si l'un de vous vient à fatiguer et que personne ne s'approche de la zone.
Hoshigaki Shinji
Hoshigaki Shinji
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 31
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 500
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV095/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (95/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0350/450[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (350/450)
Force: 10
Défense: 62
Agilité: 31
Esprit: 52

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Dim 14 Avr 2024 - 22:11

Event
Saiyonara, Mizukage-Sama



Tu mises où, Kage ?.


Depuis bien trop longtemps, il attendait cet instant. Tandis que de nombreux révolutionnaires avaient rejoint le mouvement depuis la fin des jeux paramilitaires de Yu no Kuni, Shinji avait nourri ce rêve depuis sa tendre enfance. Cette aspiration qui torturait son âme, ancrée en lui depuis son enfance tourmentée par la disparition de ses parents, allait bientôt prendre fin. La réussite de cette mission n’importait peu pour le squale affamé par la notion de vengeance, il allait pouvoir tordre la nuque du Mizukage.

Le représentant du clan Hoshigaki, ce dernier réputé pour sa loyauté indéfectible envers le Daimyo, demeurait énigmatiquement silencieux tandis qu’ils progressaient à travers les méandres putrides des égouts. Son visage impassible trahissait peu de ses pensées intérieures, mais le vacillement fugace de son regard laissait entrevoir une multitude de scénarios qui s’échafaudaient dans les recoins obscurs de son esprit. Les échos sourds de leurs pas résonnaient dans l’air vicié, accompagnant le tumulte des idées qui tourbillonnaient dans son esprit. Chaque instant de silence était chargé d’une tension palpable, annonciateur des bouleversements imminents qui allaient s’abattre sur Kiri.

L’idée de laisser une empreinte indélébile dans l’histoire de la cité ne suscitait aucune crainte chez l’adepte du Suiton. Au contraire, l’excitation palpitait dans ses veines à l’idée de graver son nom dans les mémoires des citoyens. Malgré une légère appréhension qui chatouillait les tréfonds de son être, il savait qu’il était désormais trop tard pour faire volte face. Ni reddition, ni retraite ne figuraient dans les options envisageables. Tel un squale aux dents acérées, prêt à dévorer le fruit sucré de la vengeance, il se contentait de suivre son plus fidèle acolyte dans cette sombre et périlleuse aventure : Benkei.

Leur rencontre, fruit du hasard le plus capricieux, remontait à un instant fatidique où Shinji avait pris la décision irrévocable de mettre fin à la vie d’un de ses anciens compagnons de mission. Sous les pâles lueurs de la lune, il avait défié la destinée en éliminant ce jeune homme, symbole vivant de tout ce qu’il méprisait chez les Kirijins. Faible, soumis, présomptueux, et surtout, arborant le nom honni des Uchiha. Benkei, lui, n’avait rien fait d’autre que d’assister à ce spectacle macabre, se retrouvant ainsi sous l’attention du squale meurtrier. Cet événement, qui avait initialement poussé Shinji à nourrir de sauvages pensées sanguinaires envers le sabreur, avait finalement abouti à l’union de deux âmes tourmentées dans un même combat : celui pour l’égalité.

La suite de l’histoire appartient aux annales de la révolution. Un restaurant, tel un phare émergeant des ténèbres, fut érigé, devenant le cœur palpitant de cet empire clandestin, où se réunissent désormais toutes les âmes désireuses de changement à Kiri. Grâce au Saumon Belliqueux, Shinji avait atteint son dessein ultime : déclencher une vague irrépressible de révolte, une pensée dévastatrice que nulle répression ne pourrait contenir. Même s’il devait périr cette nuit, face à celui qu’il avait probablement appris à détester plus que tout, il n’éprouverait aucun regret.

Cependant, le moment n’était pas venu pour de telles réflexions. Dans un élan de rage particulièrement inspiré, la brute du groupe fracassa la plaque d’égout qui marquait la fin de leur voyage souterrain. D’un bond puissant bond, sans même utiliser l’échelle, Shinji rejoignit la surface, quittant définitivement les catacombes nauséabondes. Un sourire discret ourlet ses lèvres, tandis qu’il nourrissait l’espoir de découvrir enfin des décors opulents, des meubles incrustés d’or, des rideaux somptueux aux multiples parures…

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  L4F7Ui2

Un rêve d’enfant vola en éclats lorsque ses yeux s’habituèrent à la nouvelle lumière. Les murs de pierre étaient fissurés, le bois des meubles rongé par l’humidité ambiante de Kiri, et une odeur nauséabonde ne différant en rien de celle des égouts emplissait la demeure. L’illusion d’un conte de fées qu’il s’était tissé, où le valeureux guerrier qu’il était viendrait libérer le pays de son avare général de guerre, s’évanouit rapidement.

— C’est qu’il ne baigne pas dans la luxure notre Mizukage… disait-il à voix basse, révélant une facette beaucoup moins sérieuse de sa personnalité, comme pour détendre son groupe.

Tandis que le sabreur de l’escouade ouvrait la voie, Shinji ne cessait de suivre ses pas avec un ton plus léger, affichant une mine dégoutée sur son visage qui scrutait le moindre recoin de la demeure. Soudainement, l’assaut de Benkei sur deux soldats que Shinji n’avait pas même eu le temps d’apercevoir marqua le véritable début de cette opération.

Le visage du maître des requins se durcit, son expression se faisant nettement plus sérieuse. Comme s’il était parfaitement synchronisé sur le rythme de son partenaire, le jeune Hoshigaki entra à son tour dans la danse des hostilités. Exécutant une série de mudras avec une précision déconcertante, il frappa violemment le sol de son pied, adoptant une posture étrange, mais déterminée.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Giphy


Un étrange symbole commença à se déployer, prenant l’impact de son pied contre le sol comme son point d’ancrage. Des inscriptions mystiques se mêlaient à des motifs ésotériques, envahissant le sol de leur présence énigmatique. Une aura émanait de cette technique que Shinji venait de déclencher. Oui, il était prêt à franchir le pas, à invoquer quelque chose de bien trop puissant.

Un fin nuage de fumée se forma derrière l’invocateur, s’évanouissant rapidement pour révéler la silhouette imposante d’un colosse. Mesurant près de quatre mètres de haut, ses pas semblaient écraser le sol sous son poids démesuré, tandis que le plafond élevé de la pièce peinait à contenir sa stature gigantesque. Shinji avait invoqué Fuka, ce monstre marin revêtu de traits humains.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  YVBkOnU

Se délectant du violent spectacle présenté par Benkei, Shinji joignit ses mains comme pour malaxer son chakra. L’invocation de Fuka n’était pas sans contrepartie, car cette créature exigeait un effort considérable pour être appelée. Ainsi, Shinji entreprit de récupérer une partie de l’énergie dépensée, observant le massacre perpétré par la lame rebelle de Kiri. Derrière lui, la montagne de muscle, issue des profondeurs de Kiri, frémissait d’excitation à l’appel du combat. Un rugissement puissant ébranla les fondations même de l’édifice qui les abritait.

Angoissé à l’idée de devoir enfin faire face au Kage, ou peut-être simplement désireux de laisser à Shinji l’honneur d’enfoncer la porte, le responsable de la mort des deux gardes incitait le reste du groupe à prendre les devants. Le bras de l’invocateur se leva, prêt à donner un ordre à son monstre, avant d’être finalement interrompu par Izora, qui affirmait vouloir rester en retrait.

— Et moi, je refuse de prendre le risque de laisser un des membres de notre escouade en retrait, exprimait Shinji à l’égard de la jeune demoiselle. À ce stade de la mission, il n’y a plus de place pour la crainte. Face à toi tu n’as que deux choix : nous suivre jusqu’à la victoire, ou devenir l’un de nos adversaires, ajoutait-il d’un ton très froid et autoritaire. Si tu n’as pas compris, je vais faire plus simple. Refuse de rentrer, et je te tue. Nous n’avons pas besoin de fuyard dans les rangs de la révolution.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  9UdkqVl

— Enfin bon ! Fuka, défonce-moi la porte ! hurla Shinji, tout en pointant du doigt l’ultime obstacle qui les séparait du Kage.

La bête se mit à rugir de manière assourdissante, puis se précipita sauvagement sur les immenses palissades de bois, délivrant un coup de poing puissant qui les pulvérisa sans rencontrer la moindre résistance. L’acte final de la vie du Mizukage venait de débuter. Le groupe était prêt à en découdre.

— Zangetsuuuu ! Je suis venu prendre ta couronne ! annonça Shinji, ne laissant aucune place au suspens.



Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé : :
Uchiha Sensui
Uchiha Sensui
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 23
Date d'inscription : 18/11/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 550
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV020/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (20/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0440/440[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (440/440)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 10
Défense: 10
Agilité: 61
Esprit: 70

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Mer 17 Avr 2024 - 2:31

Act. II
Tu mises où, Kage ?


— Je sens qu'on va passer une belle soirée encore...

Dans la pénombre étouffante des égouts de Kiri, Sensui avançait aux côtés de ses compagnons d'armes, son esprit embué par les souvenirs de leurs épreuves passées. Il se rappelait distinctement des moments de camaraderie partagés avec Shinji lors du festival, où ils avaient combattu côte à côte avec une harmonie presque instinctive (pas vraiment en réalité, mais cette description sonnait mieux dans la tête du ténébreux). Ces instants de fraternité semblaient aujourd'hui bien lointains, engloutis par les flots tumultueux de la révolution qui grondait dans les profondeurs de Kiri.

Le jeune Uchiha ressentait une étrange combinaison d'excitation et d'appréhension à l'idée de se mesurer au Mizukage. L'occasion de démontrer sa valeur et de venger les injustices subies par son clan le galvanisait, mais la perspective d'affronter une telle autorité était également source de doutes et d'interrogations. Cependant, il savait qu'il ne pouvait reculer maintenant. Le chemin était tracé, et il était prêt à le suivre jusqu'au bout, quels que soient les défis qui se dressaient sur sa route.

Alors que le groupe progressait à travers les sinistres dédales des égouts, Sensui restait concentré, son regard perçant scrutant chaque recoin à la recherche du moindre signe de danger. Il se tenait prêt à dégainer son kunai à la moindre menace, prêt à se battre jusqu'au bout pour défendre ses idéaux et ceux de ses compagnons.

Lorsque Benkei prit l'initiative d'attaquer les gardes qui se dressaient sur leur chemin, Sensui se tint prêt à intervenir si nécessaire, ses sens aiguisés en alerte maximale, activant son Sharingan. Il observa avec une certaine admiration la détermination de son camarade, tout en gardant un œil vigilant sur les environs, prêt à réagir à la moindre contre-attaque.

L'annonce de Shinji, déterminé à affronter le Mizukage et à réclamer sa couronne, résonna comme un défi lancé à l'ordre établi. Sensui sentit le poids de cette déclaration s'abattre sur ses épaules, mais il refusa de fléchir. Il était prêt à se battre jusqu'au bout pour défendre ses convictions et ceux qui lui étaient chers, quelles qu'en soient les conséquences.

— Les mots de Shinji sont durs, mais je ne peux qu'être d'accord. Le chemin sur lequel on se lance est sans retour en arrière. C'est maintenant, ou jamais.

Alors que le groupe se préparait à en découdre avec Zangetsu, Sensui se tint droit et résolu, son kunai étincelant dans l'obscurité. Il était prêt à affronter son destin, qu'il soit fait de triomphe ou de tragédie, car il savait que c'était là le prix à payer pour un avenir meilleur.
Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé:
Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Sam 20 Avr 2024 - 4:27

Event
Mission rang B [S1]



Tu mises où, Kage ?.




Ah ! Comme il faisait bon d’être un nanti de Kiri ! Certes, leur poste n’était guère reluisant mais Yuya et Guya pouvaient profiter de toutes leurs affectations en binôme, ce qui leur avait toujours permis de facilement tuer le temps même sur leurs attributions les plus rasoir. Si Yuya était un peureux en toute circonstance alors même qu’il profitait de tous les jobs de planqués du village, la nonchalance et l’idiotie de son ami de toujours parvenait constamment à lui faire se relâcher, si bien qu’il se plaignait généralement davantage par la force de l’habitude que par réelle crainte. Ce soir ne serait sans doute pas différent des autres et il s’agissait de leur dernier jour à tirer avant de pouvoir profiter de vacances bien méritées et surtout, d’espérer que leurs talents soient mieux utilisés la prochaine fois ! Peut-être la défense d’un quelconque harem ou d’une princesse mignonne et… ouverte d’esprit.

