Forum Naruto - Tales of Onogoro
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -21%
Drone Dji Mini 2 SE Gris
Voir le deal
219.99 €
Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

Aller en bas
Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Jeu 29 Fév 2024 - 23:10
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


Le désert était grand, assez grand pour permettre à n'importe qui de disparaître sans laisser la moindre trace. Toutefois, si le sable ne vous avait pas englouti, la nature de l'homme finissait toujours par le rattraper et les gardiens des dunes s'occupaient de finir le travail. C'était sans nul doute ce qui allait causer la perte d'un dénommé Iwata Katashi. Cela faisait déjà plusieurs mois qu'un contrat courrait sur sa tête. Il avait visiblement sévi à l'autre bout du continent, à Kumo, et pensait que l'on ne viendrait pas le chercher à l'opposé de son pays natal. Pendant un temps, il avait réussi à se faire oublier, il avait même changé d'identité pour effacer ses traces. Bien évidemment, afin de mieux se fondre parmi les autochtones, il avait adopté de nouvelles manières, de nouvelles attitudes que les habitudes avaient fini par rattraper.

Tout le monde avait ses propres démons, et ceux de Katashi étaient souvent liés aux jeux. Cette nuit-là, il avait trouvé un refuge dans un boui-boui du pays du vent, et plus exactement un petit village ensablé où quelques âmes résidaient. Peu de gens passaient par ici, si ce n'était quelques voyageurs ou marchands, telle une ville étape sur un long chemin. Le seul centre d'attraction de cet endroit était son auberge qui louait quelques chambres, et sa taverne au rez-de-chaussée avec de piteuses tables de jeux. Comme on pouvait s'y attendre de la part d'un homme qui voulait tuer l'ennui, Katashi était à une table, il fanfaronnait. Ce n'était pas la première fois parce que c'était ce qui avait attiré l'attention de quelques shinobis. Et des histoires étaient nées des murmures, et des murmures un besoin de vérifier l'information.

Suzume était là pour cela. Elle avait eu vent du contrat, et elle avait en charge de s'occuper de ce dernier. Dans un premier temps, vérifier que la cible était bien la bonne et si tel était le cas... elle devait faire son travail. Femme du désert et surtout une shinobi accomplie, la Yuhi était parvenue dans les environs en début de soirée et se tenait au bar. Elle avait déjà loué une chambre, elle savait que sa cible aussi. Elle espérait pouvoir agir discrètement en pleine nuit une fois que Katashi serait au pays des rêves. Sans un bruit, sans bavure.

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] 383m
-Suzume, à imaginer sans le masque sur les yeux -

En attendant, elle se tenait tranquillement, assise seule à une table, surveillant discrètement l'homme qu'elle traquait. Elle portait une tenue de voyageuse, de celles que l'on pouvait aisément croiser un peu partout dans ce pays. Mais il était vrai que son teint pâle et ses cheveux clairs pouvaient paraître étonnant dans un désert, mais elle avait toujours été un être de la nuit et de l'ombre. Elle tenait aussi ses caractéristiques de sa mère qui n'était pas d'ici. Quoiqu'il en fut, l'unique serveur de la taverne vint s'assurer qu'elle ne manquait de rien.

" De l'eau. Je vous remercie. "

Elle ne pouvait se permettre de s'enivrer... et ce n'était pas dans sa nature. Elle n'avait plus qu'à espérer que tout se passa sans accroc. La patience était sa plus grande vertu.

@mm




Hatake Hotaru
Hatake Hotaru
Chûnin de Kumo
Chûnin de Kumo
Messages : 75
Date d'inscription : 23/02/2024

Feuille de personnage
Niveau: 9
Ryôs: 0
Rouleaux: 38
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV032/90[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (32/90)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0600/600[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (600/600)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0620/620[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (620/620)
Force: 10
Défense: 33
Agilité: 40
Esprit: 65

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Ven 1 Mar 2024 - 2:08
Chasse ouverte !



La chaleur du désert n’était pas la chose favoris d’Hotaru en ces lieux… Les dunes en revanche étaient des monticules de sable qui s’étend à perte de vue, ça, il ne s’en lasse pas c’est sûr ! Pourtant, le traqueur n’avait pas le loisir de flâner en ces lieux et pour cause, il avait été missionné pour retrouver un homme ayant dérobé une belle somme d’argent. Une affaire simple en apparence, jusqu’à ce qu’on apprenne que l’homme changeait d’identité. Ceci, plus le fait que Kumo ne pouvait perdre la face en laissant ébruiter l’escroquerie, c’est donc naturellement que le clan Hatake a été réquisitionné pour s’occuper de l’affaire. Hotaru désireux de parcourir de plus belle le monde et être utile, il s’est donc proposé et a pris cette affaire personnellement !

Se dirigeant donc vers le mythique Pays du Vent, il était arrivé vers cet endroit après avoir usé des Intel à disposition. Désormais, il lui fallait trouver sa cible et c’est pour cela qu’il forma quelques mudras pour apposer sa main au sol. Dès lors, un dessin se forma et une petite explosion de fumée se créa. De cette fumée apparaissait son compagnon de toujours, Shiro !  Heureux d’être aux côtés de son maître, le chien désormais adulte montra son affection au rouquin et ce dernier lui rendit cette tendresse avant de vite revenir à leurs moutons.
Usant d’un tissu dérobé au bandit, il fit sentir à sa bête ce dernier qui ne tarda guère à trouver une piste. La suivant sur quelques kilomètres, quand enfin une auberge se voyait au loin, l’homme vint à doucement remercier son compagnon. Devant la jouer fine, il laissa Shiro vaquer à ses occupations, retournant auprès de sa famille située à Kumo ! Heureux de pouvoir peut-être déjà finir cette mission, il se rendit à l’endroit et y entra tranquillement.
L’ambiance ici-même était paisible, quoi qu’un peu animé. Un lieu où il fait bon vivre. Se fondant tant bien que mal dans la masse, il vint à approcher du bar pour interpeller le barman.

« Pfiouuuu… J’ai cru que j’allais mourir seul dans ces dunes moi… Servez moi s’il vous plait quelque chose de rafraichissant, sans alcool ! »

L’homme ne voulait pas de l’eau, mais pas d’alcool pour autant. Venant à faire volte-face, il se tourna vers l’assemblée et remarqua alors un homme bruyant qui avait le ton un peu trop élevé à son goût. Serait-ce sa proie ? En tout cas, après visualisation de l’ensemble de la pièce, un petit détail sauta aux yeux de l’analyste combattant : une autre personne semblait être intéressé par l’homme bruyant justement. Oh ? Bien des hypothèses commencèrent à naître dans son esprit et plusieurs idées semblaient les bonnes… Hmmm… Pour s’assurer des choses, il ne voulu pas attendre et interpella sa voisine à la crinière neigeuse.

« Hmm… Peut-être aurais-je du préciser une boisson aussi glacée que votre chevelure. Quoi que… boire la boisson m’aurait peut-être refroidi de trop. »

Une phrase bateau, qui sonnait presque même dragueur, mais il n’en était rien. L’objectif était d’attirer son attention. Tandis que les verres arrivaient justement, il prit le sien pour alors tremper ses lippes dedans et savourer la douceur du liquide servis. Aaaaah… Parfait ! Fondant de plaisir, il mit entre parenthèse sa discussion avant de se retourner et observer dans un reflet du bar sa cible, tout en s’adressant encore à la demoiselle.

« Je ne savais pas que les joueurs avaient des gardes du corps haha ! Ou peut-être est-ce votre mari ? Il semble sur une bonne lancée en tout cas ! »

Usant le coup de balancer diverses théories, il espérait qu’elle démentirait ou non ces dernières. Une façon de voir s’il devait imaginer un deux contre un futur, ou peut-être devoir gérer une fan de la personne ou non. Sondant le terrain, analysant les possibilités et pesant le pour et le contre, il se dit que cela serait un excellent moyen de rendre le jeu plus simple. Certes des gens allaient être plumés, mais… s’il buvait encore, cela serait simple de le pêcher ivre par exemple ! Ou peut-être devrait-il tenter le tout pour le tout ? Hmmm… Si bien des défis lui viennent en tête, il ne fallait pas oublier que les ninjas sont représentatifs de leurs villages. Une humiliation ou un échec trop prononcé – et surtout en terre voisine - est synonyme de honte pour le village… Hors de question que le Pays de la Foudre ainsi que son clan soit déshonoré à cause d’une envie de jeu, il fallait rester sérieux.

D’ailleurs, un autre détail sauta aux yeux du jeune homme. Et il continua sur sa lancée charmeuse, sans trop insister, laissant la possibilité à la miss de s’en aller si elle le trouvait lourd !

« En tout cas si j’ai besoin de glaçons supplémentaire, je sais où regarder… »

Sa crinière était neigeuse, mais ses yeux d’un azuré profond, encore plus que les siens ! Une chose rare se disait-il ! Attendant de voir si elle allait prendre la mouche ou non, il reprit une gorgée de son verre, aimant bien le côté acidulé du citron dans son breuvage. Est-ce typique de Suna ? Car si oui… Il allait devoir emporter la recette avec lui pour la ramener au village ! Pour sûr il ferait fureur avec cela !!!

