Forum Naruto - Tales of Onogoro
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
LEGODAYS : 20% sur une sélection de LEGO avec ce code promo
Voir le deal

Aller en bas
Narrateur
Narrateur
Messages : 153
Date d'inscription : 01/10/2023

Saison 1 : Introduction, partie 1 Empty Saison 1 : Introduction, partie 1

Dim 17 Mar 2024 - 17:44

Event
Introduction, partie 1



Il y a quelques mois ...



Perché sur l'île rocheuse d'Uzushin, loin des côtes de Kiri, se dresse le titanesque fort de Minamoto Yorimoto, un symbole de démesure et de pouvoir absolu. Cette forteresse imprenable, éloignée de la capitale militaire du Pays de l'Eau, témoigne du dédain méprisant que le Daimyô nourrit envers le reste de son peuple, ainsi que de sa profonde méfiance envers ses propres sujets. Loin des remparts de Kiri, où la brume enveloppe les rues étroites et les quartiers animés, Uzushin se dresse comme une sentinelle solitaire, surveillant silencieusement les eaux tumultueuses de l'océan. Les habitants de Kiri regardent avec appréhension cette île lointaine, symbole de l'autorité implacable du Daimyô, mais aussi de son éloignement cruel envers ceux qu'il prétend protéger.

Pour Minamoto Yorimoto, Uzushin représente bien plus qu'une simple résidence fortifiée. C'est un bastion de pouvoir et de contrôle absolu, un lieu où il peut exercer sa volonté sans entrave et éloigner les menaces réelles ou imaginaires qui pourraient compromettre son règne tyrannique. Loin des regards indiscrets de Kiri, il se complaît dans sa solitude, ignorant les murmures de mécontentement qui s'élèvent de son propre peuple, convaincu de sa propre invincibilité.

Au cœur de cette forteresse imprenable se dresse un château majestueux aux tuiles d'ébène, symbole de puissance et de richesse. Le château d'Uzushin, avec ses tours imposantes et ses remparts  impénétrables, semble se moquer des faibles préoccupations du peuple de Kiri, alors qu'il se dresse en majesté au sommet de sa falaise abrupte. Les murailles de pierre noire s'élèvent fièrement vers le ciel, défiant les assauts du vent et des vagues. Les remparts sont ornés de gargouilles sculptées dans la roche sombre, semblant veiller sur le domaine du Daimyô avec une vigilance séculaire. Des bannières noires flottent au sommet des tours, arborant les emblèmes du clan Minamoto et du Pays de l'Eau, rappelant à tous la force et l'autorité du souverain qui règne en ces lieux.

À l'intérieur du château, les couloirs sombres résonnent du cliquetis des armures des gardes en faction, tandis que les torches crépitent le long des murs, projetant des ombres dansantes dans les salles imposantes. Les sols de marbre poli reflètent la lueur vacillante des flammes, créant une atmosphère à la fois grandiose et lugubre.

Au cœur du château, dans une salle de réception richement décorée, se tient la rencontre tant attendue entre le Mizukage et le Daimyô. Les hauts plafonds voûtés sont ornés de fresques représentant des scènes de bataille et de triomphe, témoignant de la grandeur passée de la lignée des Minamoto. Au centre de la pièce, une table massive de bois sombre est dressée, entourée de sièges richement rembourrés où siègent les dignitaires en discussion.

Yorimoto no Minamoto, vêtu d'une armure ornée de motifs marins, est assis à l'extrémité de la table, son regard perçant scrutant le Mizukage avec une intensité glaciale. À ses côtés, des conseillers et des généraux se tiennent en silence, prêts à intervenir à tout moment. En face de lui, le Mizukage est assis avec une prestance tranquille, est entouré de deux gardes du corps. Son visage impassible dissimule ses pensées alors qu'il observe attentivement son homologue, conscient des enjeux cruciaux de cette rencontre.