Le temps d’un battement de paupière et le destin du duo passa rapidement de vie à trépas. Dans le coin de son champ de vision, Guya crut remarquer quelque chose et pivota légèrement en arquant un sourcil. S’il n’était pas entièrement sûr d’avoir aperçu une silhouette, un instinct primal enfoui résonna en lui et le poussa à se mettre en garde, saisissant le manche de son arme pour la dresser devant lui, il rassembla tout son courage pour clamer haut et fort l’injonction qu’il avait tant eu de mal à mémoriser… en vain.

« Ha… Halte au grabuge ! » Héla-t-il, alors qu’une ombre s’était faufilée dans son dos, sans un bruit.

Yuya qui avait pourtant un champ de vue plus large au vu de son orientation et sa position remarqua à peine l’arrivée de l’inconnu avant de voir un gigantesque bout de métal sombre traverser son collègue avec une violence telle que son tronc alla s’écraser contre le mur du couloir quelques mètres plus loin, ses jambes et son bassin encore en position de défense, n’ayant pas encore compris ce qui venait réellement de leur arriver.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Fisr

« Putan de samour… »

Le mètre qui les séparait lui offrit à peine une seconde pour dresser piteusement son guandao qui se brisa sur le coup avec la résistance d’une brindille. La vision du pauvre garde vira au rouge tandis qu’il s’effondrait dans une marre faite de ses larmes et de leur sang.

Doté d’un dernier ersatz de vie qu’il ne devait qu’à son réflexe salvateur (même si à ce stade, la chose restait subjective), il essaya de tendre le bras en direction de celui qui venait de le pourfendre, les doigts tremblant sur le bout brisé de son arme d’hast, il capta quelques bribes de la conversation entre Izora et Shinji.

« C’est qui… ces cons..? » Prononça-t-il avec difficulté, l’invocation du squale se ruant tout droit sur lui en le piétinant sans même le remarquer pour défoncer la porte qui se trouvait derrière lui.

Après tout, le requin de l’Hoshigaki était un big Fuka.

Sans bouger d’un cil en entendant le capharnaüm qui faisait rage dans les couloirs, le Mizukage cessa d’observer les ruelles pour lever son regard vers la lune, la devinant tant bien que mal au travers de lourds nuages qui recouvraient le ciel étoilé.

« Entrez, c’est ouvert. » Résonna la voix du seigneur shinobi, qui esquissa un sourire narquois.

La porte (ou plutôt ce qu’il en restait) s’envola à travers le bureau du Kage en dégommant son bureau au passage, le mobilier défoncé en un tas de bois méconnaissable à l’impact contre le lourd mur de pierre qui composait l’endroit. Pourtant, contre toute attente, la pièce semblait entièrement vide… À l'exception d’une étrange brume qui recouvrait le sol et se précipita par l’ouverture pour se mettre s’étaler au niveau de leurs chevilles, il n’y avait pas une seule trace de leur proie.

Non, non, pas une, mais plutôt quatre ou cinq. Sous les yeux ébahis du petit groupe de rebelles, tous leurs co-équipiers venaient de disparaître, remplacés par autant de Zangetsu qui braquèrent leurs regards inquisiteurs à l’unisson sur chacun des Kirijins en plein mirage. L’illusion était grossière mais plus gros était le rêve et plus il était facile de s’y perdre, cette logique n’échappait pas au Genjutsu.

« Je t’attendais… Invité » Prononcèrent-ils tous en choeur en se retournant vers leur interlocuteur.



Pour Sensui, le seul capable de voir au travers du subterfuge grâce à ses pupilles héréditaires, la situation devait être risible. Il put voir une silhouette adossé dans un coin de la pièce et, à l’opposé, sa cible devant la fenêtre qui lui adressa un franc sourire tendre. Il fit un pas en avant et, pourtant séparé de plus d’une dizaine de mètres du Uchiha, il se retrouva à son contact, dans son dos, le bras droit nonchalamment posé autour de ses épaules.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  8ju4
« Désolé, j'ai besoin que tu restes tranquille. » Dit calmement le Mizukage dont le bras qui enlaçait son citoyen se changeait en une large membrane qui lui recouvrit tout le haut du corps. « Chut, chut, chut. Tout va bien. »  Lui avoua-t-il, sa phrase ponctuée par une puissante détonation aqueuse.

De son bras libre, Zangetsu avait tiré depuis l’angle mort de Sensui et au travers de son propre manteau luxueux pour lui pénétrer le flanc gauche avec un puissant jet d’eau à haute pression, perforant comme la pointe de la plus destructrice des épées de Kiri.

Les hostilités étaient lancées et contrairement à ce qu’ils auraient été en droit de penser, l’initiative ne semblait pas au peuple, en cette glaciale et humide soirée… Bien plus loin, à condition de tendre l’oreille, un long et sinistre sifflement se faisait entendre en écho dans les couloirs de la mairie de Kirigakure no Sato, accompagné par le staccato de gouttes qui s’échouaient bruyamment sur le sol, une à une.
Tour 2:


Code by Frosty Blue de never Utopia
Musashibô Benkei
Musashibô Benkei
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 66
Date d'inscription : 01/10/2023
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 900
Rouleaux: 61
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV015/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (15/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 95
Défense: 39
Agilité: 51
Esprit: 30

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Dim 21 Avr 2024 - 15:12

Saiyonara, Mizukage-Sama


"Les humains sont faibles. Ils meurent en un instant. Transpercés, mutilés, ils essaient quand même de survivre."





L'opération découpage de gardes était un franc succès, alors que je me redressais doucement, alors que le groupe me rejoignait devant la porte qui nous séparait du Mizukage. L'offensive était lancée, cette fois, plus de possibilité de faire marche arrière. Et Shinji le fit bien comprendre à la Yuki, qui semblait soudainement s'inquiéter d'un éventuel piège, d'une facilité bien trop déconcertante pour qu'elle soit vraie. Sensui semblait en accord, moins virulent à vrai dire, mais soutenant qu'il n'y a pas de retour possible. Izora avait-elle réellement tort ? Je ne m'en souciais guère à l'instant T, car mon objectif était face à moi, et je me fichais de ce qui pouvait m'arriver à présent. J'étais prêt à mourir à tout instant, si cela me permettait de faire avancer notre cause, et je ne doutais guère que l'autre équipe, face au Daimyô, donnerait jusque sa vie pour mener à bien le plan. Après tout, le Mizukage avait-il réellement besoin de renfort supplémentaire ? Telle était la question à laquelle j'avais encore bien du mal à répondre et j'allais très vite en expérimenter la réponse. L'homme était connu pour être l'un des ninjas les plus talentueux de son époque, et seule une offensive bien cadrée, profitant de la solitude de la forteresse en ces temps de préparation de guerre, pouvait nous mener à la victoire. J'avais pleinement remis mes espoirs dans les ordres de Mihari, qui jusque-là ne nous avait jamais fait défaut.

Je misais également tous mes espoirs dans le groupe que nous formions. Étrangement, j'avais pris goût au travail d'équipe, alors que je m'étais toujours comporté comme un cavalier solitaire. Mes coéquipiers éprouvaient tous la même amertume que moi, notre colère et notre rêve de changement nous portaient au-delà de tous les risques. Je n'avais pas envie d'en rajouter plus, mais je trouvais le comportement fuyant d'Izora quelque peu irraisonné à un moment pareil. Tous auraient pu penser qu'il pouvait s'agir d'une fuite de sa part, d'un instant de crainte et j'espérais que les menaces de Shinji finissent par la faire revenir à la raison. Non pas pour le bien de l'équipe et pour la réussite de la mission, mais simplement pour éviter de voir un autre cadavre joncher le sol si elle venait à nous trahir d'une manière ou d'une autre.

Il était temps de se préparer au combat, alors que mon esprit se concentrait sur la bataille à venir. J'aspirai une grande bouffée d'air, fermant un instant les yeux pour me plonger dans la gravité de la situation. Je me décalais légèrement pour laisser Fuka enfoncer la porte. Lorsque la porte fut défoncée par la puissante créature invoquée par mon associé Hoshigaki, l'escouade était sur le point de pénétrer zone, avec toute la violence qu'on pouvait imaginer. Une voix à l'intérieur nous invita à entrer, comme si elle savait que nous étions là depuis le départ. Et bien, on dirait qu'il s'attendait à un comité d'accueil, le bougre. C'est ouvert ? Est-ce une manière pour lui de nous narguer ? S'attendait-il réellement à de la visite ou avait-il ressenti notre approche ? Pas le temps de se poser un milliard de questions, surtout que Shinji avait déjà préparé son offensive.

Cependant, l'offensive fut immédiatement freinée. De la porte s'échappa une étrange brume et personne ne se trouvait à l'intérieur. N'ayant pas bougé de ma position, Fuka à mes côtés, un étrange phénomène se produisit : les autres se transformaient en Zangetsu, comme dans un cauchemar, prenant son apparence subitement et m'appelant. Une rage incommensurable commençait à m'envahir, difficilement explicable. Porté par une puissante envie de me lancer dans un assaut destructeur et de faire tournoyer mon épée pour les faire taire. Mais soudainement...

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Fv17AK9

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  9d7644a50673d281ea2bac7ef38db565

Un rire sinistre résonna dans mon crâne. C'était celui de l'Inugami, je pouvais le reconnaître entre mille. Celui-là même qui habitait la lame de Kubikiribochô se réveilla en sentant que mon esprit était en train d'être manipulé.

« Je vais encore devoir sauver tes fesses … Je compte sur toi pour me laisser dévorer son âme une fois tué … Je vais me servir dans tes faibles réserves de chakra. »

Une lueur émana de mon épée, parcourant tout mon corps tel un baume purificateur contre cette illusion maudite. En un instant, j'étais immunisé contre son Genjutsu. Alors que la réalité reprenait ses droits, je vis Zangetsu derrière Sensui, l'enveloppant dans une membrane aqueuse formée par son bras. Par réflexe, je saisis un kunai et le lançai en direction de la tête du Mizukage, traversant la barrière d'eau tentant de le retenir prisonnier. Si le kunai ne parvenait probablement pas à tuer cette sorte de flaque d'eau ambulante, j'espérais au moins qu'il permettrait à Sensui de s'échapper. Peut-être avait-il pu voir à travers ses yeux flamboyants que j'avais facilement brisé l'illusion et que mon chakra était revenu à la normale et que je pouvais à tout moment lui venir en aide. A peine le kunai lancé, je m'occupais de libérer Fuka en lui donnant un coup avec le pommeau de mon épée, un coup sec dans le flanc pour la réveiller.




Spoiler:



© Great Thief sur Epicode


Dernière édition par Musashibô Benkei le Lun 22 Avr 2024 - 15:03, édité 1 fois
Yûki Izora
Yûki Izora
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 46
Date d'inscription : 02/10/2023
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 200
Rouleaux: 39
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV013/100[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (13/100)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0300/300[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
Force: 15
Défense: 30
Agilité: 35
Esprit: 50

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Dim 21 Avr 2024 - 16:49
Je bloque complètement face aux mots de Shinji, avec un mélange d'incompréhension... mais aussi énormément de frustration et l'envie de le gifler avec un poing de glace!
Sé... Sérieusement?!?

-Tu parles d'abord de crainte de laisser un membre de l'équipe derrière, soit... mais pourquoi parler juste derrière d'adversaire?
Espèce de crétin doublé de cervelle de moineau: j’œuvre au Conseil de Kiri depuis la fin des Jeux Paramilitaires, pour aider au développement du pays... et tu me fais le coup de "marches ou crèves?"
Gardes ton chakra pour le Mizukage et colles-lui une beigne de ma part plutôt; moi je vais surveiller vos arrières, au cas où quelque chose tournerai mal dans votre plan de "gastro chez l'ennemi" et que l'un d'eux aie genre pas eu envie de manger les plats empoisonnés ou est revenu de mission juste après le repas en question et soit tout frais.
J'ai le même traitement pour toi, Uchiha, gardes tes mots, ainsi que tes forces et ton chakra pour l'ennemi, plutôt que t'en prendre à moi.


Je recule de quelques pas dans le couloir, ignorant royalement la menace de Shinji, me doutant très bien qu'il a trop misé sur cette mission, pour gaspiller la moindre once d'énergie contre moi. Surtout que... qui lui a protégé le fessier de la marionnette durant les jeux paramilitaires en plus? C'est Bibi!
Ouah, sérieusement, j'ai déjà assez à faire avec un père égoïste et grincheux la forge, je dois me coltiner en plus des spécimens pareils? Pfiou, heureusement que c'est pour sauver Kiri, parce que sinon, je lui aurai éclaté à coup d'icebergs les...