L’heure est à l’observation, mais à la moindre opportunité, il bougerait et agirait ! Foi de Hatake ! Que cela soit ici ou ailleurs… désormais que son clan s’était intéressé à lui, son destin était scellé : Kumo aurait sa peau et s’il faut le tirer dans tout le désert par les pieds, Hotaru le ferait avec une joie non feinte !
Règle numéros une : ne jamais s’en prendre au Pays de la Foudre, car ce dernier est TRES rancunier ! Et c’est cette politique de défense réactive qui fait tout son charme d’ailleurs. On ne se laisse nullement marcher dessus, quitte à sur-réagir des fois. Mieux vaut prévenir que guérir !



Codage par Libella sur Graphiorum

Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Lun 4 Mar 2024 - 23:08
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


Assise tranquillement, Suzume avait imaginé qu'elle demeurerait encore là tant que sa cible se pavoisait devant sa chance ou sa guigne, selon ses cartes. Elle avait eu pour seul espoir d'attendre, que la fatigue finit par le conduire à s'en retourner dans sa chambre mais...  Elle n'avait pas imaginé qu'elle aurait attiré l'attention d'un homme aussi voyant que bruyant. Un drôle d'air, une chevelure flamboyante, une gouaille qui pourrait donner mal à la tête de n'importe qui. À la vue de sa première tentative de rapprochement, je me contentais de rouler des yeux et de soupirer, avant de pouvoir boire un peu de mon eau.

" ... "

Si la Yuhi espérait que de ne pas lui adresser la parole aurait suffi à lui faire comprendre qu'elle n'était pas là pour bavasser, le commentaire qui s'ensuivit, la fit grimacer à l'idée que le joueur invétéré pourrait être son époux. L'idée était bien plus glaçante que le fond de son verre. Elle ne retint pas un soupir plus lascif et secoua la tête comme pour dire que cela était n'importe quoi. Cependant, elle comprit que son voisin s'intéressait sans doute au même bonhomme, ou à défaut l'un qui l'accompagnait à sa table de jeu. Pour avoir remarqué qu'elle-même les surveillait, il devait être du même "bord" qu'elle. Courrait-il aussi après la prime qu'il y avait sur sa tête ? Voilà qui serait fort dérangeant. Non pas qu'elle y tenait spécialement, à cette mission, mais elle avait accepté de l'exécuter. S'il y avait plusieurs loups qui courraient après le même lièvre, cela complexifiait la chasse. Il fallait trouver une autre méthode, un autre chemin.

Alors que le rouquin continuait ses remarques, elle comprit qu'elle ne pourrait pas s'en débarrasser et elle ne pouvait pas se permettre de prêter attention à deux personnes en même temps. Si elle remontait dans sa chambre, elle ne pourrait savoir ce qu'il adviendrait de son bonhomme. Oh, bien sûr, elle pourrait juste atteindre là où il logeait lui-même... c'était une option. Seulement, si le supposé shinobi en voulait aussi à ce type, elle prenait le risque de le lui céder le boulot, alors...

Suzume quitta son siège et se dirigea vers lui, non armée, d'une démarche sûre d'elle et coinça littéralement Hotaru contre le bar, l'encerclant de ses bras, mains appuyées contre le comptoir. Elle planta ses yeux dans les siens, sans que les traits de son visage ne se déridèrent pour un sourire ou la moindre autre expression.

" Vous parlez trop et pour ne rien dire. "

Elle approcha alors son visage vers lui et s'arrêta à quelques centimètres.

" Si je possédais quelques dons pour refroidir quoique ce fut, je me ferais un plaisir de geler votre langue. "

Suzume recula, tout en ne le lâchant pas du regard.

" Ne me faite pas perdre mon temps et dites-moi ce que vous voulez. "

Il fallait battre le fer tant qu'il était chaud.

@mm




Hatake Hotaru
Hatake Hotaru
Chûnin de Kumo
Chûnin de Kumo
Messages : 75
Date d'inscription : 23/02/2024

Feuille de personnage
Niveau: 9
Ryôs: 0
Rouleaux: 38
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV032/90[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (32/90)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0600/600[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (600/600)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0620/620[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (620/620)
Force: 10
Défense: 33
Agilité: 40
Esprit: 65

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Lun 4 Mar 2024 - 23:48
Chasse ouverte !



Arrivé sur les lieux où sa potentiel cible était là, le jeune homme avait remarqué certaines choses qui ne le contrariait pas, mais qui l’inquiétait quelque peu. Voulant s’assurer qu’il faisait fausse route – il l’espérait – les signes eux furent alarmants. Aie… On dirait bien que la personne est de près ou de loin en lien avec sa proie. Voilà qui va compliquer les choses… Tentant de discuter, voilà que cette dernière semble s’agacer ou plutôt se lasser. Après une gorgée d’eau, elle se redresse et laisse croire qu’elle va s’en aller. Du moins, le shinobi l’interprète ainsi, mais il n’en est rien !!!

Alors qu’il regardait brièvement celle-ci, c’est alors qu’elle use d’une technique assez masculine pour l’intimider. Le piégeant via ses bras, il sursaute presque s’attendant à tout sauf à ce genre de réaction. Oh !!!
Réagissant sur un coup de tête, elle se fit assez claire quant à ses paroles. Telle une louve, elle mordait directement à la nuque. Pas besoin de griffures ou ce genre de petites blessures, non, elle, elle va directement au coup critique dans le but de calmer les ardeurs d’autrui. Un comportement qui dans d’autres situations pourraient plaire au jeune homme. Mais là, il est en mission et ne peut se laisser aller à une quelconque rêverie.
Geler la langue ? Rien que ça ? Il en frissonna imaginant cette dernière user du Hyoton ! Cela lui irait bien car sa chevelure blanche comme neige laissait imaginer cette froideur qu’apporte ce genre de jutsu, ainsi que le bleu de ses yeux ! Mais il se retint de le préciser, ravalant sa salive, seul signe qu’il prenait en compte ses dires.

« Rien que ça ? »

Il s’étonnait, mais ne se moquait guère de celle-ci, cela serait sans doute le meilleur moyen de perdre ses yeux, sa langue ou sa paire de couilles tout simplement… L’objectif de la mission était de capturer une personne, non finir eunuque !
Ainsi, quand elle alla droit au but, il fixa ses yeux bleutés à couper le souffle. Silencieux quelques secondes, il détailla cette dernière. Ses courbes, sa carrure, son apparence générale, elle avait bel et bien l’air d’une guerrière. Pas du genre ultra musclé, mais possédant une finesse nécessaire pour être agile. Peut-être même plus que lui si cela se trouve ? Il vint à retourner vers ses yeux pour alors répondre.

« Je suppose que balancer des histoires comme faire connaissance ne fonctionnera pas ? Hm ? »

Après tout, avec ses dires, il aurait pu être tout simplement un voyageur étant tombé sous son charme, un peu frappé par le soleil en journée et donc sous le coup de sa beauté ? Mais… Non. Il réfléchit à comment tourner les choses à son avantage et vint à doucement reprendre la parole.

« Vous voulez jouer carte sur table hm ? … Bien… »

Regardant brièvement vers l’homme qui avait observé quelque peu la scène, il sentit que la situation pouvait lui/leur échapper, alors, tout comme elle, il prit son courage à deux mains et rapprocha son visage pour lui susurrer à l’oreille.

« Vous êtes avec lui… Ou contre ? »

All in ! Le jeune homme comptait bien savoir à quoi il devrait s’attendre. Une main glissa vers une de ses poches par sécurité, s’apprêtant à utiliser une bombe fumigène si elle annonçait être avec lui. Car en demandant cela, il s’agissait presque d’un aveu qu’au moins lui semble en avoir après cet homme ! Si elle était avec lui, l’affrontement semblait inévitable, en revanche, si cette dernière cherchait aussi à le capturer, peut-être pourraient-ils arriver à un quelconque accord. Cette idée semblait la plus raisonnable selon le Hatake. Attendant donc sa réponse, il remarqua que quelques regards se tournaient vers eux, la position de la demoiselle laissant imaginer au loin bien des situations. Ce à quoi, pour détendre l’atmosphère il dit à voix haute faisant passer la scène pour une simple dispute entre gens qui se connaissent.

« Allons… Je plaisantais… pas besoin de me mettre la pression comme ça ! »

Restait à voir ce qui allait suivre. Si elle mentionnait le fait de ne pas être avec lui, le jeune homme reviendrait murmurer des mots à celle-ci, mettant à exécution son plan.

« Je crains que les regards soient trop tournés vers nous désormais… Peut-être serait-il préférable d’en discuter… à l’abri des regards justement ? »

Certes, cela pouvait sembler ambiguë, mais la demoiselle pouvait bien voir son sérieux. Il ne se rinçait pas l’œil ou ne semblait plus insister sur sa beauté. Au fond, avec du recul il avait sous-entendu des choses pour tâter le lien entre elle et l’autre gars, mais… c’est vrai qu’elle n’est pas mal ! Mais ils ne sont pas là pour ça… Alors attendant de voir ses décisions, il dirigea sa main libre vers un de ses bras – le gauche – pour le décaler et dire plus sereinement.