Saison 1 : Introduction, partie 1 RkUuLSf

L'atmosphère était chargée de tension alors que deux figures diamétralement opposées se faisaient face. Minamoto Yorimoto, le Daimyô de l'Eau, trônait sur son siège imposant, une coupe de saké à la main, ses cheveux ébouriffés et sa barbe de quelques jours témoignant de son indifférence à l'égard des conventions sociales. Malgré son allure négligée, sa stature imposante et sa santé florissante le rendaient intimidant. Son bandeau cachait l'œil droit, souvenir d'une vieille blessure qui avait forgé sa réputation de guerrier indomptable.

En face de lui se tenait Hozuki Zangetsu, le Kage de Kiri, son visage juvénile et ses traits androgynes contrastant avec l'aspect robuste et viril du Daimyô. Bien qu'il semblât fragile, avec son teint blafard et sa démarche chancelante, Zangetsu était réputé comme étant l'un des ninjas les plus redoutables de son clan, une légende vivante dont la réputation dépassait largement sa jeune apparence. Sa chevelure d'un blanc nacré tombait avec élégance sur ses épaules, ajoutant à son aura mystérieuse et captivante. Alors que les deux hommes se faisaient face, un silence tendu emplissait la salle, chacun évaluant l'autre avec méfiance et respect. Dans cet affrontement silencieux, il était clair que les enjeux étaient élevés et que chaque geste, chaque parole, pouvait sceller le destin de tout un pays.

Saison 1 : Introduction, partie 1 7xl850i

Zangetsu s'exprima avec politesse, brisant le silence tendu qui régnait dans la salle du trône.

"Minamoto-dono, vous souhaitiez me rencontrer ?"

Yorimoto se leva lentement de son siège massif et s'approcha de la fenêtre, son regard perdu dans les reflets argentés de la lune qui baignait Uzushin de sa douce lumière.

"Comment trouves-tu Uzushin ? Cela te convient-il ?" demanda-t-il d'une voix calme, presque distante.
Imperturbable, le Mizukage répliqua avec courtoisie, son ton restant neutre malgré l'atmosphère chargée de la pièce.

"Ma foi, ce château et cette île ne sont en rien communs. Vous avez érigé une place forte remarquable ici."

Yorimoto poursuivit, esquissant un sourire ironique alors qu'il tournait le dos à la fenêtre pour faire face à Zangetsu.

"Eh bien, je déteste ce lieu," commença-t-il d'un ton moqueur. "Toute cette eau, cette iode, ce sable et ce sel qui se colle partout. C'est absolument affreux. Je suis un homme de la terre, je préfère les forêts aux océans, les lapins à la poiscaille ..."

Le Mizukage garda le silence, habitué au comportement dédaigneux de son interlocuteur. Pour l'instant, Hôzuki n'avait aucune idée de la raison pour laquelle il avait été convoqué. Cependant, le fait d'être directement invité à l'intérieur du palais suggérait qu'il devait y avoir une raison sérieuse, et Zangetsu redoutait le pire. Yorimoto fit un geste de la main, indiquant la pièce avec un flegme caractéristique, puis reprit là où il s'était arrêté :

"Si tel est ton souhait, tu l'auras. Mais seulement une fois que j'aurai récupéré les terres de mon frère."

Zangetsu ferma brièvement les yeux, inclinant légèrement la tête en signe de respect et de reconnaissance.

"Sans vouloir vous offenser, mon cher Daimyô," répondit-il d'une voix calme mais ferme, "je préfère demeurer dans mon fief, aux côtés de mes soldats, proche de notre armée et des clans. De plus, au vu de l'agitation qui semble gagner les rues de Kiri, il est fort probable que je sois mort ou destitué avant même que votre tour ne vienne pour récupérer vos terres..."

Yorimoto lâcha un rire qui emplit l'immense pièce de sa résonance.