Une détonation se fait, alors que la porte vole en éclats, sous le coup de l'étrange créature accompagnant Shinji, une invocation je crois. Cependant... le silence pénétrant juste après cette irruption dans le bureau du Mizukage et ce filet de brume qui se dégage... je connais le principe de "calme après la tempête", mais là... Soit l'équipe est bouche bée devant quelque chose ou quelqu'un, soit... je ne sais pas trop. Peut-être que le Mizukage avait anticipé la difficulté d'une sécurité réduite à peau de chagrin et il a pris des dispositions? Probable que son bureau soit sécurisé ou piégé.
Je me concentre sur ce qui m'entoure, tournant la tête à gauche à droite, essayant d'entendre ou sentir quelque chose de particulier. En plus de ce silence de mort, je m'attends à entendre du raffut dans les environs, comme si la moitié de la zone était réveillée par le fracas de la porte et la beuglante de Shinji.
Mais... le son que j'entends est bien plus bizarre et imprévu que ce à quoi je m'attendais.

Un frémissement me parcourt l'échine, surprise par un...sifflement? Un long et strident son semble émaner d'un coin du château, semblant s'insinuer dans les murs et il se fait vite noyer, par le raffut qui reprend dans la pièce du Kage.
Qu'est-ce que? J'ai rêvé ou... Que se passe-t-il dans ce château? Le Mizukage a invoqué une créature en représailles à l'assaut?
Je grimace, en dégainant instinctivement les épées à ma hanche droite, commençant à remonter un couloir, tâchant de repérer de nouveau le sifflement que j'ai entendu.
Je ne sais pas comment vont réagir les autres, s'ils voient que j'ai disparu... mais en fait je m'en moque bien: ils sont assez grands pour se défendre seuls et ce bruit me perturbe trop: il ne ressemble à rien d'humain et le base entière était supposée être neutralisée, donc clairement, ce son n'annonce rien de bon.
Je me concentre, canalisant du chakra dans mes pieds, des volutes d'air en émanant, se condensant sous mes talons, avant de détonner à plusieurs reprises, me propulsant en avant. Je file comme une flèche à travers le couloir, les armes dégainées.
Résumé + Techniques utilisées +Objets équipés:
Hoshigaki Shinji
Hoshigaki Shinji
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 31
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 500
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV095/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (95/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0350/450[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (350/450)
Force: 10
Défense: 62
Agilité: 31
Esprit: 52

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Lun 22 Avr 2024 - 14:50

Event
Saiyonara, Mizukage-Sama



Tu mises où, Kage ?.


Au milieu du silence morbide, la bête avait surgi au cœur de la pièce tant convoitée par le groupe de rebelles. D’un coup d’épaule, le monstre marin répondant au nom de Fuka détruisit vulgairement la porte. Les débris envahirent la destination, mêlant les éclats de bois à la poussière soulevée. L’entrée au sein du bureau du Kage, la cible à abattre, fut à la hauteur de l’arrogance caractéristique du rebelle Hoshigaki.

Celui qui n’avait rêvé que de cet instant depuis son enfance, n’était désormais plus proche que jamais de la réalisation de son fantasme. Alors qu’il se voyait déjà séparer la tête du corps de son ennemi, le leader de Kiri, ses pupilles se dilatèrent. Tel un requin flairant le sang, son cœur s’emballa, battant à la chamade, presque audible pour les shinobis qui avaient décidé de l’accompagner dans cette rude bataille. La simple présence de l’être qu’il détestait probablement le plus au monde lui avait fait perdre toute notion de danger, bien qu’il demeurât conscient de l’écart de niveau qu’il subissait vis-à-vis de l’actuel plus grand shinobi de Kiri.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  AY1weEP

Le jeune shinobi de Kiri aurait pu finir tétanisé suite au tour de passe-passe entrepris par la cible du groupe. L’invitation glaciale n’avait pourtant fait qu’amplifier la détermination de l’anarchiste, comme s’il venait d’entrer dans un duel d’orgueil. Un sourire s’était dessiné sur le visage de l’adepte du Suiton, laissant apparaître d’autres traits caractéristiques aux Hoshigaki. Ses deux longues rangées de dents, toutes plus acérées les unes que les autres, s’étaient dévoilées.

— Cinq proies pour le prix d’une? Hahahaha ! Nan, c’est trop d’honneur monsieur le Mizukage… soufflait Shinji, entre deux ricanements bien trop sincères pour un homme qui se trouvait encerclé par des individus ridiculement plus puissants que lui.

En un clignement de paupière, ses alliés avaient soudainement disparu, laissant place à une escouade de Zangetsu, tous plus réalistes les uns que les autres. Si la situation laissait clairement penser à un Genjutsu, Shinji n’y voyait que du feu, aveuglé par l’animosité qu’il portait envers le Kage. Son rythme cardiaque déjà élevé par la situation, s’intensifia encore, lui provoquant une respiration rapide, similaire à celle d’un animal en rut. Il était alors légitime de se demander si le jeune Hoshigaki était à cet instant précis plus humain que le monstre qu’il venait d’invoquer?

— Démon de Kiri, prépare-toi à découvrir l’enfer, car je vais faire de ce sol ta tombe ! expliquait Shinji, avant de croiser les mains en hurlant, dans le but de libérer l’un de ses jutsus.

Synchronisé sur les râlements du shinobi, le sol se mit à trembler, faisant tomber les tableaux des murs. Izora, qui se trouvait à proximité aurait rapidement pu comprendre les intentions du propriétaire du Saumon Belliqueux, elle qui avait combattu à ses côtés durant l’une des épreuves des jeux paramilitaires. Durant cette épreuve, elle avait déjà pu apercevoir cette technique, celle qui consistait à provoquer une chute soudaine du terrain.

Cependant, dans un endroit clos tel que le manoir du Kage, que provoquerait une telle technique? Probablement un éboulement soudain du terrain, pulvérisant le sol, les murs et même le plafond des pièces se trouvant à proximité du cœur de ce jutsu. Tous se retrouveraient alors soudainement ensevelis sous les débris, potentiellement grièvement blessés par la catastrophe que Shinji provoquerait. Malheureusement, l’illusion dans laquelle il avait été plongé était bien trop puissante pour qu’il ne puisse se soucier du sort de ses alliés.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  O2dwGx5

Arrêté de justesse par l’intervention de son familier, Fuka qui s’était élancé à vive allure pour lui ajuster un coup dans le ventre, Shinji relâcha la préparation de son jutsu, provoquant un terme aux secousses. La force naturelle de la bête poussa le shinobi à se recroqueviller, tandis que sa main se plaqua naturellement sur son ventre pour soigner ses blessures. Une lueur verte se mit à briller tandis que le membre du clan Hoshigaki se redressait.

— Merci, Fuka… dit à voix basse Shinji qui avait alors repris ses esprits, tout en posant la main sur son invocation pour la soigner à son tour.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  CDn3LDP

À peine avait-il eu le temps de remercier son invocation que celle-ci se releva pour se ruer en direction du Mizukage qui tenait en otage l’héritier des Sharingans. Serrant son poing, de manière à provoquer une importante congestion des muscles de son avant-bras massif, le monstre marin adressa alors soudainement un puissant coup de poing dans le visage du Kage.

Caché par la masse de son invocation, Shinji se mit à sprinter en direction de celle-ci, effectuant un tacle, glissant entre les mollets de Fuka. Il avait effectivement profité de la présence du monstre pour dissimuler sa course. Ainsi, si Zangetsu n’avait pas changé sa position, il ne pourrait alors apercevoir que bien trop tard l’arrivée du membre éminent de la révolution. La main couverte d’une couche de chakra tranchante, il glissait sur le parquet poussiéreux de la pièce, tout d’abord sous Fuka, puis à proximité de son adversaire, dans le but de lui trancher le tendon du talon droit.

Manga panel de la honte:



Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé:
Uchiha Sensui
Uchiha Sensui
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 23
Date d'inscription : 18/11/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 550
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV020/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (20/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0440/440[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (440/440)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 10
Défense: 10
Agilité: 61
Esprit: 70

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Mer 24 Avr 2024 - 2:15

Act. II
Tu mises où, Kage ?


Honnêtement, Sensui n'était pas du genre à faire le vilain petit canard. Oui, il y avait des jours où on avait pas de chance, et puis d'autres où elle nous souriait un peu plus. Mais là, ce soir, pour le coup, le Uchiha était vraiment le roi des poissard. Ses prédispositions génétiques l'avait immédiatement placé en tête de liste de leur cible, le Mizukage Zangetsu. Malgré l'assaut surprise introduit par Benkei et Shinji, il n'en fallu pas plus pour leur adversaire pour soigneusement préparer le terrain de leur exécution.

Grâce à ses Sharingan néanmoins, Sensui pu déceler l'illusion dans laquelle ses coéquipiers venaient de se fourrer et posa son regard sur les traits du Hoshigaki chef du village, qui en un instant, s'était posté à ses côtés, un bras autour de ses épaules. Sérieusement, aussi vite ? Sous pression, Sensui eut à peine le temps de fléchir les genoux que le bras du Mizukage se liquéfia avant d'envelopper le haut du corps du Uchiha dans un épais manteau d'eau, étouffant notre protagoniste.

Malgré la difficulté de la situation, le Chûnin de Kiri accentua l'usage de ses pupilles afin de prévenir l'offensive qui arrivait, pour tenter une esquive de ce qui s'apprêtait à s'abattre sur lui, tordant son corps comme il le pouvait malgré l'étreinte de la bulle d'eau. Malheureusement, Sensui ne put qu'échapper in extremis à la perforation du jet d'eau de son adversaire, observant malgré tout des effluves de sang s’échapper de ses côtes, lui arrachant un cri de douleur.

—AAAAARGH !!!! .... Bunya no Jutsu !!!

Pas le temps de souffrir, Sensui avait rassemblé son chakra afin de générer un dôme de chaleur suffisamment puissant pour repousser tout ce qui se trouvait dans son périmètre au corps-à-corps. Avec un peu de chance le kunai de Benkei aurait suffit à permettre à Sensui d'échapper à la mort par asphyxie. Mais là, le combat venait juste de commencer, qu'il était déjà à l'article de la mort...

—Huf... Huff..... GOKAKYU NO JUTSU !

Après avoir pris une profonde inspiration, Sensui relâchait une boule de feu venant de sa bouche, tout droit en direction du Mizukage, malgré la douleur, il était hors de question de tomber de cette manière...
Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé:
Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Sam 27 Avr 2024 - 9:00

Event
Mission rang B [S1]



Tu mises où, Kage ?.




En dépit de l’effet de surprise dont avait réussi à profiter le Mizukage, l’équipe des rebelles venus pour l’assassiner parvinrent à tirer leur épingle du jeu en s’entraidant les uns les autres malgré l’écart implacable que leur cible avait tenté de leur démontrer dès les premiers instants, comme pour les dissuader dans leur projet de révolte. Benkei se libéra en premier, non sans profiter du soutien de son sabre et le reste s’enchaîna comme une suite de dominos, après qu’il porta assistance à Sensui puis à Fuka pour tenter de les sortir de leurs problèmes respectifs avec toute la douceur qui le caractérisait.

Les fondations du bâtiment se mirent à trembler, attirant l’attention sur le Hoshigaki mais avant toute intervention de la part de l’ennemi, c’est l’énorme requin bipède qui ramena son maître à la raison en le frappant sans ménagement. Le kunai du sabreur avait permis d’ouvrir une faille dans la gangue aqueuse de leur opposant qui, alliée à la rapidité de détection et d’action offerte par ses pupilles ainsi qu’à sa manoeuvre virulente d’esquive, lui permit de dégager l’un de ses bras de l’étreinte afin de repousser le Kage, expulsé avec un rictus.

Shinji, une fois soigné, alla s’occuper de son invocation pour soigner ses blessures, en même temps que le Uchiha alignait rapidement ses mudras pour cracher une violente boule de feu sur celui qui l’avait agressé. Contre toute attente, la situation semblait s’être rapidement inversée en la faveur des rebelles belliqueux, le gros de la première offensive ayant été neutralisé mais leur adversaire écarté et en proie à un début de contre-attaque explosive.

Le shinobi amphibien déposa les mains sur le squale mais avant même que ses soins ne se complètent, Shinji put entendre une voix feutrée l’interpeller doucement dans un ferme murmure.