« Détends toi voyons… »



Codage par Libella sur Graphiorum

Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Mer 6 Mar 2024 - 18:49
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


Malgré la virulence des mots de la jeune femme, la voix de cette dernière restait posée, étonnamment dans le contrôle, tout comme son attitude quelque peu glaciale. Elle n'était pas ici pour faire une scène, seul l'accomplissement de sa mission avait de l'importance. Seulement, le camarade qui s'était introduit dans sa zone de chasse, était devenu un élément gênant, surtout à la vue de "l'apparente" simplicité de son objectif. Un simple petit grain dans un rouage pouvait empêcher la mécanique de tourner... et tout pouvait aisément devenir fâcheux. Il était ce petit grain et elle devait trouver un moyen de s'en débarrasser... ou d'éventuellement trouver un compromis. Il valait sans dire que la première option lui aurait été préférable, mais elle savait que la vie de shinobi était pleine de facteurs impondérables.

Se murant dans le silence alors qu'il lui donna l'impression d'essayer de gagner du temps, elle attendait qu'il lui répondît, tandis que ses yeux ne le lâchaient pas. Un mauvais geste, une mauvaise parole, et elle devrait réagir vite. Se montrant précautionneux, l'inconnu finit par s'avancer vers elle, lui glissant quelques mots à l'oreille qui lui permirent de comprendre qu'il en avait bien après le même homme : Iwata Katashi. C'était bien sa vaine... et un peu plus encore quand tous deux avaient attiré l'attention de certains clients. C'était ce qu'elle aurait aimé éviter mais... elle devait accuser sa faute. L'ignorance aurait été la meilleure chose à faire, mais cet homme trop bavard... cela avait bousculé ses pensées.

Le rouquin préféra tourner la scène comme s'il s'agissait d'une dispute, d'une mauvaise blague pour apaiser l'atmosphère ambiante. En rendant leurs échanges futiles, le couple n'éveillait plus aucun intérêt... Et Suzume s'appliqua à jouer cette comédie pour que tout ne tomba pas à l'eau. Alors qu'il écarta son bras, elle attrapa soudainement le sien, refermant des doigts fermes sur la manche du tissu qui le recouvrait.

" Viens. "

Sans ménagement, la Yuhi l'obligeait à la suivre pour aller en dehors de l'établissement, comme si elle désirait ne pas laver son linge sale en public. Elle accélérait son pas, comme pour feindre une vaine colère, et une fois dehors, l'emmena dans la ruelle avoisinante pour ne pas rester devant les portes. Dans l'ombre, mais à quelques mètres seulement de l'auberge. Et là, sans ménagement, elle se permit de le plaquer contre le mur de l'établissement, posant son avant-bras sur sa poitrine pour le bloquer.

" Qui êtes-vous et d'où vous venez ? "

Se serrant un peu plus pour montrer qu'elle ne plaisantait pas, elle enfonça à nouveau ses yeux dans les siens.

" Pourquoi cherchez-vous cet homme ? "

Implicitement, sans avoir répondu aux propres questions de Hotaru, Suzume avouait à demi-mot qu'elle en avait après la cible. Mais devrait-elle en compter une seconde ?

@mm




Hatake Hotaru
Hatake Hotaru
Chûnin de Kumo
Chûnin de Kumo
Messages : 75
Date d'inscription : 23/02/2024

Feuille de personnage
Niveau: 9
Ryôs: 0
Rouleaux: 38
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV032/90[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (32/90)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0600/600[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (600/600)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0620/620[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (620/620)
Force: 10
Défense: 33
Agilité: 40
Esprit: 65

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Mer 6 Mar 2024 - 20:06
Chasse ouverte !



La rencontre avec cette personne rendait les choses plus tendues que jamais. Lui qui aurait apprécié une chasse vite fait bien fait, il allait devoir revoir ses ambitions à la baisse. Comme elle l’imagine, lui pense pareil et la voit comme un grain de sable dans le rouage de la mission, or, quand on est organisé, un simple grain de sable peut avoir des conséquences désastreuses malgré un plan bien huilé ! Se battre ici et maintenant ruinerait leur couverture de civil, mais aussi leur ferait perdre une opportunité en or de récupérer la cible ! Alors plutôt que céder à la facilité, l’homme se pressa de choisir l’option de sécurité et tenta de désamorcer la situation avant qu’elle ne dégénère. S’occupant du regard d’autrui, il fut heureux de voir que la miss était assez intelligente pour jouer le jeu, plutôt que beugler un truc du genre « Comment ça ?! Jte connais pas moi !!! ». Ainsi, abaissant la méfiance des gens, il troqua ses bombes fumigènes contre quelques ryos et posa ceux-ci sur le comptoir pour payer sa consommation et pouvoir s’éclipser quand celle-ci lui prit un bras pour l’entraîner ailleurs.

« Hey… pas si vite… Rhaaa.. les femmes j’vous jure… »

Un commentaire destiné aux spectateurs qui en retournèrent bien vite à leurs occupations fort heureusement pour les deux combattants. La suivant d’un pas aussi vif que le sien, jouant le rôle du malheureux qui allait subir son courroux, il la suivit jusqu’à la ruelle où il fut de nouveau plaqué au mur. Les questions pleuvaient et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle est direct. Par précaution, le jeune homme plaça lentement mais sûrement une jambe entre ses cuisses pour éviter une castration soudaine si l’envie lui prenait en cas de mauvaise réponse de sa part. Réfléchissant avec deux ou trois coups d’avance, il fixait ses yeux et profita du rapprochement pour se noyer dans son regard.
Dans d’autres circonstances il aurait été ravi d’un tel rapprochement, mais l’intensité qu’elle y met est très… perturbante ! A moins que ça soit son regard ? Il ne saurait dire, mais l’heure n’était pas à la romance – bien que cela ne le dérangerait pas – alors il écouta sa énième question et soupira en essayant de rester calme malgré sa pression physique et mentale. Quel tempérament !

« Et bien… C’est typique de chez toi que de plaquer les hommes ou les gens aux murs ? Je vais croire à des avances à la longue… et même si j’aime bien tes yeux… c’est un peu trop… direct pour moi ! »

Soupirant longuement, l’homme feint la détente la plus totale pour alors subitement changer de comportement. Passant du calme à la rage si on peut dire, il tenta de profiter du relâchement pour tenter de retourner la situation. Priant qu’elle se soit détendue ne serait-ce qu’une micro seconde lors de sa propre détente, il tenta d’inverser les rôles !
S’il réussissait, il plaquerait son bras sur sa gorge sans l’écraser, une jambe entre les siennes et une main attrapant un poignet pour minimiser ses gestes. Une sorte de prise pour amoindrir ses possibilités, mais lui n’appuyait pas son corps contre elle pour éviter toutes mauvaises interprétations.
Si par mégarde il n’y arrivait pas et se retrouvait encore plus acculé contre ce mur, il grognerait un bref instant avant de répondre. Dans tous les deux cas, qu’il soit dominant ou dominé, il répondrait la même chose à la demoiselle à la chevelure blanche comme neige !

« Qui je suis n’a pas de réelle importance, tout comme toi qui tu es… Quant à d’où on vient… Le fait de demander avant d’agir plus, c’est sans doute un signe qu’on n’est pas ennemi jurés, donc… autant en rester sur ça non ? Mais si tu insistes vraiment… Kumo… et toi ? »

Il restait cependant mystérieux quant à qui il est. Essayant de ne pas être trop inconfortable, il continua de fixer ses yeux et s’y plonger. Ce qu’il veut à cet homme ?

« Si on a la même cible en ligne de mire, on doit vouloir la même chose… Sa tête. Pour nos villages respectifs ou… sa prime, ou les deux ? Pour ma part, je veux juste le ramener à mon village. Il a des comptes à rendre pour rester vague… »

Ne pouvant dévoiler qu’il a arnaqué Kumo, il espérait que cela lui irait comme réponses, aussi, qu’il soit plaqué au mur ou qu’il la plaque elle au mur, il poserait une énième fois la même question dans les deux situations.

« On desserre l’emprise ? Ou je commence à m’imaginer des choses ? »

La titillant sur la chose pour quelque peu la taquiner – ou l’exaspérer – il attendait qu’elle agisse. Si elle avait d’autres questions, il y répondrait et s’ils quittaient cet instant pressing, il se masserait les poignets un bref instant avant de la regarder en détail.

« Bon… Autant être clair, je n’ai pas l’envie de me battre contre toi, alors autant trouver un compromis, qu’en dis-tu ? Plutôt que se battre et le gagnant garde le droit de chasser sa cible, autant nous allier et voir comment partager équitablement la gloire si on peut dire. Hm ? »

Oui, il négociait. Il tentait de maintenir l’honneur des deux camps principalement, ignorant si celle-ci en voulait à lui pour l’argent uniquement ou s’il y avait d’autres raisons. Si en revanche elle devait ramener à son village l’individu, ils allaient devoir se départager d’une manière ou d’une autre… Et la combattre était tout sauf ce qu’il désirait. Cela serait une perte de temps pensait-il ! Mais qu’en pensait-elle, elle ?!! Imaginait-elle avaler des couleuvres tout comme lui pour réussir cette mission ? Rien n’est moins sûr.
Tentant de calmer le jeu, il mentionna son jeu d’acteur avec un air quasiment malicieux.