"Zangetsu... Toi qui as toujours préféré l'humidité et la compagnie de ces insignifiants de l'Eau. Regarde-les, incapables de s'entendre. Les Fûma, les Hoshigaki, les Kurama, les Yuki... Des faibles qui se sont soumis pour une poignée de ryôs... Et que dire de ces Uchiha ! Autrefois méprisés lorsqu'ils léchaient les bottes de mon frère... Et maintenant ! Ils rampent à mes pieds dès que l'occasion se présente et prétendent aujourd'hui être les héritiers du Pays de l'Eau ? Ce sont eux les pires... Je me débarrasserai d'eux dès que je serai le maître incontesté de l'Eau et du Feu. Et crois-moi, cela arrivera bien plus rapidement que tu ne l'imagines, cher Kage."

Le jeune Mizukage rouvrit les yeux, son regard perçant absorbant le mépris du Minamoto pour son peuple. Pourtant, il n'exprima pas la moindre once de rejet ou de soutien. Il demeura aussi neutre et froid qu'une mer d'huile. Puis, il prit une gorgée d'eau de sa gourde, suspendue à sa taille, pour s'éclaircir la gorge.

"Bien entendu, pour les Uchiha, nous agirons en temps voulu. Ils pourraient encore nous être utiles, et je les tiens toujours entre mes mains. Cependant, je ne saisis pas bien votre dernière remarque. Nous avons considérablement renforcé nos troupes et nos effectifs, notamment grâce aux Dojos de la Brume et à l'École de la Tortue. Même sans le soutien des Moines de l'Eau, notre armée est suffisamment importante. Pourtant, nous ne pourrions rivaliser qu'avec votre frère, sans aucune garantie de succès. Bien que je ne doute pas de vos capacités militaires, j'ai le sentiment que vous surestimez nos chances actuelles de conquérir un territoire aussi vaste."

Un sourire presque démoniaque se dessina sur le visage de Yorimoto alors qu'il plongeait son regard dans celui de Zangetsu, empreint de toute la confiance qui le caractérisait.

"J'ai pourtant une pièce maîtresse dans mon jeu, que tu ignores", lança-t-il d'une voix assurée.

Un silence pesant s'installa, rompu seulement par une bourrasque de vent qui traversa la pièce par les fenêtres. Un rugissement puissant retentit alors, venant de la mer à quelques mètres du palais du Daimyô.  Ce rugissement secoua tellement le bâtiment que Zangetsu crut un instant qu'Uzushin allait se briser sous la force des vagues provoquées par le souffle puissant. Sous les yeux du Mizukage, l'ombre de trois énormes queues d'un monstre marin s'éleva dans les cieux et obscurci le palais en cachant la lune.

Saison 1 : Introduction, partie 1 PLsonvH


"Comment... avez-vous fait ?" s'écria-t-il, laissant enfin son visage refléter une expression, mêlant surprise et une certaine crainte envers l'homme qui venait de révéler, à sa manière, son atout.

"Eh bien, parfois, pour toucher le ciel, il faut se brûler les ailes", rétorqua Yorimoto d'un ton énigmatique. "Zangetsu, Zangetsu... Ne t'ai-je pas déjà raconté que nous, les Minamoto, descendons d'une lignée quasi divine ? Ce qui fait de moi... Un dieu, en quelque sorte. Et rien n'est impossible pour un être divin."

Après avoir passé près d'une heure à étudier la stratégie du Daimyô, Zangetsu sortit du palais en compagnie de ses deux gardes du corps, étant également ses conseillers les plus dévoués. À peine franchit-il les portes de l'enceinte de la forteresse, que le jeune homme fut pris d'une violente nausée, incapable de se retenir. S'agenouillant au sol, l'un de ses gardes le soutint en passant son bras par-dessus son épaule.

"Jeune maître! Est-ce que ca va ?" s'enquit l'homme, visiblement préoccupé.

"Ne vous en faites pas, Shinomaru. Tout va bien", répondit Zangetsu d'une voix affaiblie.

"Que comptez-vous faire à présent?" demanda-t-il alors.

"Rien de plus que ce que j'ai fait jusqu'à présent. Mais je crains que nous ne soyons tous condamnés à périr."






Code by Frosty Blue de never Utopia
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Cliquez sur une technique pour en obtenir le code.