« C’est bien, Shinji. » Approuva l’inconnu, sur un ton des plus neutres. « Tu devrais être plus attentif… »

Devant les yeux de l’Hoshigaki, les traits de Fuka s’étaient contorsionnés encore plus qu’à l’accoutumée sans qu’il ne puisse vraiment comprendre pourquoi. Du moins, au premier abord, car une sévère piqûre lui chatouillait entre les côtes et à condition de chercher la provenance de cette gêne, il aurait pu simplement baisser les yeux pour voir son sang goutter sur une longue mais fine lame qui lui dépassait du ventre.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Qf6z

Mélange entre un nodachi et une rapière, l’arme avait embroché le duo d’amphibiens, blessant le premier sans toutefois lui toucher le moindre organe vital et recouvrant rapidement le deuxième d’étranges tatouages noires qui s’activèrent pour rompre l’invocation et la renvoyer là d’où elle venait, rendant ainsi les choses bien moins chaotiques et risquées pour le futur des lieux.

Le plus étrange était que, derrière le gérant du saumon belliqueux, personne ne semblait se tenir si ce n’était une silhouette floue, presque translucide. Si une plaie était bien visible dans son dos, aucun acier ne semblait en sortir, bien que quelques gouttes semblaient suspendue dans les airs, désobéissant éhontément à la gravité. Le katana exotique s’extirpa en un geste vif, envoyant valser le sang qu’il avait prélevé sur le sol au cours de son mouvement, disparaissant comme il était apparu.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Yab7

La boule de feu suprême percuta sa cible de plein fouet et le corps du Hozuki explosa en une gerbe d’eau étonnamment informe qui s’étendit de tout côté avant de chuter pitoyablement sur le sol en une grosse flaque froide. Sensui avait visiblement été bien inspiré de l’éloigner de lui avant de le rôtir car celui qui s’en était pris à lui n’était rien d’autre qu’une vulgaire réplique, destinée à capturer ceux qui se trouveraient à son contact lors de son inévitable destruction. Mais alors, où se trouvait Zangetsu ?

« Tant de chemin, parcouru en dix ans. Pas vrai, mes amis ? » Demanda-t-il à voix haute, non loin et sur un ton en opposition totale avec l’ambiance environnante. « Je n’autoriserais rien ni personne à détruire ce que nous avons bâti, ensemble. Je vais devoir enlever les gants. Quelques instants, tout au plus. »

Celui-ci était dos à ses invités, faisant donc preuve d’un terrible manque de savoir-vivre devant l’escouade de ses compatriotes parmi les plus dévoués à son tendre village. Les mains croisées dans le dos, il les énuméra tout haut, semblant s’étonner de ne s’arrêter qu’à trois mais sans pour autant s’en formaliser. En provenance du sol, trois blobs d’eau informe se dressèrent tout autour de lui pour l’encadrer, répliquant rapidement les traits du Mizukage pour se joindre à la fête et reprendre l’avantage numérique.

« Je pensais avoir plus de temps, avant la rébellion. Si seulement les choses avaient pu se dérouler différemment… » Avoua-t-il avec une pointe de nostalgie et de mélancolie, marquant une brève pause avant de reprendre. « Rien ne sert de ressasser le passé, cependant. Aucun d’entre nous n’est là par hasard, ni entièrement maître de ses actions. N’est-ce pas là le comble de notre existence ? »


Ses clones avaient disparu en même temps au moment de ses palabres, pour réapparaître plus loin, marquant chacun l’un des Kirijins venus pour prendre la couronne du Hozuki. Dès leur arrivée au corps-à-corps, ils tendirent les mains pour embourber chacun des membres du trio dans une prison aqueuse destinée à les immobiliser. Ainsi, ils étaient tous logés à la même enseigne, à l’exception de Shinji qui était manifestement la nouvelle proie de choix.

Alors même que la langue aqueuse se refermait sur lui, un tir de précision s’engouffra entre les trous qui attendaient encore d’être comblés, transperçant tout ce qui se trouvait sur son passage. Le liquide à haute pression forra un trou circulaire dans le ventre du poisson anthropomorphe, entourant parfaitement la discrète incision qu’avait appliqué son compagnon mystère moins d’une minute auparavant.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  T41x
« Il n’est plus question de revenir en arrière. Vous ne réalisez pas… » Enchaîna-t-il avant d’être pris d’une quinte de toux appuyée qui sembla bien plus le taxer que de s’amuser avec ses villageois. « Non... »

Celle-ci s’arrêta soudainement en se retournant subitement pour la première fois, réellement, en direction des Kirijins, sans toutefois leur accorder vraiment son attention… Les pupilles écarquillées, son regard était braqué en diagonale sur sa gauche. Serrant la mâchoire, il fit entièrement volte-face en s’essuyant les lèvres du revers de sa manche. Lui qui était jusqu’alors resté calme et collecté malgré l’attaque de ses compatriotes, il sembla subitement agité et dévisagea les rebelles un à un en grinçant des dents.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zs1l
« Si vous tenez à ce village, ce n’est pas contre moi qu’il faut dresser vos armes. » Siffla-t-il entre ses lèvres entrouvertes. « Je ne vais pas avoir le temps de vous ôter vos œillères… »

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a


Partie de son côté, faisant fi de l’avis de ses compagnons, Izora s’était élancée à toutes jambes dans les couloirs de l’édifice à la recherche d’un son fantomatique. Couardise ou réelle réflexion de sa part, elle était bien la seule à pouvoir réellement le dire mais une chose était sûre : Elle dévorait les mètres à une vitesse vertigineuse. Fendant l’air comme une flèche glaciale, la Yuki progressait à vive allure dans l’interminable couloir presque entièrement vide, ne pouvant discerner clairement son environnement que lorsqu’elle s’arrêtait, sa propre vitesse transformant le monde qui l’entourait en une fresque abstraite à chaque nouveau bond.

La chevelure de la kunoichi se balançait au rythme de sa course, comme pour souligner la liberté dont elle profitait, loin du reste de son équipe. Si leurs buts semblaient bien être les mêmes, leurs façons de voir les choses ainsi que de gérer les situations n’auraient pu être plus opposées… Bien dommage pour la jeune forgeronne, qui peinait autant à faire comprendre ses intentions et ses réflexions avec le reste de la troupe qu’à se mettre elle-même à leur place. A ce stade, ils auraient pu tout aussi bien parler deux dialectes totalement différents et les chances de se mettre d’accord n’en auraient sans doute pas été amoindries.

En tout cas, elle s’était décidée à poursuivre le sifflement tout au long du corridor. L’intensité de celui-ci était si instable qu’elle aurait réellement pu n’être qu’un figment de l’imagination débordante de la sabreuse. La manifestation sonore d’une potentielle paranoïa latente qui n’avait rien de si inattendue, lorsqu’on était au centre d’un putsch visant à destituer son dirigeant, reconnu comme l’un des 5 plus grands ninjas du monde vivant.


« Kiiiiri ba shi o chi ru, o chi ru, o chi ru. ♫ » Résonna un écho dans la sombre bâtisse.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Ggqq

Le silence retomba d’un coup alors qu’Izora se retrouvait bloquée en plein élan par un barrage d’acier qui la lacéra sans faire le moindre bruit, l’arrêtant nette dans sa trajectoire pour certainement la laisser retomber meurtrie à même le sol. Le sifflement reprit, ponctué d’un lent bruit de pas ainsi qu’une petite rythmique provoquée par la chute d’un liquide au goutte à goutte.

Face à la Yuki se tenait un large spécimen drapé de couleurs sombres, qui se rapprocha d’elle sans se presser. Vêtu des pieds à la tête, il portait une large cape qui le couvrait entièrement, de longs gantelets d’une armure de plaque légère à la conception ainsi qu’aux matériaux intriguants pour les yeux de la jeune femme, ainsi qu’un large kasa métallique, véritable dôme noir perché au-dessus de son crâne et lui camouflant les traits dès qu’il penchait la tête. A sa ceinture, il portait deux fourreaux dont un vide et dans sa main droite se tenait un long sabre au manche recouvert de bandages et dont la lame noire de jais traînait sur le sol, y laissant une traînée de sang frais qui la recouvrait jusqu’au pommeau.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  W1hh
« Kiiiri ba shi o chi ru, my. Fair. Lady. ♫ »

Une fois séparé de moins d’un mètre de celle qu’il venait de charcuter avec sauvagerie, il s’accroupit avec un air plus glacial que l’art clanique de celle qu’il toisait froidement. Il posa sur elle des yeux aux pupilles vides et brillant d’une lumière sombre au milieu d’un océan d’encre où se confondaient son iris ainsi que ses sclères noires, qui ne devait surement être dues qu’à la contre-plongée et la luminosité douteuse des lieux. Se grattant le menton, il la détailla du regard comme on juge un animal prêt pour l’abattoir.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Tjrz



« Je t’aurais bien laissé la vie pour quelques piécettes, mais tu m’as l’air fauchée. » Ironisa-t-il, sans le moindre sourire ou la moindre légèreté dans la voix. « Chut, elle aurait rigolé si… » Continua-t-il avant de hausser un sourcil circonspect. « Hein ? Non ? Arrête. »

Plongeant la main dans les recoins de ses frusques, il en tira une liasse de pages volantes et chiffonnées qu’il compulsa en soupirant. Arrivé au milieu de la pile, il reporta son attention sur la Yuki avant de revenir sur son papier en reculant dans le document, tout en poussant un bourdonnement interrogatif, la bouche fermée. Au bout de quelques secondes de silence, il rangea son papelard de là où il l’avait sorti et frappa ses deux paumes l’une contre l’autre.

Puis, comme si de rien n’était, il tendit sa main libre à celle qu’il venait de mettre à l’amende, afin de l’aider à se relever. Il y avait quelque chose de dérangeant dans son regard fixe et inexpressif ainsi qu’à sa voix morne, contrastant grandement au sifflement très expressif qu’il avait poussé plus tôt et à la mélodie (certes lugubre) de sa comptine.

« Yuki Izora ? Excusez-moi pour ce malentendu, je viens vous porter assistance. Je suis avec la résistance de la Sardine Bélligé… Hum. » S’interrompit-il soudainement et manifestement sans raison, avant de reprendre. « Du Saumon Belliqueux. Nouvelle recrue. Traitez-moi bien senpaiiii. »

Il n’avait usé d’aucune inflexion de la voix pour appuyer sa “marque de respect” qui avait quelque chose de très sarcastique, surtout venant de mastodonte qui devait bien avoisiner les deux mètres avec sa gueule d’outre-tombe. Le tout, bien évidemment, juste après s’être attaqué à la kunoichi sans la moindre once de pitié et traitant cela comme s’il lui l’avait dépassé dans une file d’attente à l’épicerie du coin.

« Le reste de l’équipe s’est déjà fait éliminer ? » Demanda-t-il sans état d’âme en se grattant de nouveau le menton. « Hum. Ça n'arrange pas mes affaires ça. » Ajouta l’épéiste en maugréant doucement. « Tant pis. C’est encore loin ? »

Tour 3:

Map Izora:




Code by Frosty Blue de never Utopia
Hoshigaki Shinji
Hoshigaki Shinji
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 31
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 500
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV095/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (95/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0350/450[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (350/450)
Force: 10
Défense: 62
Agilité: 31
Esprit: 52

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Dim 28 Avr 2024 - 19:36

Event
Saiyonara, Mizukage-Sama



Tu mises où, Kage ?.



[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Qf6z

L’épée avait transpercé la peau du requin sans même qu’il ne s’en rende compte. Les yeux ouverts, regardant la lame qui était passée dans son dos, Shinji serrait les dents. Il n’avait pas mal, loin de là. Au contraire, il avait une étrange sensation. Ses organes furent évités, étaient-ce là un signe de clémence de la part de l’autorité suprême de Kiri? Il n’en avait que faire, tant son attention était porté sur Fuka, qui, suite au sceau qui venait de se déployer sur son épiderme, hurlait à en faire trembler les murs de cette misérable demeure.