« Tu joues bien le rôle de la copine énervée en tout cas… »



Codage par Libella sur Graphiorum


Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Lun 25 Mar 2024 - 19:03
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


Suzume n'était pas le genre de femme à se laisser aisément intimider, ni même charmer. Qu'importaient les insultes ou les compliments, cela glissait sur elle comme de l'eau. Ainsi, c'était un regard qui ne cilla pas une seconde qui demeura poser sur le Hatake, froid et impénétrable, ne désirait nullement entrer dans le jeu des blagues légères de ce camarade d'infortune. Toutefois, ce dernier s'affichait étonnamment détendu malgré la dangerosité qu'elle aurait pu représenter pour lui, et bien qu'elle n'était d'une nature nerveuse, elle imaginait que cela cachait quelque chose, et son instinct ne l'avait pas trompé.

À peine cette pensée la traversa que par un jeu de surprise et d'agilité, il inversa alors les rôles. En quelques secondes, ce fut au tour de Suzume d'être dos au mur, le bras de ce dernier contre sa gorge, sans pour autant chercher à l'étouffer. Il essayait de la maintenir comme pour calmer son agressivité mais... la Yuhi demeura impassible. En d'autres circonstances, sans nul doute aurait-elle pu réagir promptement. Elle était même en capacité de se défaire de cette emprise habilement si l'envie était là. Toutefois, il y avait là aussi un désir de mieux déterminer la force et le caractère de son "adversaire". Après tout, s'il avait voulu, il aurait pu essayer de lui faire bien plus de mal que d'accepter de répondre à ses questions.

" Kumo... Mmmm... "

Le pays de la foudre, frontalier avec sa propre nation. S'il n'y avait pas de querelles publiques entre les deux, la méfiance demeurait tout de même entre shinobis. Il fut tout naturel pour elle d'hésiter avant de répondre, mais il visait juste sur un point : ils n'étaient pas officiellement ennemis.

" Suna. "

La réponse aurait pu potentiellement être évidente, à ceci près que Suzume n'avait que peu de caractéristiques physiques avec la majorité de la communauté de son pays. Elle avait le teint trop clair, les yeux trop clairs, les cheveux trop clairs... bref, des détails qui avaient même laissé aux siens quelques soupçons sur ses origines, avant qu'elle se révélât porteuse du dojutsu de son clan.
Laissant alors le kumojin s'expliquer sur le désir de ramener la cible dans son pays, la jeune femme demeura silencieuse, se contenta d'un simple hochement de tête quand il marqua sa volonté de la libérer de son emprise.

" Relâche-moi.  "

Simple. Clair. Peut-être même un brin vindicatif. Pourtant, le son de sa voix n'était en rien malveillant, il ne brillait que de sa neutralité la plus absolue… jusqu'à ce qu'il se tentât à négocier la suite. Deux shinobis, deux villages et une seule cible. Il était évident que cela posait un problème. Seulement, Suzume n'avait aucun grief contre le fuyard, elle ne faisait qu'exécuter une mission.

" Je n'ai pas envie de perdre mon temps dans un conflit inutile, alors faisons simple. Je te laisse ramener cet homme si j'obtiens la prime. Libre à ton pays de le punir comme il le voudra. Garde la gloire, je n'en veux que la monnaie. "

Est-ce que la Yuhi était vénale ? Loin de là, elle se voulait principalement pragmatique. Les ryos lui permettraient d'étudier plus, et qui disait étudier plus, disait devenir plus forte, et il en découlerait la même chose pour les siens. Le reste n'était que du menu détail. Et en parlant de détails, le fait qu'il mentionna son "jeu" de dupe la poussa instinctivement à soupirer de lassitude.

" Il ne m'a pas été bien difficile de simuler. Tu es un homme beaucoup trop bruyant et tapageur. Les gens de Kumo sont-ils tous ainsi ? "

La sunajin n'attendait guère de réponse, il fallait dire que cela ne l'intéressait pas outre mesure, restant focalisé sur sa mission.

" Ne perdons pas de temps, veux-tu ? Iwata Katashi va sans nul doute encore jouer jusqu'à ce qu'il n'ait plus rien. Il a loué une chambre dans cette auberge. Il me semble inutile de faire un esclandre public et il sera aisé de l'arrêter une fois qu'il sera saoul et endormi. Nous avons donc plusieurs possibilités devant nous. "

À savoir que Suzume avait déjà loué sa propre chambre dans l'établissement, et elle se savait non loin de celle de sa cible. Il y avait aussi l'option d'attendre sous la fenêtre ou bien de piéger et d'attendre le dénommé Katashi dans ses propres quartiers.

@mm




Hatake Hotaru
Hatake Hotaru
Chûnin de Kumo
Chûnin de Kumo
Messages : 75
Date d'inscription : 23/02/2024

Feuille de personnage
Niveau: 9
Ryôs: 0
Rouleaux: 38
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV032/90[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (32/90)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0600/600[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (600/600)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0620/620[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (620/620)
Force: 10
Défense: 33
Agilité: 40
Esprit: 65

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Lun 25 Mar 2024 - 22:47
Chasse ouverte !



La demoiselle et le Hatake allaient donc dehors pour discuter à l’abri des oreilles indiscrètes. Un bon choix se disait le ninja de Kumo, car gérer cela à l’intérieur aurait été plus délicat. Usant de l’effet de surprise, sans totalement déceler si elle faisait exprès ou non, il retournait quelque peu la situation pour tenter de négocier et montrer patte blanche. S’exprimant donc, le Kumojin fit les « présentations » de village seulement et cette dernière sembla pensive. Par la suite, elle-même fit cette présentation en se disant être du village du sable ! Ainsi, ils n’étaient pas ennemis officiellement, donc il n’y avait pas de réelle raison de se battre, ce qui est déjà un soulagement il faut dire. Se détendant quelque peu, le Hatake observa la demoiselle qui n’opposait que peu de résistance. Quand en revanche elle quémanda la liberté, celui-ci essaya de la sonder, avant de finalement accepter. Il n’y avait pas de raison apparente à la garder ainsi contre un mur. Sauf peut-être dans un contexte plus intimiste ? Hmmm…

Obéissant, il se retira de la prise et la laissait pleinement respirer normalement. Lui laissant son espace vital, il restait sur ses gardes malgré un air décontracté désormais, preuve qu’il reste un ninja avant tout ! Désormais, il fallait se mettre d’accord sur certains termes et contre toute attentes, cette dernière imposa ses règles. Et si d’ordinaire cela peut être houleux entre les ninjas… là l’air de Hotaru montra sa surprise. Elle ne désirait que l’argent ? Aucunement l’homme en question ? Il manqua de souffler un grand coup et afficha un maigre sourire qui prouvait que ça l’arrange. Et il ne tarda pas à le signaler ouvertement, n’ayant aucun intérêt à le cacher.

« Voilà des termes bien… Arrangeants ! J’aurais parié que ça soit l’inverse, mais… ton souhait va être exaucé, dans cette configuration, cela me va ! J’accepte ton offre ! Tu gardes l’argent, moi la personne ! »

Cette dernière se permis une petite pique au sujet de son jeu d’acteur et il vint à hausser les épaules. Se fondre dans la masse ne signifie pas toujours être discret comme une ombre, mais il était inutile de faire un cours sur le sujet… Il existe autant d’approches possibles d’une cible que de personnes dans ce bas monde. Pourtant, en un sens son égo fut quelque peu touché. Mais il gardait ça pour plus tard, tout deux s’accordaient sur le fait que la mission était importante désormais et en tant que professionnels, ils se devaient d’accorder leurs violons !

« Hmmm… Toutes options est bonne à prendre, mais j’ignore s’il est vraiment seul. De ce fait, je me fais m’occuper de sa chambre. On lui tombera dessus une fois affaiblis par l’alcool. Tiens-le en surveillance, cela te va ? »

Proposant un plan et non imposant celui-ci, de son côté il comptait infiltrer sa chambre pour assurer ses arrières. Comment ? En récupérant un habit ou quelque chose qui permettrait de le repérer de nouveau. Une odeur plus forte permettrait de mieux pister ce dernier et ça, c’est clairement un job pour Shiro ! Bien que de son côté, le ninja n’était pas en reste en termes de pistage et d’ailleurs, il ferma brièvement les yeux pour se concentrer. Essayant de repérer ce dernier, son rire hilare ne trompa pas ce dernier et il sembla rassuré.

« Il est encore en train de jouer… Profitons-en pour agir. A quelle chambre est-il logé ? »

Lui irait de son côté, et laisserait la demoiselle agir comme bon lui semble. Il ne laissa aucunement échapper un certain détail, montrant que même s’il semblait faire confiance, il était sans doute aussi méfiant qu’elle, ou du genre à utiliser son cerveau quand même. *

« Pas d’entourloupe par contre… »

Aucune réelle menace qui plane, mais un simple avertissement qui valait dans les deux sens. S’éclipsant si cette dernière avait partagée l’information de la chambre, il chercherait la fenêtre extérieure pour alors tenter de pénétrer dans les lieux. Dans un premier temps, il analysa ce que sa vision lui informait, puis il prit la décision de pénétrer par effraction. Avec le moins de bruit possible, il entra dans la pièce pour se fondre dans les ombres de la pièce et chercher ce qui pourrait servir de trace à suivre. Manque de chance, aucun vêtement trainant dans un coin, alors, il se tourna vers le lit qui semblait défait. Pas très ordonné ou propre ce gars… Sans doute l’appel du jeu qui était plus fort. Avec minutie, il découpa un petit bout de de tissu situé vers le fond du lit pour que cela passe inaperçu, puis le rangea dans une de ses poches. Son plan B ainsi réalisé, il pourrait retourner à sa filature et se cacherait dehors en attendant que le concerné retourne dans sa chambre.
Discret cette fois-ci, il usait principalement de son ouïe pour se focaliser sur la cible. Pendant un court moment il tenta de repérer la demoiselle, mais… Difficile en n’ayant aucun indice. Autant le rire de la cible était facilement repérable et donc par la suite se concentrer sur ses sons était aisé, mais concernant la demoiselle… Outre une neutralité à toute épreuve… Devrait-il estimer que le bruit le plus discret soit-il pourrait être cette dernière. Un fin sourire naquit sur ses lèvres, admettant tout bas.

« T’es douée… »

C’est clairement dans ces moments là que l’homme regrette ne pas avoir un membre du clan Uzui à ses côtés. Un entraînement avec eux ne serait pas de refus pour améliorer encore plus ses sens se dit-il ! Mais en attendant, il fallait se montrer patient, la partie la plus délicate de la mission commençant réellement : la filature !



Codage par Libella sur Graphiorum


[/quote]
Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Dim 7 Avr 2024 - 19:03
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


S'il y avait une chose inhérente à Suzume, c'était qu'elle se trouvait souvent là où on ne l'attendait pas. La surprise qu'elle crut déceler sur le visage du kumojin en était une nouvelle preuve, peut-être même bien plus quand il exprima que le sens de l'arrangement qu'elle proposait lui convenait tout à fait. Pourtant, qu'il avait-il de si surprenant dans son choix ? Pragmatique, la jeune femme n'exécutait des missions que pour ce qu'elle apportait : l'argent. Quelque en était l'ordre, la tête à faire tomber ou bien à piéger, cela lui importait peu. Elle ne se laissait prendre par aucune sensiblerie, ou bien en mimait seulement ce qu'elle avait observé pour obtenir quelque chose, non pas pour elle, mais pour son clan ou son village. Ils étaient, après tout, la priorité, qu'importait son bien-être. Cependant, son oncle lui-même aurait préféré qu'il en fut autrement, qu'elle eut un déclic qui ferait qu'elle ne demeurerait pas une coquille vide. Il s'en voulait, car il savait qu'elle était une des Yuhi qui se salissait le plus les mains, à se demander jusqu'où cela avait souillé sa propre âme, déjà si froissée par les épreuves de la vie.

" Bien. "

Il semblait que l'accord avait été trouvé et acté. Ne désirant nullement faire attendre plus les choses, Suzume invectiva son camarade à choisir la marche à suivre afin que ni l'un ni l'autre n'eut à se marcher dessus. Puisqu'ils n'avaient jamais travaillé ensemble et ne connaissaient aucunement les capacités de l'autre, ils devraient se montrer ingénieux et efficaces. Même s'il était assez difficile de savoir si le premier terme s'accorderait bien avec l'inconnu. C'était l'occasion ou jamais de faire ses preuves.

" Tu comptes piéger ses quartiers ? Fais ce que tu veux après tout, tant que cela ne nuit pas à la finalité de notre mission. Je m'occuperai de le surveiller. "

La sunajin n'était pas contrariante, qu'importaient les méthodes du moment que le duo arrivait à leur fin, ou tout du moins, au moins pour l'objet de leur mission. De plus, la surveillance était l'un de ses domaines de prédilection. Jouer les sentinelles, analyser les présences sur un terrain, toutes ces choses que ses yeux étaient seuls à percevoir... cela avait rendu la jeune femme difficile à surprendre. Si l'on devait aussi compter sur ses propres talents furtifs, cela faisait d'elle une ombre véritable.
Quoiqu'il en fût, quand Hotaru lui demanda l'emplacement de la chambre de leur "victime", elle pointa alors énigmatiquement son index au-dessus de sa tête, désignait alors une fenêtre fermée, juste au-dessus de la taverne. Il n'y avait que deux étages dans l'établissement et les chambres pour les clients étaient principalement au premier. Le second devait être réservé aux propriétaires.

" Sa chambre est juste au-dessus de nos têtes. La mienne est à côté. "

Ne répondant aucunement à la dernière remarque de son camarade, si ce n'était un profond soupir, elle abandonna ce dernier pour retourner à la taverne. Toutefois, avec cette rencontre fortuite, elle devait reprendre cet étrange rôle de jeune femme vexée, raison pour laquelle elle pénétra dans les lieux avec autant de fracas qu'elle en fut sortie. Il fallait imaginer qu'elle s'était disputée de plus belles, et le barmaid lui-même n'avait osé lui poser la moindre question quand elle porta sur lui un regard assez noir. Suzume se contenta de lui faire un signe pour qu'il lui servît un verre, tandis qu'elle reprenait les choses où elle les avait arrêtés...

Le temps passa... une heure, deux heures... jusqu'à ce que la partie de cartes de leurs cibles prit un tournant presque malencontreux. Il eut une dispute entre les joueurs, mais tous étaient ivres au possible. Il fallut que le patron lui-même haussa le ton et invectiva à certains de rentrer chez eux, et ceux qui avaient une chambre, de remonter dans la leur. C'était à cet instant que Katashi, râlant, décida enfin à monter dans sa chambre... et l'occasion pour Suzume d'entrer en "action". Elle attendit toutefois quelques minutes, avant de prendre une expression moribonde et proclamant qu'elle allait finalement se coucher. Ses pas étaient si légers que le plancher ne daigna grincer sous ses pieds, mais quand elle prit l'escalier, elle s'était rendu compte que sa cible n'était pas encore dans sa chambre. Visiblement, il était si ivre qu'il avait du mal à ouvrir la porte.

" ... "

Restant dans l'ombre, elle attendit, avant de filer dans le couloir pour se rendre à sa chambre dès qu'il fut entré, non sans se demander ce que faisait son partenaire inopiné. Était-il dans chez leur cible ? Était-il resté dehors ? C'était alors qu'elle se rappelait qu'il avait lui-même mentionné "pas d'entourloupes" et elle ne put s'empêcher de tendre l'oreille en pensant devant le quartier de Katashi. Elle l'entendait râler et se prendre les meubles. Il lui faudrait attendre qu'il dormît, même si cela ne serait sans nul doute pas bien long. Secouant la tête, elle savait que de son côté, elle ne fermerait pas l'oeil.

@mm




Hatake Hotaru
Hatake Hotaru
Chûnin de Kumo
Chûnin de Kumo
Messages : 75
Date d'inscription : 23/02/2024

Feuille de personnage
Niveau: 9
Ryôs: 0
Rouleaux: 38
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV032/90[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (32/90)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0600/600[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (600/600)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0620/620[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (620/620)
Force: 10
Défense: 33
Agilité: 40
Esprit: 65

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Lun 8 Avr 2024 - 16:53
Chasse ouverte !



Le plus dur pour une mission de ce genre c’est clairement de patienter. Bien des gens en sont incapable, comme sa connaissance : Ryu ! Ce dernier aurait confronté directement le concerné, faisant de cette approche un fiasco. Une chance, la beauté de Suna ne semblait pas de ce genre… Non, elle semblait au contraire calme et insensible à la pression. Douce ironie de venir d’un Pays chaud mais avoir un regard de glace ou une attitude « froide », mais en un sens on peut dire que cela est rafraichissant. Après avoir préparé un plan au cas où le premier ne fonctionnerait pas, le Hatake attendrait dehors en restant sur un mur. Se focalisant sur les bruits, il devait l’admettre, la Yuhi était redoutable niveau furtivité. Un bon point pour elle, celle-ci venant à piquer la curiosité du jeune homme.

Bref, bientôt, le concerné semblait ENFIN remonter et … quelle montée. Bien alcoolisé, il semblait naviguer avec autant de finesse qu’un éléphant en plein magasin de porcelaines et si au début cela était amusant à entendre, cela devenait vite lassant. Gérer quelqu’un d’alcoolisé c’est toujours une plaie surtout si elle a l’alcool mauvais ! L’entendant rentrer, il fut soulagé et il sursauta devant un premier choc contre un meuble. Et beh… Il faut croire qu’il allait être simple de le capturer ! Attendant donc, tout comme sa partenaire, Hatake Hotaru croisa doucement les bras, priant qu’il tombe de fatigue d’un coup ou… se cogne la tête contre le sommier du lit, cela leur fera une belle jambe !
Finalement le calme retentit et Hotaru poussa un soupire de soulagement.