Dans un mélange de colère et d’esprit revanchard, l’homme aux dents acérées avait tenté de maintenir l’arme de son assaillant en la bloquant avec ses propres mains, quitte à être sauvagement mutilé. Pourtant, en un fragment de seconde, pas plus de temps qu’il ne faut pour cligner de l’œil, l’arme avait déjà quitté son corps. Quel fils de pute, pensa-t-il si fort qu’il était capable de lire sur les expressions de son visage.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  9KcVPGb

Les genoux du gérant du saumon belliqueux claquèrent contre le sol, ses mains se plaquant alors sur son ventre. Il était en mauvaise posture, vraiment mauvaise. Si la libération du Genjutsu lui avait donné un soudain sentiment de confiance, cette attaque surprise venait de réduire à néant ses efforts. Avaient-ils surestimé ses capacités et celles de ses coéquipiers? Il n’en avait que faire. Il avait instauré quelque chose de bien plus grand que son existence. Essayant de couvrir le saignement sans même appliquer de jutsu, massant son ventre pour faire passer la douleur due au poison qui commençait à se faire sentir dans son corps, il affichait un sourire sur son visage, qu’il dévoilait au plancher qu’il avait couvert de son sang.

Se relevant avec peine, Shinji écoutait soigneusement les paroles de son Mizukage. Ironiquement, il n’avait jamais été aussi attentif à cet homme qu’il méprisait tant par son statut. Tant de chemin parcouru en dix ans, tant de chemin depuis la mort de ses parents. Détruire ce qu’ils avaient bâti ensemble? Au prix du sang de ses semblables, Shinji éclatait soudainement de rire, ne prêtant plus aucune attention à la scène, à la fois provoqué par son interlocuteur, mais aussi par la fièvre provoqué par l’infiltration du corps étranger au sein de son organisme.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  VMLqokS

Happé par les paroles de son adversaire, Shinji n’avait pas même porté attention à cette gerbe d’eau qui s’était déployée à ses côtés. Sans avoir le temps de réagir, il s’était retrouvé enfermé dans cette bulle d’eau. Avait-il baissé les bras, espérant que le reste du mouvement révolutionnaire porte le projet, espérant être vainqueur à titre posthume? Non. Il ne devait pas. Son regard balaya la salle, regardant le clone aqueux qui le maintenait dans ce cocon.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  T41x

Avant même de trouver une solution, Shinji grinça des dents, visualisant cette attaque qui s’approchait dangereusement. Quelques bulles d’air remontaient péniblement à la surface du jutsu, symbole de la peur que lui avait inspiré ce jutsu. Instinctivement, Shinji contracta l’ensemble de son corps, déployant par la même occasion les capacités héréditaires des Hoshigakis. Le long de sa gorge, des branchies se développèrent, laissant le requin prendre une bouffée d’air au milieu de l’élément aquatique. Sa peau se recouvra d’écailles amphibiennes, rendant soudainement son corps plus solide. Simultanément, ses muscles se gonflèrent, comme contractés au maximum de leurs capacités.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  H6tl69C

Le rayon lancé par le Mizukage s’embrocha directement sur le requin, lui perforant la peau, provoquant de graves dégâts. La sphère se teinta d’un rouge de plus en plus profond, le sang coulant à la fois de l’entaille provoquée par cette attaque, mais également par l’arme blanche. Des dégâts qui lui avait provoqué un mal profond, mais dont il pouvait en effacer les séquelles, grâce à ses compétences médicales…

Affecté par la douleur, le saignement béant de sa plaie, ainsi que par le poison qui prenait davantage d’ampleur dans son corps, Shinji tentait de bouger. Dans cette prison aquatique, il ne pouvait effectuer aucun mouvement lui permettant de se libérer. Non, seule sa main droite tentait de défier la pression de l’immobilisation du Kage, dans l’objectif de recroqueviller l’entièreté de ses doigts, à l’exception de celui dit d’honneur.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  SJP5c9h

— Je t’emmerde Mizukage… tentait-il de dire, au travers de l’eau. Si tu crois que tes attaques sous métastase auront ma peau… persistait-il malgré la difficulté d’articulation dans cette ambiance aquatique. Ta petite personne, le Daimyo, tous ceux qui nous empêcheront de prospérer librement… énumérait-il, tandis que sa récente blessure lui provoqua une méchante grimace. Vous n’y échapperez pas.


Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé:
Musashibô Benkei
Musashibô Benkei
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 66
Date d'inscription : 01/10/2023
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 900
Rouleaux: 61
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV015/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (15/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 95
Défense: 39
Agilité: 51
Esprit: 30

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Mar 30 Avr 2024 - 10:34

Saiyonara, Mizukage-Sama


"Les humains sont faibles. Ils meurent en un instant. Transpercés, mutilés, ils essaient quand même de survivre."





Maudit Hôzuki. La situation avait basculé en un instant, et je réalisais que nous étions confrontés à une adversité bien plus redoutable que ce que nous avions anticipé. Le Mizukage, Zangetsu, avait su tirer avantage de la confusion pour renverser la situation à son profit. Je maudissais intérieurement son habileté et la rapidité avec laquelle il avait réagi. Étions-nous vraiment préparés à affronter un adversaire de cette envergure ? C'était là une question qui résonnait dans mon esprit alors que je me préparais à affronter ce combat qui s'annonçait comme l'un des plus difficiles de ma vie. Nous étions confrontés à un Kage, un maître ninja de renommée, et la perspective de la bataille à venir pesait lourdement sur mes épaules. Je savais que personne ne sortirait indemne de cette confrontation. Chacun de nous devrait puiser au plus profond de ses ressources pour espérer s'en sortir vivant, et même cela ne garantissait pas la victoire. Mais je refusais de reculer, même devant un adversaire aussi redoutable. Nous avions nos convictions, notre détermination, et nous étions prêts à tout pour les défendre, même au prix de notre vie.

La situation devenait de plus en plus critique alors que nos rangs étaient décimés par les attaques surprises de Zangetsu. Sensui, avec son agilité remarquable, avait réussi à éviter l'offensive qui semblait être dirigée contre lui, mais Shinji avait été moins chanceux. L'attaque l'avait touché de plein fouet, faisant disparaître son allié squale dans un éclair. La frustration montait en moi alors que je prenais conscience que nos effectifs étaient réduits à vue d'œil. Entre Izora porté disparu et Fuka retourné à l'envoyeur ...

Je ressentais l'urgence d'agir alors que la voix du Mizukage résonnait dans la pièce, empreinte d'arrogance et de défi. Sans perdre un instant, je me concentrai sur ma cible, verrouillant mon regard sur lui. Mais à peine avais-je commencé à préparer ma riposte que de l'eau se matérialisa sous forme de clones autour du Mizukage. Leurs mouvements étaient synchronisés, fluides, et je savais que nous étions sur le point d'être submergés par une nouvelle vague d'attaques. Dans cette situation critique, chaque décision, chaque mouvement, devait être calculé avec précision. Je devais agir rapidement pour contrer cette offensive et protéger mes camarades. Mon esprit s'aiguisa, se concentrant uniquement sur la bataille qui faisait rage autour de moi.

Alors que le clone approchait à portée de mon épée avec une vitesse affolante, je saisis l'opportunité pour lancer mon attaque, in extrémis. Mais ce n'était qu'une feinte habile, une distraction pour attirer l'attention ailleurs. D'un geste rapide, je lâchai mon arme qui s'élança à travers la pièce avec une précision mortelle. Elle fendit l'air pour venir blesser l'ennemi au centre de la pièce, là où se trouvait le véritable Mizukage. Cette manoeuvre était risquée, mais elle était notre meilleure chance de prendre l'avantage dans cette lutte acharnée.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  1714465136-tumblr-e4000fc149ba425c7357729077f73627-a755d481-400

- J'en ai plus qu'assez de tes divagations, Zangetsu ! Tu es tout aussi responsable des atrocités qui ont eu lieu dans ce Pays ! Nous sommes prêts à donner nos vies pour libérer cet endroit de ses tyrans !

Le clone profita de mon geste pour lancer son propre assaut, me prenant au dépourvu. Au lieu de subir des dommages directs, une prison aqueuse s'érigea autour de nous, nous emprisonnant vivants. Cette situation devenait de plus en plus dangereuse, et je me demandais quelles étaient les intentions réelles du Mizukage. Pourquoi voulait-il nous capturer de la sorte ? Pour mieux nous torturer ensuite ? Il n'en était pas question, je me devais de me libérer rapidement de cette foutue prison aqueuse.

Sans perdre un instant, je me concentrai sur mon épée, sur cette connexion profonde entre nous. Après l'avoir lancée, je savais qu'il était urgent de la rappeler à moi. Dans un mouvement fluide, elle fendit l'air et surgit devant moi, se plantant dans le dos du clone d'eau avec une précision mortelle. Son tranchant perfora non seulement le clone, mais aussi la prison aqueuse, me libérant de ma captivité.

Spoiler:



© Great Thief sur Epicode
Yûki Izora
Yûki Izora
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 46
Date d'inscription : 02/10/2023
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 200
Rouleaux: 39
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV013/100[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (13/100)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0300/300[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
Force: 15
Défense: 30
Agilité: 35
Esprit: 50

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Mer 1 Mai 2024 - 11:35
Dans quoi je m'embarque, à me balader ainsi dans le domaine du Mizukage? J'étais la première (et la seule), à supputer auprès des autres que quelqu'un aurait pu ne pas être victime du plan visant à intoxiquer les troupes du Kage et que du coup, je vais peut-être à la rencontre de cette personne?
Qu'est-ce qui ne vas pas chez moi au juste? Un temps je réfléchis (peut-être trop par moments) et juste après, je fonce tête baissée dans le vide, sans savoir ce vers quoi je me dirige. Il y a dix-mille raisons pour lesquelles cette action peut mal finir et... voilà l'une d'elles.

En pleine course folle à travers les couloirs, je tombe sur une grand silhouette noire, dont je vois un léger mouvement près de la taille et en tant que forgeron, je reconnais bien-vite le fourreau d'un katana, dont un bref éclat métallique me fait bredouiller un bref:

- Et merde...

La douleur aiguë manque de me faire sombrer dans l'inconscience d'un seul coup, tellement c'est brutal ce que je me mange, alors qu'un voile blanc couvre mes yeux brièvement.
Je vois alors le sol s'approcher et instinctivement, je me roule en boule, pour faire une roulade rendue maladroite par la douleur, repeignant le sol en rouge sang. Je me retrouve à genoux, le souffle court, les yeux écarquillés, tout en tâchant cependant de faire face au géant m'ayant attaqué sans aucune hésitation.

Un peu de sang coulant de ma bouche fermée, je serre les dents, devant les mots glacials de l'épéiste: on dirait le parler typique d'un mercenaire.

- Kof... Vue la facilité avec laquelle vous avez écourté ma vie, celle-ci ne doit pas valoir grand-chose, à votre échelle...

Toute tremblante, je tente de me relever, malgré les pics brutaux de douleur qui transpercent mon corps, relevant de manière saccadée Tosho devant moi, en posture de parade, même si ça ne servirait clairement à rien et... hein?
Ce type se parle tout seul maintenant? Qu'est-ce qui se passe au juste?

Pendant qu'il semble perdu à consulter des papiers devant moi, je me concentre sur mon chakra, essayant de retrouver contenance et souffler une seconde ou deux.
Je sursaute et fais un léger mouvement de recul, lorsqu'il tend la main vers moi, s'excusant?!?

Les yeux écarquillés, je crache un peu de sang, en essayant de retrouver ma voix, rendue assez faible par le coup d'épée "adverse":

- Qu'est-ce que... Vous avez une liste de potentiels alliés dans la zone et vous tranchez sans vous donner la peine d'identifier?!? Vous ne pouviez pas... kof kof... je sais pas, me mettre un coup de pommeau pour m’assommer et m'immobiliser, pour m'interroger?
Et cet abruti de Shinji, c'est lui qui vous a embauché? Il ne pouvait pas nous prévenir qu'on avait un allié de prévu? Cela m'aurait évité de foncer vers le premier bruit suspect venu!


En vrai, j'ignore si ce type me dit la vérité... mais étrangement, je le trouve convaincant, dans sa manière de changer d'attitude. S'il était venu pour me tuer... je pense que je serai morte avant même de prononcer le moindre mot.
Peut-être que le Mizukage a embauché aussi ce colosse, mais je ne suis pas convaincu. Si les infos de ce sabreur étaient les infos du Mizukage, ce dernier n'aurait clairement pas laissé une "rebelle" comme moi au Conseil de Kiri, surtout que j'étais assez libre de mes mouvements et décisions là-bas.