« Pfiouuuu… Enfin… »

Lentement, tel un caméléon, il se faufilait dans l’ombre et entrait de nouveau par la fenêtre. Ne pipant pas un mot, il se demandait si son acolyte allait intervenir. L’homme ronflait assez bruyamment, ce qui pourrait couvrir certains bruits, alors le jeune homme vint à approcher de la porte pour essayer de discerner les bruits de l’autre côté. Hmmm… Il donna deux petits coups à la porte et déverrouilla cette dernière pour laisser l’acolyte entrer si elle le désirait. Lui de son côté reviendrait aux côtés de leur cible qui allait bientôt avoir un réveil difficile.
Réfléchissant à la marche à suivre il repensa à bien des techniques apprises au cours de ses longues années et vint à opter pour la suffocation. Non mortelle évidemment. Si la demoiselle avait rejoint la pièce, il fit signe par rapport au bruit, l’air de dire « quel boucan », puis vint à approcher du lit. Ni une ni deux, il fit une prise de sorte à faire suffoquer ce dernier. Et si dans un premier temps cela ne rencontra aucune riposte, bientôt, il se réveilla, mais en vain… Déjà en proie au ninja, il avait beau gigoter et tenter de hurler, le jeune homme maintenait une forte pression sur sa voie respiratoire, il attendit que ses mouvements ne cessent pour arrêter afin de ne pas le tuer. Cela serait regrettable. Ainsi maîtrisé, il vint à sourire. Maintenant le plus dur restait à faire : l’escorter hors d’ici sans être repéré.

« Hmmpf… Le plus délicat reste à faire… »

Son idée première serait de le faire passer par la fenêtre, mais… Mine de rien, il faisait son pesant d’or le bougre… Même pour le Hatake, cela allait être compliqué de le trainer comme un sac à patate. Tsss.

« On opère comment ? »

Dit-il en se demandant bien comment faire pour ne pas attirer les regards. Réfléchissant, bien des scénarios se jouaient dans sa tête, y compris les plus farfelus, comme tacher un de ses vêtements et faire croire que monsieur n’a su se retenir. Ils pourraient jouer les bons samaritains qui tentent de l’aider à se changer ou n’importe quoi d’autre… Sinon, ils pouvaient tout aussi bien l’attraper et fuir en courant, mais cela serait prendre le risque d’avoir des gens à dos.

« Des suggestions ? »

Il coopérerait avec la demoiselle si cette dernière avait une idée viable !
De plus, il l'avait fait suffoqué, mais impossible de savoir pour combien de temps exactement !



Codage par Libella sur Graphiorum

Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Sam 27 Avr 2024 - 18:47
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


Derrière les murs de sa chambre, Suzume attendait, encore et encore au rythme des minutes dont le temps paraissait s'écouler si lentement, à l'image de l'ivrogne qui avait eu tant de difficulté à rentrer dans sa chambre. Mais elle devait prendre son mal en patience, ne serait-ce que pour que l'énergumène ne s'effondra de lui-même et que son camarade du jour eut fini son office. Alors, elle resta dans l'obscurité, cette obscurité qui était tout son monde et univers, dans lequel elle avait toujours évolué. Ses yeux n'étaient jamais meilleurs qu'en pleine nuit, raison pour laquelle elle avait activé, presque comme une habitude. Elle entrait dans un autre monde, son mode qui n'était constitué que d'un jeu de couleurs étranges, mêlant les ombres et les sources de chaleur du vivant. Tout le monde paraissait identique dans son champ de vision, ou tout du moins, tant que l'on respirait.

Considérant qu'elle avait été assez patiente et que le silence s'était fait un peu partout en ces lieux, la shinobi s'évapora de sa chambre pour se retrouver derrière la porte de sa cible. C'était précisément à cet instant qu'elle entendit son équipier opportuniste toquer légèrement pour la prévenir que tout était "sous contrôle". La chose la plus remarquable à cet instant ? Leur étrange synchronisation. Bien que toujours sur ses gardes, Suzume entra dès qu'elle distingua le son du loquet que l'on déverrouillait et se faufila à l'intérieur de la pièce avec tant de discrétion que l'on aurait pu croire à un chat. En un sens, la métaphore n'aurait pas pu être plus juste. Son dojutsu toujours actif, elle vit la silhouette de leur cible, étaler de tout son long dans son lit, toujours vivant et ronflant comme l'ivrogne qu'il était. Son sommeil semblait si profond que le réveiller se relèverait en réalité plus de l'exploit que le sort qui l'attendait. Ce n'était qu'après que son regard s'en retourna vers Hotaru. Elle le voyait alors, comme les autres, une source de chaleur au cœur de la nuit dont elle pourrait surveiller la tension.

Le jeune homme lui adressa quelques signes, avait qu'il ne s'occupa du malheureux soulard pour l'envoyer plus profondément dans les abîmes, afin d'éviter tout risque inutile. C'était le plus intelligent à faire, et ce geste lui rappelait que Hotaru était bel et bien un ninja, malgré son attitude désinvolte.

" Possèdes-tu un quelconque véhicule de transport, si nous parvenons à le sortir d'ici ?  "

Espérant qu'il eut une réponse positive, elle comprit à sa demande que ce n'était peut-être pas le cas.

" Je connais le désert mieux que quiconque, et je peux librement circuler même en plein coeur de la nuit. Je doute que cela soit ton cas, bien que tu me sembles... capable. "

Le regard de la jeune femme passa de haut en bas du shinobi.

" Cet idiot n'est qu'un civil et je doute qu'il soit venue ici à pied. Il doit avoir un cheval, et s'il n'en a pas... Tu pourras en emprunter un pour le transporter jusqu'à ton village. Si l'animal se montre trop bruyant, je pourrais toujours faire diversion. "

Ce fut alors qu'elle s'avança vers la fenêtre, regardant dans la rue si elle détectait la moindre présence et en contrebas pour jauger la hauteur.

" Si on se sert des draps comme des cordes, on peut le faire descendre par ici. Noue ses mains, ses pieds, ainsi que sa bouche. "

Suzume se retourna une nouvelle fois vers Hotaru, dont, techniquement, elle ne connaissait toujours pas le nom, juste l'origine.

" Est-ce que cela te convient ? "

Pendant qu'il s'occuperait du futur prisonnier, elle, grâce à ses yeux et à la faveur de la nuit, pourrait passer de toit en toit et trouver de quoi transporter le poids mort qu'était le joueur invétéré. Pour le reste, ils verraient bien comment se déroulerait les choses.


@mm




Hatake Hotaru
Hatake Hotaru
Chûnin de Kumo
Chûnin de Kumo
Messages : 75
Date d'inscription : 23/02/2024

Feuille de personnage
Niveau: 9
Ryôs: 0
Rouleaux: 38
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV032/90[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (32/90)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0600/600[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (600/600)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0620/620[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (620/620)
Force: 10
Défense: 33
Agilité: 40
Esprit: 65

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Mer 1 Mai 2024 - 15:46
Chasse ouverte !



La mission se poursuivait dans le calme le plus absolu. Contraste parfait entre l’attitude « apparente » du jeune homme et la réalité. Le calme de l’autre demoiselle lui était à la limite du glacial, mais ce n’est pas pour déplaire à Hotaru. Cela le change clairement de quand il est en mission avec Ryu… Impossible d’être discret avec ce dernier, pire encore, c’est limite contreproductive ! Bien dommage que la demoiselle soit une Sunajin, en revanche si un jour des missions inter villages voient le jour, il saura qui demander du Pays du Vent ! Mais revenons à la situation, la cible avait été maîtrisée une fois la chambre infiltrée, désormais, il fallait réaliser le plus dur de la mission : l’exfiltrer ! Or, il ne s’agit pas de l’attraper, et le sortir bêtement… il ne fallait pas paraitre suspect. Alors, le rouquin fit participer la demoiselle pour avoir son avis.

Un moyen de transport disait-elle ? Il haussa un sourcil sans immédiatement donner de réponses puis se laissa bercer par ses autres dires. Guide dans le désert ? Méfiant un chouilla, il se demanda si ce n’était pas un moyen de le berner. Un abandon dans le désert, cela peut souvent être fatal, pourtant… elle avait eu bien des occasions de le trahir avant d’être ici, alors, pourquoi attendrait-elle autant ? Essayant de ne pas virer à la paranoïa excessive, il décida de lui faire encore confiance. La mission semblait être sa priorité, elle ne semble pas du genre à éliminer autrui purement et simplement. Il y a même une sorte de froid qui émane d’elle, comme si tout ceci était un automatisme, comme si elle faisait ça sans réelle passion, mais bien, le faire pour le faire. Quelle est cette sensation ? C’est étrange, mais il ne la jugeait pas pour autant. Aussi « robotique » puisse-t-elle paraitre, son efficacité n’est pas à remettre en cause !

« Hmmm… »

Continuant d’écouter ses dires, il vint cette fois-ci à la corriger sur certains points.

« Partir ce soir et user de la nuit grâce à ta vision me semble judicieux. Nous aurons une belle marge devant de possibles poursuivants. En revanche, je doute que prendre son cheval soit une bonne idée. Son absence pourrait mettre la puce à l’oreille de possibles alliés de ce dernier. Laissons-les croire qu’il est juste endormi, et qu’il se lève tardivement à cause d’une méchante gueule de bois bien méritée… »

Car il a beaucoup bu aux yeux de pleins de témoins et pas que de l’eau ! Autant jouer là-dessus. Restait donc à traiter la question du moyen de transport.