Pleinement debout, je soupire de frustration à-peine refoulée, désignant de la pointe de Hyoga Paredo le couloir d'où je viens:

- Même s'il serpente à trois reprises à gauche et deux fois à droite, c'est quasiment une ligne droite de quelques dizaines de mètres et on sentira facilement l'odeur du sang des deux gardes massacrés à l'entrée du bureau, tout en entendant des bruits de lutte.
Le combat était engagé lorsque je suis partie ici, j'ignore ce qu'ils s'est passé en ces quelques minutes... mais c'est une raison de plus pour ne pas traîner. J'espère que vous avez de quoi accélérer le mouvement, pour qu'on fonce là-bas.
Quant à vos excuses... je m'en cogne comme de ma première lame de glace forgée. Si vous voulez vous faire pardonner, réduisez cette fiente de Kage en poussière et libérez Kiri de son influence merdique.


J'avais un ton assez acide, face à quelqu'un m'ayant ouvert le bide en une fraction de seconde... mais je m'en fiche en fait. Que je survive ou pas à cette bataille, j'étais consciente des risques encourus, encore plus des gains apportés au village, à sauver ce dernier du Daimyo et Kage pourrissant la nation sur ce sentier de la guerre.

Sur ces mots, j'étais prête à suivre dans son ombre l'épéiste, pour revenir sur mes pas, afin de prêter assistance au reste de l'équipe. J'ignore si cette escapade dans le couloir servira à quelque chose, mais sincèrement, j'espère que oui et que ce colosse taciturne pourra être utile à la libération du pays.
Résumé:
Uchiha Sensui
Uchiha Sensui
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 23
Date d'inscription : 18/11/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 550
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV020/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (20/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0440/440[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (440/440)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 10
Défense: 10
Agilité: 61
Esprit: 70

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Sam 4 Mai 2024 - 2:27

Act. II
Tu mises où, Kage ?



—Bunshin no jutsu !

Sensui Uchiha se tenait sur ses gardes, observant chaque mouvement du Mizukage avec une vigilance aiguisée. La rapidité et la précision avec lesquelles Zangetsu avait réagi étaient impressionnantes, même pour un Uchiha expérimenté comme lui. Alors que la situation devenait de plus en plus tendue, un sentiment d'urgence grandissait en lui. Ainsi, le ténébreux prit l'initiative d'invoquer un clône Katon à ses côtés, afin d'élargir ses possibilités.

Soudain, la pièce fut envahie par une prison aqueuse, ou en tout cas, du point de vue de Sensui, l'emprisonnant vivant dans cet espace marin. Sensui sentit la pression de l'eau autour de lui, étouffant, oppressante. La surprise l'avait momentanément paralysé, mais il savait qu'il devait agir rapidement s'il voulait avoir une chance de survivre à cette épreuve.

La blessure causée par le rayon de Zangetsu le faisait souffrir, mais Sensui ne perdait pas espoir. Il concentra son chakra, invoquant la puissance de ses Sharingan pour analyser la situation. Les possibilités tournaient dans son esprit, cherchant désespérément une échappatoire. Son clone, n'ayant pas été ciblée par celui du Mizukage, rassembla le chakra Kâton duquel il était constitué avant de relâcher une vague de chaleur pour venir frapper le Zangetsu bis et le repousser au loin, espérant annuler la prison aqueuse par la même occasion...

—Huf... Huff.....

C'était pas gagné.
Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé:
Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Sam 11 Mai 2024 - 11:48

Event
Mission rang B [S1]



Tu mises où, Kage ?.




Sans même regarder Izora, celui qui avait manqué de la faire passer de vie à trépas observait de droite à gauche, manifestement désintéressé en tournant son index dans les airs comme seul signe d’acquiescement. Lorsqu’elle énonça la valeur de sa vie, il la toisa de tout son haut avec une légère moue, passant la main sous son chapeau pour se gratter la tempe tout en restant imperturbable.

« C’est pas faux. » Admit l’inconnu devant la fourmi qui se trouvait à ses pieds. « Hum, désolé ? Sois meilleure ? » Lui suggéra-t-il en haussant les épaules avant de la dépasser de deux pas.

Il la laissa déverser sa frustration sans trop se formaliser, ayant compris depuis bien longtemps qu’il était simplement dans la nature humaine que de déblatérer des inepties inintéressantes en espérant donner un minimum de sens à leur pitoyable petite vie triste. Il se dit tout de même que l'assommer n’aurait pas été une bonne option pour la faire parler, étant donné qu’elle n’aurait pas été capable de lui donner les informations dont il avait besoin…

« Non, non, franchement, je pense avoir pris la bonne décision hein. Non ? » Demanda-t-il à voix haute sans pour autant se retourner vers celle qu’il avait agressée. « C’est un bon entre-deux, ma foi. Oui. » Conclut-il finalement en tapant du poing gauche dans sa paume droite.

Même s’il nota certainement les indications avec attention, il ne sembla pas s’intéresser davantage à Izora lorsque celle-ci finit par les lui donner. Se contentant de laisser son regard porter plus loin en tapotant des doigts sur le bois de son fourreau.

« Trois reprises à..? Hum. Ouais, effectivement, j’ai bien fait de pas partir de l’autre côté, tu avais raison. Oh ? » Tiquant sur quelque chose, il passa la tête par-dessus son épaule pour poser sur la forgeronne des yeux emplis d’une pesante pulsion meurtrière. « Vraiment ? Elle ? Bon. »

Sans expliciter davantage ce qu’il était en train de cracher, il évalua le chemin qu’il avait à parcourir en faisant une estimation grossière au vu de ce qu’elle lui avait dit et ce qu’il avait pu voir dans le reste de l’étrange dédale (pourtant assez simpliste) dans lequel seul un être comme lui aurait été capable de se perdre. Rabaissant son centre de gravité au plus bas du sol en concentrant son chakra, il esquissa un léger sourire en tendant chacun de ses muscles à leur paroxysme, enfonçant ses pieds dans le sol en le faisant craquer sous sa force.

« Tu m'as économisé un temps précieux, alors je te conseille de décamper fissa. Ici, ce n'est pas ta scène. »

Puis, d’un coup, il se relâcha brutalement comme un élastique, démolissant son point d’appui en soulevant une couche de poussière et de miettes du sol malmené tout en produisant une puissante détonation au départ de son élan, laissant la Kirijin dans le vent en la devançant, profitant d’une agilité et d’une vitesse qui n’aurait sans doute rien eut à envier aux Namikaze les plus assidus. Naviguant par à-coups en démolissant sans état d’âme toutes les surfaces qui avaient le malheur de rencontrer ses pieds, il fonçait tout droit vers sa cible comme une balle de flipper. Qui vole.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Tper

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Zb3a



Pris dans un bras de fer redoutable, les hommes de la rébellion se débattaient contre leur chef, tant bien que mal. Si le rapport de force semblait prêt à basculer de leur côté à tout instant, chacune de leurs actions étaient prestement retournées par leur redoutable adversaire. Pourtant, plutôt que d’achever directement les plus vulnérables dès le début, Zangetsu semblait agir méthodiquement en préservant ses ressources de manière à affaiblir ses proies juste assez pour ne pas les tuer, une par une. Était-ce là simplement le jeu d’un prédateur qui se délectait en s’amusant avec ses proies ou alors les actions calculées d’un homme à l’agenda plus pernicieux, qui ne saurait se satisfaire de la simple mort de ses assaillants et comptait leur soutirer des informations après les avoir emmenés à l’article de la mort ?

Pourtant, à les voir ainsi se débattre contre la supériorité écrasante qu’il était certain de posséder, il était possible de remarquer sur ses traits un étrange mélange de frustration et d’admiration qu’il tentait de camoufler autant que possible. Ils étaient certes venus pour prendre sa tête, mais ils le faisaient pour le bien du village qu’il avait lui-même bâti au prix de bien du sang et des larmes. Ils le faisaient avec courage et détermination. Voir leur fougue ravivait la sienne, faisant bouillir son sang en redonnant vie à la flamme essoufflée qui avait toujours brûlé en lui. Si cela lui faisait plaisir, il n’avait plus vraiment le temps de s’amuser avec eux car sa vie était en réel danger.

Tandis qu’il pensait, encore une fois, les tenir une bonne fois pour toute dans son étreinte, la lourde masse métallique que Benkei trimballait en la faisant passer pour une épée de renom s’était envolée vers lui suite à un puissant lancer du shinobi, juste avant qu’il ne se fasse capturer. Le Mizukage eut beau apercevoir sans mal le large projectile, il était trop tard pour qu’il puisse l’esquiver ou le dévier, même si son corps réagit instinctivement pour tenter vainement de passer en posture défensive dès que possible. Impuissant, il se retrouva obligé de serrer la mâchoire pour encaisser le coup de plein fouet. Sans même faire mine de ralentir son allure, le sabre de Kiri découpa le chef du village en deux tronçons de charcuterie salement sectionnés dont celui du haut éclata dans une gerbe non pas de sang mais d’eau de mer, giflée par la lame sanguinaire pour recouvrir les murs et quelque importante paperasse sur le bureau du Kage, ruinant le tout ainsi que plusieurs heures de travail.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  A4r6

Ayant fait son office, la lame revint vers son maître alors que les deux jambes de Zangetsu restaient immobiles, sur place, uniquement reliées au bassin de leur porteur tristement agressé. Fort heureusement, la constitution toute particulière du corps du plus puissant ninja de Kiri l’avait sauvé de blessures graves qui auraient pu lui coûter cher, s’il n’avait pas été du clan Hôzuki. Pestant intérieurement contre lui-même face à son manque d’attention et au trou qu’il avait manqué de remarquer dans sa propre garde, il accusa le coup en tentant de garder contenance.

Même s’il n’avait pas fini directement en tranches, l’assaut ne l’avait pas non plus laissé de marbre. Son corps commença rapidement à se reconstituer à partir de la taille dans une masse aqueuse et difforme qui reprit la forme originelle du bellâtre dont la main alla se poser sur le bord de son bureau pour le soutenir. Au cœur de leurs pupilles rayonnantes d’une aveuglante dévotion pour leurs patrie et compatriotes, il ne trouvait qu’une haine profonde dirigée vers lui comme autant de dagues tranchantes, capables de le blesser bien plus que ne le pourrait jamais prétendre Kubikiribôchô. C’était la partie qu’il avait le plus délaissé, pris au centre de nombreux projets tous plus chronophages les uns que les autres. Désormais, il risquait d’en payer les frais. Tout était toujours pressé, pressant.

Chaque tâche terminée en ouvrait deux nouvelles à la manière d’une hydre abstraite dont on ne pouvait réellement venir à bout. S’il déléguait énormément de travail à ses propres clones qu’il maintenait en permanence au travail à plein régime, cela suffisait à peine à garder la tête hors de l’eau… ou plutôt, sous l’eau, si l’on devait adapter l’expression à ses préférences personnelles. Comme tout être de ce monde, du plus insignifiant au plus puissant, il ne manquait finalement que d’une seule chose, pour que la tournure des évènements ne puisse devenir plus favorable. La seule ressource qu’il était bien impossible d’extraire ou de produire, illimitée et pourtant jamais suffisante.

« Ah ! Le temps… » Soupira-t-il à voix haute avec un ton faussement amusé, plus pour lui ou son second, camouflé dans les ombres. « On en revient toujours au même point, pas vrai ? »

Essuyant le venin insidieux des paroles de ses compatriotes, il leva momentanément les yeux au ciel avant de reporter le regard sur eux. Encore et toujours, ils continuaient de se débattre, tant bien que mal. Sensui et Benkei étaient parvenus à se défaire des clones qui les avaient brièvement séquestrés. Le premier avait combattu bien littéralement le feu par le feu, produisant un clone avant d’être enfermé pour repousser celui de son seigneur en brisant ainsi sa prison qui éclata plus loin, sous l’impact d’un choc contre une armure d’exposition qui se tenait contre un mur, bruyamment envoyé valdinguer quelques mètres, certaines pièces roulant comme pour aller se cacher dans la pénombre. Le second, suite à un lancer démontrant une dextérité digne des plus grands orfèvres, avait rappelé à lui sa lame pour faire d’une pierre trois coups, atteignant son opposant et démolissant une autre de ses répliques au passage. Même si celle-ci lui éclata au visage pour l’enfermer dans une seconde bulle temporaire le restreignant dans les mouvements de tout le haut de son corps, le ninja sabreur s’en était relativement bien sorti, lui aussi.

Dans un soupir désabusé, Zangetsu s’approcha pas à pas de ses adversaires, se dirigeant tout d’abord vers le Hoshigaki à la verve pour le moins poétique. Le patriote amphibien se fichait bien de la situation précaire dans laquelle il se trouvait et semblait vouloir se dresser en tant que défenseur autoproclamé du peuple. Un garçon naïf, aux ambitions irréalisables et idéalistes, sans la force nécessaire pour supporter ses projets grandiloquents. Un gros poisson dans une petite mare, tout au plus.