« J’ai possiblement de quoi le transporter, même s’‘il’ risque de faire la gueule… »

Pauvre Shiro… pensait le Kumojin.
Bref, tout semblant prêt, il redonna son attention à celle-ci, admirant tant ses yeux que sa chevelure blanche. Sa température corporelle restant stable malgré certaines pensées et notamment au sujet de ce combo yeux-chevelure ! Pour un peu, un poème lui viendrait à l’esprit ! Mais ce n’est pas le moment !

Obéissant, il noua les poings, les chevilles et la gueule de la cible de sorte à ce que s’il se réveil, il soit tout bonnement transformé en asticot. Il ne pourrait que se plaindre en silence de son état. S’assurant que les nœuds étaient bien faits, il regarda vers la demoiselle et se dit qu’il pouvait se permettre cette « incartade », au fond cela n’allait pas mettre en péril la mission. Même si l’on dit que l’ignorance est parfois plus sûre que le savoir ! Quoi de plus innocent qu’un ignorant après tout ?

« … Au fait… Moi c’est Hatake Hotaru. »

Il ne lui demandait pas de faire de même, quoi que son regard posé sur elle semblait presque attendre une réponse, mais… pour le bien de tous, il ne la forcerait en rien. Si elle ne rendait pas la politesse, il se concentrerait alors sur les draps, demandant son aide pour plier et nouer ces draps ensembles. Au fond, eux n’avaient pas besoin de cela pour descendre ou monter de l’étage, mais… le corps inerte lui… Bien qu’ils soient des ninjas et se foutent un peu de l’état de la proie, il ne fallait pas se montrer trop cruel, si ?

« Bien, je descends, fais-moi coulisser le corps tranquillement ! »

Usant d’un peu de chakra, il descendit le mur paisiblement comme s’il marchait normalement et arrivait ainsi en bas. Patientant, il ferait tout pour que cette livraison soit faite dans le plus grands des calmes et attendrait que la demoiselle revienne à lui. Seulement quand ils auront camouflé leur passage dans la chambre et qu’ils seraient en bas, il viendrait à réaliser quelques mudras et apposer sa main au sol ! Dès lors, du sable et de la fumée s’élèverait, au risque de les faire tousser un peu. Du nuage de poussière se dévoilerait alors un chien-loup assez imposant pour être capable de porter un humain. Le chien loup regarda brièvement la nouvelle compagnonne de son maître, tandis que ce dernier fit les présentations.

« Je te présente… Shiro. »

Il ne s’était peut-être pas foulé pour le prénom, mais… c’est de loin un de ses meilleurs acolytes. Alors, posant le corps sur le dos de la bête, cette dernière grogna comme imaginé par Hotaru.

« Je sais je sais… Je t’avais promis de pas faire ça, ou du moins aussi peu de fois que possible, mais là… on n’a pas d’autre choix. Promis… je te ferais à manger ce que tu préfères ! Pendant une semaine !! »

Dès lors, l’invocation sembla un peu plus heureuse, oubliant son rôle improvisé de mule ! Ils étaient prêts au voyage.

« Je te laisse nous guider ! »

Affichant un petit sourire, le jeune homme tentait ç sa façon de montrer qu’il lui faisait confiance. En plus d’être amical désormais.


Codage par Libella sur Graphiorum

Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Dim 5 Mai 2024 - 19:47
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


Suzume n'était une femme qui avait le moindre problème avec la coopération, et qu'importaient les échanges d'idées, si les siennes n'étaient pas retenues, cela ne lui posait aucun problème d'égo. Alors, lorsqu'Hotaru vint à réfléchir et proposer une autre possibilité à la sienne, elle ne s'en froissa en rien. Il fallait dire que la chunin était partie du postulat que l'ivre bonhomme était seul, notamment parce que lorsqu'elle avait observé pendant son jeu, ceux qui étaient à sa table ne lui étaient pas apparus comme des intimes, juste des inconnus qui aimaient le jeu comme lui. La prudence et la prévoyance de l'Hatake étaient plus accrues que ceux de la Yuhi sur cette affaire.

" Bien. Dans ce cas... "

L'animal finirait par profiter à quelques-uns au lieu de son maître véritable. En attendant, si le kumojin préférait abandonner le canasson à son sort, il n'en proposa pas moins une alternative, mais ne s'étala pas sur le sujet... et Suzume ne l'interrogea pas plus. Elle ne saurait dire de qui de la monture ou de leur cible s'en retrouverait ennuyé. Sans doute les deux. Sur ces trêves de bavardages, le shinobi s'enquerrait néanmoins à nouer leur victime du mieux qu'il put, ainsi que lui porter un bâillon afin d'étouffer le moindre gémissement si ce dernier venait à immerger. Pendant ce temps, elle tendait l'oreille et observait par la fenêtre afin de vérifier qu'il n'y avait personne qui viendrait à les gêner dans leur entreprise. Ce fut à ce moment le plus inattendu que son "équipier" fit le choix des présentations officielles, chose qui ne manqua pas de faire sourciller la jeune femme quand elle porta son regard vers lui.

" Ce n'est pas le moment le plus approprié. "

Et elle détourna son attention vers la fenêtre, avant de négligemment glisser son nom.

" Yuhi Suzume. "

Au moins, maintenant, elle pouvait mettre un nom sur son visage. Lui de même. Pour la suite des évènements, Hotaru descendit le premier sans que la sunajin n'eut la moindre réflexion à lui faire. Dans un sens ou dans l'autre, la tâche serait la même, bien que peut-être un peu plus pénible pour elle de retenir le soulard dans son hamac de drap.

" Dès que tu es prêt, fais-moi signe. "

Dès que son camarade émit le signal demandé, Suzume fit basculer le corps du pauvre bougre et commença à lentement le faire descendre. Il fallait être calme, silencieux et concentré, surtout pour la Yuhi qui n'était pas connue pour avoir une force phénoménale dans les bras. D'ailleurs, ne faillit-elle pas lâcher le "paquet" ? Mais elle se rattrapa à temps, avant de faire un signe silencieux à Hotaru pour lui exprimer quelques excuses à ce sujet. Et dès que l'ivrogne fut délivré des draps, la chunin fit remonter le tissu pour tout remettre en place dans la chambre, dissimulant par la même occasion la moindre trace d'effraction et faire comme si la cible n'était jamais venue dans sa chambre initialement réservée. Ce ne fut qu'après plusieurs longues minutes que la sunajin quitta les lieux, et descendit rejoindre le Hatake.

Quand la jeune femme mot un pied à terre, le kumojin dévoila finalement le secret du transport auquel il pensa : un chien-loup. Ainsi, il maîtrisait l'art du kuchiyose. Voilà une chose fort pratique, surtout pour eux à l'heure actuelle. L'animal semblait fort et ses pattes solides. Peut-être serait-il même bien plus discret qu'un cheval, surtout au cœur de la nuit.

" Enchantée. "

C'était tout ce que Suzume pouvait dire pour le moment, alors que son regard, animé par son dojutsu, examinait déjà toutes les sources de chaleurs environnantes afin de connaître la position des badauds nocturnes.

" Bien. Je suppose que Shiro est en parti nyctalope, il devrait pouvoir nous suivre aisément dans le noir. Quant à toi... "

Comme il était hors de question de s'engouffrer dans les ruelles illuminées de quelques pauvres lanternes, Suzume avait l'intention de se mouvoir là où l'obscurité était assez dense pour ne pas être vu des yeux curieux, mais pas assez pour que ses yeux claniques puissent accomplir leur travail. Sans demander son reste, elle se saisit alors du poignet du Hatake pour l'entrainer à sa suite et qu'il ne se perdit pas. Il devait s'en remettre à elle. C'était ainsi qu'elle conduisit leur groupe au détour des rues, s'arrêtant parfois quand elle détectait la présence de quelques gens. Elle ne manqua pas de coller son autre main sur la bouche de Hotaru afin qu'il demeura silencieux, et elle ne le relâchait que lorsque la voie était libre. Ce ne fut qu'à la sortie de la ville et à bien des mètres de là, que la jeune femme lâcha le shinobi.

" Nous sommes tranquille ici. Tu peux parler. "

Même si ce n'était pas forcément une invitation à la discussion.

@mm




Hatake Hotaru
Hatake Hotaru
Chûnin de Kumo
Chûnin de Kumo
Messages : 75
Date d'inscription : 23/02/2024

Feuille de personnage
Niveau: 9
Ryôs: 0
Rouleaux: 38
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV032/90[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (32/90)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0600/600[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (600/600)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0620/620[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (620/620)
Force: 10
Défense: 33
Agilité: 40
Esprit: 65

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Lun 6 Mai 2024 - 4:31
Chasse ouverte !



Hotaru était Hotaru dans toute sa splendeur ! Bien qu’il savait faire preuve d’un sens du devoir à toute épreuve, ou être sérieux quand il le faut, il savait aussi être détendu et ce, dans les pires moments. Sauf en cas d’assauts critiques où généralement la panique gagnait le dessus ! Bien que la situation ne s’y prêtait pas, il tenta bel et bien de faire connaissance avec elle, comme si se présenter allait aider à déplacer le corps plus facilement… Drôle de personnage, non ? En tout cas, sans étonnement il se prit dans un premier temps une sorte de refus de coopérer à ce sujet, mais… il s’agissait d’une grave erreur de sa part ! Presque timidement en apparence, elle donna nom et prénom au Kumojin ! Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. D’une certaine façon, savoir cela la rendait plus chaleureuse à ses yeux et cela contraste tellement avec ce qu’elle renvoie ! D’une certaine manière, elle était comparable à Amanozako, celle-ci semblant violente et sauvage, alors que quand on entre dans son cercle intime, on la découvre plus « mignonne » ! Ces personnes là sont aux yeux du Hatake très intéressantes !