« Et qu’est-ce que tu manies en ce moment-même contre l’oppresseur, mon petit saumon belliqueux, si ce n’est la masse de la violence ? » Demanda-t-il rhétoriquement, avant de se permettre une légère inspiration pour finalement planter ses yeux dans celui du requin anthropomorphe. « Qu’elle soit physique ou verbale, c’est la seule solution, face à l’injustice, n’est-ce pas ? Pour faire la paix, il faut être deux, Hôshigaki. » Ajouta platement le shinobi à l’air triste. « Le seul moyen d’en sortir, de vous en sortir, était la force. Mon seul moyen, en tout cas… Je vous ai apporté la stabilité, la sécurité et la prospérité. De la seule façon que j’avais à ma disposition. »

Pliant les genoux pour s’accroupir au niveau de Shinji, il pencha la tête sur le côté, ses traits adoptant la plastique neutre et placide des prédateurs marins qu’il aimait tant à fréquenter, ses pupilles lui pénétrant la peau de façon plus insidieuse que tout Suiton qu’il aurait pu produire.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  0sfh
« Si j’ai eu tort, que fait encore ma tête sur mes épaules ? Une décennie à laisser tes compatriotes “souffrir” sous ma botte et c’est là toute l’ampleur de ta puissance ? »

Il se releva avant de pivoter avec dédain, pour marcher vers Benkei. Sans se retourner, il prononça une dernière phrase à l’attention de Shinji, pour le laisser macérer avec ses propos en espérant que cela puisse suffire à l’apaiser un minimum.

« Vous voulez prendre ma place et quoi ? Étendre votre guerre sainte contre cette ordure de Minamoto ? Son armée ? Ses alliés ? Son… » S’interrompit-il en déglutissant, paraissant soudainement encore plus livide qu’il ne l’était habituellement.

Il reporta alors son attention sur Benkei, joignant les mains dans le dos, sans manifestement prêter de réelle attention au Uchiha. L’héritier du nom Musashibo était un homme qui aurait sans doute pu être, dans une autre vie, un valeureux frère d’arme. Il était prêt à donner sa vie pour libérer les gens des affreux tyrans qui semblaient décidés à les diriger en leur imposant leur volonté. Où avait-il déjà pu entendre de tels propos, finalement, si ce n’était sans interruption dans son propre cerveau, du soir au matin. Une partie de lui se voyait en ses agresseurs, incapable de voir l’image d’ensemble avant qu’il ne soit trop tard.

« Oh, loin de moi l’idée de négliger ma part de responsabilités, chers confrères, bien au contraire. » Leur répondit-il à tous, en réponse au laïus de son citoyen. « Sans mon incompétence, nous n’aurions pas besoin de… Tout ça. » Maugréa le dirigeant en balayant l’assistance du regard pour appuyer ses dires. « Si vous pouvez prendre sa vie, je vous laisserais volontier la mienne, pour arrêter ses machinations. Ce n’est pas pour ce qu’elle vaut, désormais, en tous les cas… »

Se reculant de quelques pas pour revenir vers son bureau, il fit un signe discret de la main, faisant sortir son plus loyal serviteur de sa cachette, celui-ci ayant bien eu besoin de récupérer des forces après sa récente prouesse. Rien de plus qu’une silhouette vaporeuse dans la pénombre qui s’avança de quelques pas en se faisant de plus en plus visible. Véritable maître dans l’art de la dissimulation, il portait également un long et fin fourreau qui lui ceignait les hanches, preuve qu’il devait être celui qui avait perforé Shinji tout en lui révoquant son bien aimé Fuka.

« Ai-je vraiment besoin de faire les… » Entama le Mizukage non sans ironie avant de se figer sur place, manifestement préoccupé par autre chose, plissant douloureusement le visage en portant la main à sa bouche. « Présentations..? Pas déj… »



« Ça va trancher, chérie ! »
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Wr7e
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  85pz
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Tuxi

Un silence épais était tombé d’un coup avec la même violence qu’une tonne de briques, uniquement perturbé par un très subtil claquement de métal. Un invité surprise était soudainement arrivé et aussitôt, en réaction à l'intervention impromptue, un puissant mur d’eau projetée à pleine puissance se dressa entre les Kirijins d’une part et l’homme au chapeau. Obligé de réagir sur un centième de seconde, les prisons de Zangetsu s'étiolèrent en se désactivant d'elles-mêmes. Immédiatement, la muraille aqueuse encaissa de plein fouet une brutale découpe démesurée qui transperça la protection éthérée sans ménagement, comme emportée par une lame gigantesque et invisible qui emporta sur son sillage les murs, le mobilier et tous ceux qui pouvaient faire l’erreur de se trouver sur son chemin, fauchant au passage Zangetsu et son second, capables d'esquiver partiellement l'assaut de manière in extremis.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Mptv

L’escouade de rebelles put observer le tranchant s’opérer en deux temps, le premier étant très discret, presque imperceptible, semblable à un calme avant la tempête. Le second avait déchaîné toute l’ampleur du nouveau danger qui s’était présenté à la fête, plongeant une situation déjà compliquée dans un chaos cacophonique, éclatant la bâtisse dont le toit menaçait de s’écrouler. Une pluie d’eau et de débris se déversa férocement sur toute la troupe alors qu’émergeait de la barrière liquide un individu qui se déplaçait avec lassitude.

« Oya, oya, oya. Je crois que je vous ai coupés en pleine discussion ? Navré, navré. » S’excusa le perturbateur en se grattant le menton, la main gauche posée sur le manche de son sabre. « Je vois pas quel danger tu peux vraiment poser dans ton état, mais bon… »

Fléchissant les appuis, il inspira lentement en laissant ses doigts pianoter sur le manche de son arme avant de l’agripper en l’enserrant d’une poigne puissante, produisant à elle seule un déroutant crissement de métal.

« Ruura wa ruura da. » Prononça le faucheur sans la moindre once d’émotion, prêt à se jeter sur sa proie.


Tour 4:






Code by Frosty Blue de never Utopia
Yûki Izora
Yûki Izora
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 46
Date d'inscription : 02/10/2023
Age : 32

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 200
Rouleaux: 39
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV013/100[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (13/100)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0300/300[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (300/300)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
Force: 15
Défense: 30
Agilité: 35
Esprit: 50

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Mer 15 Mai 2024 - 18:38
Quelque chose semble claquer en moi, comme un fil lâchant dans mon cerveau, alors que j'ai une formidable soif de sang face à ce type sorti de nulle part et qui me juge tellement fort...
Grimaçant et réfrénant l'envie de précipiter ma mort en attaquant ce mec clairement trop fort, je grince fortement des dents:

- Humpf... Oui, ça doit être ça...

Cependant, je tâche de me reprendre et inspire longuement, grimaçant cette fois de douleur: ça fait un mal de chien... mais en vrai, j'aurai dû m'y attendre? Les membres du clan Yuki sont loin d'être des masses de muscles pouvant tout encaisser... Je n'aurai pas dû foncer tête baissée comme ça, mais j'ai pris trop à cœur la mission consistant à surveiller les arrières de l'équipe.
Peut-être auraient-ils mieux géré ce type? Je ne saurais pas dire...
Je hausse un sourcil, entendant les mots presque murmurés de cet inconnu, qui semble clairement avoir des voix dans sa tête ou en tout cas pas la lumière à tous les étages. Cependant, tout mon corps se raidit et tremble deux bonnes secondes, alors que l'épéiste darde un regard chargé et pesant sur moi, me donnant l'impression que le palais tout entier s'est écroulé sur mes épaules.
Je me mords la langue, pour ne pas chanceler d'avantage, pestant quand cette personne me recommande de partir.

- Ce n'est pas la scène de Kiri non-plus. Ce bâtard égoïste doit répondre de ses crimes, tout autant que que son chef pensant d'avantage à ses trophées de guerre qu'à son propre pays.
Perdez pas plus de ce "précieux temps" et foncez donc!


Et clairement... ce type fonce! Alors que j'essaie de maintenir la grande vitesse que j'avais en quittant le bureau du Kage, je vois bien vite que l'épéiste est d'un autre niveau. C'est bien seulement parce que je connais le chemin et que je suis le mouvement du sabreur que je peux voir sa forme floue filer à travers le couloir, mais hormis ça, je vois bien que je n'aurais jamais pu le suivre dans un combat.

Heureusement que le chemin reste assez rapide à notre allure, pour que nous rejoignons le reste de l'équipe et clairement... j'ai raté des choses.
Le bureau est en bazar et la glace et l'eau imbibent l'atmosphère, mes acolytes se démenant au milieu de ce chaos.
Cependant, le sabreur semble avoir agi et malgré son ton lent et impassible, il n'a clairement pas perdu de temps.
Bon... cela commence à bien faire: ce type m'a gavé, à me rabaisser et me considérer comme une gamine à balancer à la garderie.

J'exhale un souffle glacé, l'air se rafraichissant autour de moi, alors que je me concentre un temps sur mon Hyoton. Je n'ai jamais utilisé cette méditation hors de l'entraînement... mais c'est le seul moyen que j'ai, pour frapper vite et fort.
Nimbée d'une aura glaçante, je me jette dans la mêlée, prenant une pilule de ma poche intérieure et la portant à ma bouche, croquant rapidement dedans: une trouvaille que j'ai faite sur un marché, une pilule renforçant apparemment mes techniques de défense (il n'y aura qu'un moyen de le vérifier). Je me précipite dans le bureau du Mizukage, toisant ce dernier du regard: je ne dois voir que lui, que cet obstacle à la liberté de Kiri. Je lève le pied et frappe lourdement le sol, générant et projetant une onde verglacée filant vers le Kage, pour le figer sur place.

- EH MIZUKAGE! Concernant la dernière réunion du conseil, je crois que tu as besoin d'un rappel, en particulier d'une sérieuse MISE AU POING!!!

Des volutes de glace tournent autour de moi, alors que j'enchaine les mudras, une aura bleutée enveloppant mes poings serrés... et je frappe dans le vide, devant moi.
De mes gestes, deux poings de glace géants naissent de l'air et s'abattent sur le Kage, le "poing droit" le frappant sur le flanc et le "poing gauche" s'abat juste après sur son crâne, du tranchant de la main.

Entourée par mon Hyoton, je surveille le moindre mouvement ennemi, le cœur battant à tout rompre, l'adrénaline me faisant oublier la douleur due au coup d'épée de l'épéiste.
J'ai trop longtemps tergiversé sur cette histoire de révolte, trop longtemps hésité sur ce rang de chef de clan et membre du conseil que je me suis reçu sur la figure.
Même si je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qui m'arrive... je dois faire avec, surtout dans cette situation décisive et je dois tout donner en fonçant dans une direction.
Et la direction actuelle est la suivante: on va arracher dans le sang la pomme pourrissante de la discorde entraînant Kiri à sa perte!
Résumé:
Hoshigaki Shinji
Hoshigaki Shinji
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 31
Date d'inscription : 01/10/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 500
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV095/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (95/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0350/450[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (350/450)
Force: 10
Défense: 62
Agilité: 31
Esprit: 52

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Dim 19 Mai 2024 - 22:02

Event
Saiyonara, Mizukage-Sama



Tu mises où, Kage ?.


— Ça commence à être douloureux, même pour moi… pensait Shinji, enfermé dans son espace aquatique sans pouvoir appliquer le moindre soin sur ses blessures.

Dans son cocon, il ne pouvait que fixer son bourreau, l’homme qu’il jugeait responsable des misères de Kiri. Le poison continuait de se répandre au travers de son corps, tandis que son propre sang coloriait d’une vive couleur la prison aqueuse. Sa poitrine transpercée d’un puissant jet d’eau, lui provoquait une sensation de brûlure intense, qu’il n’arrivait pas à calmer.

Malgré ses beaux airs, son grand discours chargé de provocation, Shinji était conscient que dans son état actuel, une seconde salve pourrait lui être fatal. Pourtant, il gardait ce sourire gravé sur son visage. Il ne souhaitait pas indiquer à ses camarades que la situation était désespérée, loin de là. Au contraire, en faisant mine de ne rien sentir, il espérait offrir un sentiment de sécurité à ses alliés.