Les présentations ainsi faites, ils pourraient mettre des noms l’un sur l’autre si quoi que ce soit devait arriver ! Mais du côté du Hatake, cela serait l’occasion idéale de mettre un nom sur ce doux minois, pour ses souvenirs de voyage ou de mission !
Allant en bas, il attendait que la Sunajin vienne faire coulisser le corps pour pouvoir le réceptionner habilement. Que de surprise quand une fausse manœuvre manqua de faire tomber brutalement ce dernier subitement ! Pendant quelques secondes, le visage du traqueur devint blanc comme neige, autant que sa chevelure ! Mais heureusement, les excuses furent acceptées et ils purent réaliser leur œuvre paisiblement. Peut-être aurait-il pu être à sa place, plutôt que lui laisser la majeure partie du sale boulot… Il s’en excuserait plus tard sans doute…

L’attendant, il sourit en douceur quand elle arriva à ses côtés après avoir effacé leurs traces. Un détail auquel le jeune homme n’aurait pas pensé seul, comme quoi, à deux c’est toujours mieux ! Invoquant son compagnon, il mit en place le corps inerte de leur cible et quand ils furent prêts, ils pouvaient partir paisiblement, du moins en théorie. Après ses paroles, il leva en douceur un doigt, apportant des précisions claires et nettes !

« Oh que oui, il voit très bien dans le noir ! Et d’ailleurs … »

Mais voilà, la Yuhi n’attendit pas la fin du discours du rouquin. Se faisant entrainer dans diverses ruelles, il s’étonnait de sa confiance soudaine. Son contact aussi avait de quoi surprendre, car quand on la regarde on n’imagine pas une telle façon de gérer les choses. Si attraper le poignet étonne le rouquin, sa façon de le faire taire est diablement surprenante et il en rougit, la scène étant assez … mignonne ? Hors de son contexte, on croirait voir un petit duo voulant échapper à leur prison pour vivre l’aventure rien qu’entre eux ! Une pensée qui était risible, mais qui faisait rougir le jeune homme jusqu’à être enfin libéré de ses entraves. Gagnant donc le droit de parole alors qu’ils pourraient partir en douce, il détourna les yeux.

« T’es… tactile dit donc. Profitons de notre avancée pour garder cette dernière ! La nuit est notre alliée ! »

En regardant ses yeux, il nota leurs lueurs presque mystiques. Yuhi… Cela lui rappelait quelque chose, un clan pour sûr, mais… Avec quelles spécificités ? Difficile à dire, mais quand les yeux sont étranges – en bien ou en mal – c’est souvent synonyme de Dojutsu !

« Je… te laisse me guider. Suzume ! »

Le chien-loup fidèle à son maître ne se ferait pas prier pour suivre le duo et maintenir bien stable la cible devenu colis. Si aucun obstacle ne venait les déranger, en chemin il reprendrait un peu la parole, seul le désert étant témoin de leurs confidences.

« … Yuhi… Cela me dit quelque chose… Mais je ne saurais dire quoi exactement. Pour quoi votre clan est-il connu ? La chasse ? Excuse ma mémoire défaillante, mais difficile de tout retenir n’est-ce pas ? Je suppose que si je ne m’affole pas en entendant ce nom, c’est bon signe ? Ou… Suis-je vraiment ignorant ? »

Essayant de discuter en chemin, il cherchait divers moyens de la faire parler. Son calme olympien était si plaisant. Pour un peu, il aimerait bien le lui en prendre de ce calme pour le donner à Ryu en grosse dose, ou… en dose plus légère pour Ama’ ! Restant sur ses gardes, il s’adressa brièvement à son chien.

« Reste aux aguets Shiro… On n’est jamais trop prudent ! »

Le laissant user de son flaire, lui de son côté restait concentré, usant de son ouïe. Puis il déposa de nouveau son attention sur la Yuhi.

« Avec ce que tu m’as demandé tout à l’heure… Dois-je déduire que tu es nyctalope ? Ou… bien plus que ça ? »

Il désigna les yeux du bout des doigts.

« Ils sont spéciaux pas vrai ? »


Codage par Libella sur Graphiorum

Yuhi Suzume
Yuhi Suzume
Chûnin de Suna
Chûnin de Suna
Messages : 29
Date d'inscription : 20/12/2023

Feuille de personnage
Niveau: 10
Ryôs: 100
Rouleaux: 36
XP:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV070/100[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (70/100)
PV:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0400/400[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (400/400)
PC:
[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] NJ7MbV0500/500[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Up4Qf5Y  (500/500)
Force: 10
Défense: 20
Agilité: 75
Esprit: 85

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Mar 14 Mai 2024 - 21:58
Derrière les dunes
Flashback - feat Hatake Hotaru


Suzume était une femme d'action, et n'aimait évidemment guère perdre son temps en fioriture. Toutefois, elle était à des milieux d'imaginer que les pensées de son coéquipier étaient d'une nature aussi aisément volage et corruptible. S'il on pouvait imaginer que la nuit serait à la faveur de ses émois, c'était ne pas connaître les Yuhi, car un simple changement de température, aussi infime soit-il, une simple fluctuation pouvait l'amener à comprendre bien plus que ce que l'on croyait. Alors lorsque Suzume relâcha son étreinte derrière laquelle il n'y avait aucune arrière-pensée et que ces yeux actifs s'aperçurent qu'un petit feu embrasait les joues de l'Hatake - sans compter la remarque de ce dernier - elle se demandait sérieusement si elle n'avait pas outrepassé quelques règles sociales... mais elle avait des doutes. La suspicion ne mit guère longtemps à s'afficher sur ses traits limpides.

" Tactile ? Pas vraiment. "

Suzume n'avait guère l'impression d'avoir mené quoique se fût qui méritât une telle gêne de son camarade, mais heureusement pour lui, alors qu'elle s'apprêtait à imaginer que le shinobi était un énième pervers, il eut la présence d'esprit de rester cohérent avec la mission qu'ils menaient ensemble. Il fallait profiter de la nuit pour mettre de la distance entre eux et les quelconques personnes qui s'inquièteraient du sort du maraud saucissonné qu'ils transportaient.

" Bien. Alors suis-moi et ne me quitte pas d'une semelle. "

Cette fois-ci, la sunajin s'épargnait le moindre contact avec l'Hatake, puisque visiblement, cela le mettait mal à l'aise, et fit ce pourquoi elle était la meilleur dans son domaine : se déplacer dans le désert. Rien n'échappait à son regard, que la plus brûlante des étoiles dans le ciel que même un nuage ne saurait lui dissimuler, aux scorpions qui se frayaient un chemin dans le sable pour profiter de la fraîcheur de la nuit. C'était ainsi qu'elle conduisit la petite troupe, d'un pas assuré mais néanmoins prudent, au travers du désert pour les en sortir. Une fois que la frontière serait passé, les choses seraient plus aisées. Cependant, le voyage ne se ferait pas en une heure, alors il fallait supposer que le kumojin n'était pas un homme de silence. C'était bien sa vaine.

" Tu es un ignorant. "

Voilà comment elle crut clore une affaire. Toutefois, cela était sous-estimé la curiosité du jeune rouquin qui l'accompagnait. Il était même aisé de deviner que si elle ne répondait pas, sa mémoire le tarauderait et il continuait à penser à voix haute. Suzume laissa échapper un soupir, comme si elle s'avouait en partie vaincu. Mais peut-être que cela dissimulait aussi une fierté qu'elle ne mettait que rarement en avant : son clan. Qu'importait les divergences et les conflits internes, qu'importaient la différence des points de vue, elle n'avait jamais eu honte ou même maudit le dojutsu qui était le sien.

" Les Yuhi sont un vieux clan du désert. Nous sommes connus pour être capable de le traverser sans difficulté, notamment grâce à nos capacités. Beaucoup d'entre nous étaient des négociants itiinérants autrefois... "

Sur ces paroles, la jeune femme s'arrêta et se tourna pour plonger son regard dans celui de l'Hatake.

" La majorité d'entre nous sont capable de détecter toute forme de source de chaleur. Et je dis bien... toute. "

Ses yeux passèrent de haut en bas de la silhouette de Hotaru, avant de finalement reprendre la marche.

" Si j'ai fait quoique se soit de déplacer toute à l'heure, j'en suis navrée, ce n'était pas mon intention. Je préfère que tu ne te fasses pas d'idée. "

Une forme d'excuse pour son côté "tactile", même si techniquement, il n'y en avait pas la nécessité. Ce n'était que le doute qui la poussa à cette précaution.

" Et les Hatake ? Qui sont-ils ? "

Suzume ne chercha absoluement pas à feindre son ignorance.

@mm




Contenu sponsorisé

[FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru] Empty Re: [FB] Derrière les dunes [PV Hatake Hotaru]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Cliquez sur une technique pour en obtenir le code.