Sa main qu’il essayait de manipuler dans cette lourde masse ne répondait pas. S’il pouvait seulement parvenir à la rapprocher de son pectoral, s’il pouvait refermer cette plaie… Seules les paroles du Mizukage le consolèrent. Malgré sa puissance apparente, il n’avait rien accompli de sa vie, si ce n’était que de réaliser les souhaits de celui qu’il avait mentionné sous le doux sobriquet “ordure”.

Avait-il réalisé trop tard? Aurait-il aimé tourner le dos à son passé, embrasser la camaraderie qui animait les partisans du saumon belliqueux, dans le but d’offrir un avenir radieux à sa nation? Le jeune Hoshigaki ne pouvait que relever ces paroles pleines de mélancolie, pleines de regrets. Le sourire du jeune squale s’intensifia. Il était satisfait. Selon lui, Zangetsu avait déjà été puni pour ses actes. Bien avant même que l’escouade n’arrive, sa conscience s’était chargée de le flageller, de le priver de toute rédemption.

S’il avait soudainement eu l’esprit apaisé par ce doux monologue, durant lequel le leader militaire de Kiri dévoilait implicitement sa culpabilité, Shinji fut rapidement ramené dans le feu de la guerre. Tandis que le chaos s’était évaporé le temps d’un instant, il fut aussitôt ramené par le mur de suiton, répondant lui-même à l’arrivée d’un énième visiteur.

Une cascade d’eau, la libération de la prison aqueuse, la menace soudaine d’une vague tranchante. Le destin ne semblait offrir aucun repos pour les quelques combattants qui osaient s’élever contre les pontes de ce monde. Ne pas abandonner, ne jamais abandonner. Shinji plia la jambe, s’efforçant de prendre son élan, remarquant la soudaine situation de vulnérabilité du jeune Uchiha. Comptait-il protéger le représentant du clan qu'il méprisait tant?

Le temps d’un instant, l’âme miséricordieuse de Shinji repoussa tout sentiment d’antipathie, alarmé par la délicate situation.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Sdmzvrj

— Derrière-moi ! hurla-t-il, laissant comprendre à ces alliés qu’il avait opté pour une stratégie simple consistant à mettre son corps en opposition pour protéger ses semblables.

Dans son élan, il jeta un œil rapide à ses coéquipiers, espérant que ceux-ci comprennent son message, et s’alignent sur sa position. Au bout de sa course, il bouscula, l’homme aux pupilles écarlates, se plaçant ainsi directement entre celui-ci et l’attaque imminente. Dans un ultime effort, il déplia ses bras et ses jambes, tentant de couvrir le maximum de surface, tentant d’absorber la plus grande zone d’impact possible.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  XTd8S9n

Sans même prendre le temps de se soigner, sans même estimer s’il parviendrait à survivre à cet ultime assaut, Shinji n’avait pas hésité à offrir à ses camarades une lignée derrière laquelle tous pouvaient se cacher. Sensui, Benkei mais aussi ses adversaires. Dans ce geste, il montrait à Zangetsu ce qu’était réellement le sens du devoir, ce que signifiait réellement le dévouement pour une cause.

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  TqMnKra

Le sang giclait du corps de l’homme au visage de requin, si bien qu’il ne savait plus combien de litres avaient-été déversés depuis le début de l’assaut. La chute soudaine de sa pression artérielle le poussa à tomber sur les fesses, tandis que ses mains enchaînaient les mudras, avant que la droite ne se pose sur son torse. Son souffle haletant essayait tant bien que mal de combattre la douleur qui s’emparait de lui, tandis que ses cordes vocales soufflaient à ces alliés des mots de mise en garde.

— Cet homme n’est pas notre allié, je peux le jurer… affirmait-il d’une faible voix, tandis qu’il effectua une deuxième série de mudras, plaquant cette fois-ci sa poigne sur son bassin. Je préfère encore m’allier à Zangetsu, plutôt que de le soutenir  ! hurla-t-il d’une voix plus soudaine, avant de se relever, comme si les dégâts subis n’avaient été que de simples égratignures.

Un étrange d'animosité avait envahi Shinji, à l'égard de ce sabreur que nul ne connaissait. Était-il un bourreau envoyé par le Daimyo?

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  2k5fLsO



Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé:
Musashibô Benkei
Musashibô Benkei
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 66
Date d'inscription : 01/10/2023
Age : 33

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 900
Rouleaux: 61
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV015/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (15/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0400/400[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 95
Défense: 39
Agilité: 51
Esprit: 30

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Mer 22 Mai 2024 - 17:22

Saiyonara, Mizukage-Sama


"Les humains sont faibles. Ils meurent en un instant. Transpercés, mutilés, ils essaient quand même de survivre."





Qui était vraiment cet homme qui avait, durant dix années, appliqué la politique d'un Daimyô sanguinaire ? En fin de compte, personne ne connaissait réellement Zangetsu. Triste constat : cet homme, du haut de sa tour, semblait finalement bien seul, rongé par la culpabilité et la volonté de bien faire sans en avoir réellement les moyens. Je me demandais qui se trouvait réellement face à moi. Était-il un ennemi ? Un allié improbable ? Toute cette discussion, en arrière-plan de notre combat, commençait à sérieusement remettre en doute tout ce que j'avais cru jusque-là. Il avait ses raisons, et nous avions les nôtres.

Mais n'avions-nous pas un but commun au final ? Qu'aurions-nous fait à la place du Hôzuki ? Je grinçais des dents. Mon offensive avait fait mouche, du moins en partie. L'épée avait touché sa cible avant de revenir vers moi, mais les capacités extraordinaires des hommes aqueux témoignaient de l'inefficacité de mon Kenjutsu. Chaque attaque semblait se dissoudre dans l'eau, et pourtant, je devais continuer à essayer. Le Mizukage, aussi puissant soit-il, n'était pas invincible. Notre mission était de le renverser, et pour cela, il fallait que je trouve une ouverture, une faiblesse.  Je jetai un regard rapide à mes compagnons. Sensui et Shinji luttaient avec la même intensité pour se défaire de leur prison aqueuse. Seul rescapé des prisons aqueuses, ayant réussi à m'en sortir de justesse, je réfléchis à un plan pour les sortir de là. Alors qu'il était sur le point de faire entrer quelqu'un de plus dans la pièce, j'en profitais pour me mettre davantage sur mes gardes. Allié ? Ennemi ? Qui cela pouvait bien être ?

C'est alors que la confusion commença à régner davantage. Alors qu'il était sur le point de nous submerger, je n'avais même pas eu le temps de voir cette nouvel personne qu'une puissante attaque au sabre déferla sur le bureau, un coup chaotique qui fit trembler toute la bâtisse. Qu'est-ce que cela signifiait ? Zangetsu venait de déployer un mur aquatique pour freiner l'attaque, et Shinji se positionna devant nous pour nous protéger des dégâts que le mur d'eau ne put arrêter.

La force de l'attaque était incroyable, et même à travers la barrière d'eau, je pouvais sentir l'intensité du coup. Le sol tremblait sous nos pieds, des éclats de bois et de pierre volaient dans toutes les directions. "Qu'est-ce que cela signifie ?" murmurai-je, plus pour moi-même que pour mes compagnons. La situation devenait de plus en plus imprévisible, et il nous fallait réagir vite. La présence de ce nouvel ennemi, ou peut-être allié, compliquait encore notre mission.

Shinji était convaincu d'une chose : l'épéiste qui venait de tous nous attaquer n'était pas notre allié. Il ne m'en fallait pas plus pour agir. Peut-être le suivais-je aveuglément, peut-être étais-je moins réfléchi et beaucoup plus sanguin que les autres. Mais en cet instant, la rage et la détermination prenaient le dessus. S'il était le bouclier réfléchissant les attaques, je suis l'épée tranchante et sans aucune pitié.

Alors que l'épéiste passait au travers du mur d'eau, je concentrais toute ma force dans une frappe unique, déterminé à lui infliger un maximum de dégâts. Je maintenais la "Danse du Traqueur", verrouillant l'épéiste mystère qui venait d'apparaître. Mon épée, Kubikiribōchō, semblait résonner avec ma fureur, prête à trancher tout obstacle sur notre chemin. Chaque muscle de mon corps était tendu, chaque fibre de mon être se préparait à frapper avec une précision mortelle. En un éclair, je bondis en avant devant Sensui et Shinji, Kubikiribōchō décrivant un arc mortel dans l'air. À mon tour de vous protéger, pensais-je.  La lame, chargée de chakra et de colère, s'abattit sur l'épéiste avec une force titanesque. Je pouvais sentir la tension de l'impact alors que je rugissais de colère contre cet intru.  

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Brskr

Izora nous rejoignit alors, jouant à son tour sa carte maîtresse avec sa maîtrise de la glace. La jeune fille des Yuki, qui avait montré un certain talent pour la guerre, lança une attaque puissante. Cependant, son coup arriva trop tard, sans connaître réellement ce qu'il venait de se dire et ce que Zangetsu avait fait pour nous. Alors que les poings de glace s'élançaient, je réalisai soudainement la situation. "Izora, arrête !" criai-je, ma voix résonnant dans la pièce. "Je crois qu'on se trompe de combat !"

Spoiler:



© Great Thief sur Epicode
Uchiha Sensui
Uchiha Sensui
Chûnin de Kiri
Chûnin de Kiri
Messages : 23
Date d'inscription : 18/11/2023

Feuille de personnage
Niveau: 11
Ryôs: 550
Rouleaux: 36
XP:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV020/110[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (20/110)
PV:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0440/440[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (440/440)
PC:
[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  NJ7MbV0550/550[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Up4Qf5Y  (550/550)
Force: 10
Défense: 10
Agilité: 61
Esprit: 70

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Dim 26 Mai 2024 - 22:50

Act. II
Tu mises où, Kage ?



— Ok, là ça devient vraiment un bordel...

Le chaos régnait dans le bureau du Mizukage, chaque attaque et défense accentuant la tension déjà palpable. Sensui, les Sharingan activés, observait chaque mouvement, analysant les failles et les intentions de ses adversaires. Il souffrait terriblement, et il sentait également qu'il ne pourrait pas poursuivre le combat encore bien longtemps. Mais en observant leur adversaire, il voyait que Zangetsu, le Mizukage, semblait moins être un tyran qu'un homme tourmenté par ses choix.

Le nouvel arrivant, un sabreur inconnu, compliquait la situation. Puissant et implacable, il représentait une menace imprévisible. Sensui vit Yuki Izora, malgré ses blessures, lancer une attaque glaciale, sa détermination palpable. Hoshigaki Shinji, malgré sa condition critique, se dressait en bouclier vivant, sacrifiant son corps pour protéger les autres. Toute l'équipe se démenait, tandis que lui, fier membre du clan aux pupilles rougeâtres, restait timidement en retrait. Quelle honte.

— Si on m'avait dit un jour qu'un Hoshigaki me sauverait la vie, quelle blague...

Comprenant l'urgence, Sensui se tourna vers son clone, qui en avait profité pour suivre l'original et se protéger de l'assaut, prêt à utiliser tout son pouvoir. D'un regard, le clone suivit l'impulsion initié par Benkei et s'élança alors en envoyant une boule de feu ravageuse en direction de nouvel arrivant. Sensui sentait aussi de son côté que ce type n'était pas un allié. Puis, à son tour, il malaxa son chakra malgré son faible état, serrant d'un coup sa main droite, afin d'y générer des gerbes de foudre dévastatrices.

— On va dire que pour l'heure, on revoit nos priorités !

Il fonça alors en direction de l'épéiste, prêt à abattre sa gerbe de foudre de plein fouet. Chaque seconde comptait, et l'avenir de Kiri dépendait de cette alliance improbable. Sensui se préparait à affronter l'inconnu avec tout ce qu'il avait, déterminé à protéger ses camarades et à trouver une issue à ce conflit sanglant.
Code by Frosty Blue de never Utopia


Résumé:


Fiche Technique - Uchiha Sensui 5b0c79770dd9772f7852ada6120c4ab8_w200
Mille oiseaux - Chidori
Catégorie : Ninjutsu - Raiton
Type : Offensif
Rang : B+
Portée : corps-à-corps - courte distance
Description : Concentrant du chakra autour d'une main, l'utilisateur laisse échapper un concentré d'éclairs pourfendeurs, avant de foncer vers son ennemi et d'abattre la forte décharge sur sa cible à Grande Distance.
Effet(s) : DÉGÂTS x2 - PERFORANT I - PORTÉE AMÉLIORÉE II
Contenu sponsorisé

[Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?  Empty Re: [Saison 1 - Mission] Tu mises où, Kage ?

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Cliquez sur une technique pour en obtenir le code.